Mais que veulent les caporaux généraux algériens ?    Le spectre d'une scission plane sur le parti d'Abderrahim Bouabid    Mort de l'ex-président algérien par intérim Abdelkader Bensalah : les condoléances du roi Mohammed VI    Le président de la FMPS appelle à l'ouverture urgente de salles de sport    Affaire Abdelwahab Belfkih : la thèse du suicide confirmée par une expertise    Eruptions volcaniques aux Canaries : Vrai ou faux risque Tsunamique sur le littoral Atlantique ?    Botola Pro D1 / MAS-FUS (1-1) : Un nul qui ne satisfait aucune partie    La faillite d'Evergrande fait planer l'ombre d'une nouvelle crise financière systémique    Nucléaire : Le Maroc pour des réponses efficaces aux menaces mondiales de la prolifération    Archéologie. Une nouvelle espèce de dinosaure découverte au Maroc    Rentrée culturelle de la FNM : la photographie artistique à l'honneur    Les Forces Royales Air s'entraînent sur des hélicoptères APACHE    Mohamed El Bouhmadi et Lamia Tazi élus à tête de la FMIIP    Covid-18 au Maroc : 1 620 nouveaux cas et 26 morts    Semaine de la Francophonie Scientifique: le Maroc participe à la 1ère édition    Guerre mondiale économique. Les Etats adoptent de nouvelles postures [Par Mehdi Hijaouy]    Sécurité alimentaire: défi majeur pour les dirigeants des entreprises agroalimentaires    Abdelouafi Laftit appelle au contrôle du compte administratif des collectivités territoriales avant la passation des pouvoirs    Quelque 800 migrants morts en route pour les Canaries en huit mois    World Benchmarking Alliance. Le Groupe OCP classé 4ème mondial    Le Maroc et l'Espagne évitent une tentative d'entrée de 400 immigrés    Promotion du sport : la MDJS innove    Festival : Ciné-Université fait son grand retour !    Sinopharm : Quatre millions de doses reçues ce vendredi    Soutenir les pme pour créer plus d'emplois    Le département d'etat Américain reçoit à Washington une délégation Marocaine de haut niveau    Sara Daif, vice-championne de l'arab reading challenge 2020    La Banque soutient la 2ème édition de l'appel à projets dédié à la création et la production du spectacle vivant    Mondiaux de cyclisme sur route: L'édition 2025 au Rwanda    Usage légal du cannabis : l'Agence nationale sur les rails    Botola Pro D1 : Ce vendredi, MAS-FUS mais surtout RCA-JSS en ouverture de la troisième journée    Une première africaine et arabe : Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de futsal    Raja de Casablanca-Jeunesse sportive Salmi, attraction de la 3ème journée    L'OMS recommande officiellement un troisième traitement contre le Covid-19    Agadir. Aziz Akhannouch élu président du conseil communal    Auto Hall. Un résultat net consolidé en forte hausse au premier semestre    Tramway Rabat-Salé: partenariat pour la mise en œuvre de solutions de performance énergétique    Rabat. Asmae Rhlalou élue à la tête du Conseil de la ville    Algérie: Quatre ans de prison pour atteinte au moral de l'armée !    Internet fixe : Orange, le plus "speed" au Maroc !    Projet d'attentat d'un groupe néonazi en France : cinq personnes en garde à vue    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont interpellé en Italie    Le MCO s'incline à domicile face à l'AS FAR    Hommage à feu Noureddine Sail, figure incontournable de la scène culturelle marocaine    L'Oriental Fashion Show sur le podium    Festival du cinéma d'Alexandrie: le film «La dernière vague» de Mustapha Farmati présent à la compétition des courts métrages    Entretien avec Omar Mahfoudi, artiste plasticien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Modèle de développement au Maroc : Chakib Benmoussa entre dans le vif du sujet devant les députés
Publié dans Barlamane le 02 - 06 - 2021

Le président de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD), M. Chakib Benmoussa a présenté, mardi devant le Parlement, les grandes lignes du rapport général relatif au nouveau modèle de développement (NMD).
Lors de cette session, présidée par les présidents des Chambres des représentants et des conseillers, MM. Habib El Malki et Hakim Benchamach respectivement, en présence des organes des deux chambres, M. Benmoussa a indiqué que cette réunion intervient concernant le lancement du processus de présentation du rapport général sur le nouveau modèle de développement à tous les acteurs politiques, économiques, syndicaux et de la société civile.
Œuvrer à l'élaboration d'un nouveau modèle de développement est un tremplin pour l'avancement du projet sociétal, «de même qu'il s'agit d'une pierre angulaire essentielle pour la consolidation des valeurs de citoyenneté responsable et effective, le renforcement du sens d'appartenance à la nation, la consécration de l'identité marocaine historique et culturelle enracinée et riche dans sa pluralité et la valorisation des valeurs d'ouverture, de dialogue et de modération qui caractérisent le Maroc», a-t-il indiqué.
M. Benmoussa a en outre relevé que l'approche adoptée par la commission pour l'élaboration de ce modèle repose sur les contributions de toutes les parties à travers des consultations et plusieurs mécanismes interactifs tels que des séances d'écoute, des consultations, des visites sur le terrain et des séances de discussion avec des experts, y compris la contribution du Parlement à travers des documents essentiels, soulignant que la commission a tenté de proposer un diagnostic audacieux et objectif qui exprime les attentes de toutes les parties concernées.
Et d'ajouter que les visions des citoyens, des partis politiques, des organisations professionnelles, des partenaires sociaux et des acteurs institutionnels convergent vers la reconnaissance des multiples acquis et capacités du pays tandis que leurs attentes sont principalement liées au progrès social, à l'accès aux opportunités économiques et à une «crise de confiance» envers certaines institutions et parmi les membres de la société.
Ces attentes communes ambitionnent de consacrer des services publics efficaces à même d'assurer l'égalité des chances et le renforcement des capacités individuelles, de promouvoir une économie nationale plus inclusive créatrice d'opportunités économiques et d'emplois de qualité en phase avec la réalité économique et sociale des territoires, de renforcer l'état de droit et l'efficacité de l'action publique et de moraliser la vie publique, a poursuivi le président de la Commission spéciale sur le modèle de développement du Maroc.
M. Benmoussa a en outre relevé que le rapport propose des principes pratiques communs «fondés sur une approche établie sur les résultats et les effets sur la vie du citoyen à travers la consécration d'une culture de la performance et des résultats, et sur une approche coordonnée et participative à travers la mobilisation de l'intelligence collective afin d'augmenter la capacité de mise en œuvre des politiques publiques de manière efficace.»
Ces principes, a-t-il expliqué, «concernent également le soutien des capacités par l'autonomisation et la mobilisation des énergies afin d'atteindre les objectifs de développement, et de renforcer la subsidiarité à travers une politique de proximité en vue d'assurer efficacité et flexibilité au sein des territoires, outre la durabilité et l'efficacité par l'inclusion systématique des équilibres environnementaux et de la durabilité des ressources financières comme critères encadrant l'action publique.»
Pour assurer une mise en œuvre optimale de ce projet et un engagement permanent, le rapport propose deux mécanismes pour activer ce modèle, dont un Pacte National de Développement, qui aspire à être un moment de consensus et d'engagement des forces vives de la nation autour d'une référence commune partagée par tous, a affirmé le président de la CSMD.
Le Pacte National de Développement constitue un engagement moral et politique, a poursuivi M. Benmoussa, ajoutant que ce pacte ouvrira le chemin à une nouvelle étape historique sur la voie du développement du pays aussi bien au niveau de sa symbolique, de sa dimension stratégique que de sa nature fonctionnelle.
Le deuxième mécanisme recommandé par la Commission spéciale réside dans la création d'un mécanisme sous l'autorité royale pour suivre le nouveau modèle de développement, stimuler les projets stratégiques et soutenir la volonté de changement.
Pour sa part, le président de la chambre des représentants a relevé que cette réunion s'inscrit dans la série de rencontres tenues par la commission avec les différents acteurs nationaux et communautaires dans le cadre de la mise en œuvre des Directives Royales, notant que la présentation des conclusions du rapport général sur le nouveau modèle de développement au sein de l'institution parlementaire a de fortes connotations symboliques.
L'institution parlementaire était et restera un espace d'orientation du débat public et de partage d'idées et d'opinions, de même qu'elle est l'incarnation de la volonté populaire et de la démocratie représentative et participative dans ses diverses dimensions et ramifications, a-t-il assuré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.