Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc : la promotion des femmes au sein du gouvernement obéit à une volonté réformatrice
Publié dans Barlamane le 08 - 10 - 2021

Le gouvernement formé devra faire face aux lourdes répercussions de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 : l'économie s'est contractée de 7 % en 2020, le taux des sans-emplois a bondi à 11,9 % la même année et les disparités sociales se sont creusées, d'après les rapports officiels.
Dans le nouveau gouvernement nommé jeudi par le roi Mohammed VI, la proportion de femmes ministres a presque doublé en comparaison avec la formation précédente, renforçant ainsi l'orientation du Royaume visant à assurer l'équité et la parité dans les postes de décision.
Sept femmes ont ainsi occupé des portefeuilles ministériels, alors qu'elles étaient au nombre de quatre auparavant, ce qui témoigne d'une volonté affichée de renforcer la représentativité de la gente féminine dans les postes de pouvoir.
Cette amélioration de la représentativité féminine prend un relief particulier d'autant plus que le nombre des partis de la majorité gouvernementale est réduit à trois formations politiques, en l'occurrence le Rassemblement National des Indépendants (RNI), le Parti Authenticité et Modernité (PAM) et le Parti de l'Istiqlal (PI).
Le gouvernement dirigé par M. Aziz Akhannouch comprend des profils de femmes qui ont été reconduites, alors que d'autres occupent pour la première fois un poste ministériel. Dotées de parcours riches et variés, certaines se sont vues attribuer des secteurs stratégiques, comme le ministère de l'Economie et des Finances et celui de la Santé et de la Protection sociale.
Pour la première fois dans les annales des gouvernements marocains, c'est une femme qui veillera sur la gestion de l'économie et des finances du pays. La nouvelle argentière du Royaume, Nadia Fettah Alaoui, une femme d'affaires, a déjà montré ses preuves à la tête du ministère du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l'Economie sociale dans le gouvernement de Saâd Dine El Otmani.
Pour Beaucoup, Mme Fettah Alaoui, avec une carrière de 20 ans dans le monde de la finance et de l'assurance, cristallise le renouveau et la compétence recherchés dans ce nouvel exécutif.
Idem pour le département de la Santé et de la Protection sociale qui sera sous la férule de Mme Nabila Rmili. Première femme à occuper ce poste, Mme Rmili a fait sa carrière dans le domaine de la santé publique. Directrice régionale de la Santé de Casablanca-Settat et l'un des visages de la gestion de la Covid-19 dans la région la plus touchée par la pandémie, Mme Rmili a été nouvellement élue maire de la capitale économique lors du scrutin du 8 septembre dernier.
D'autres nouveaux profils ont fait leur entrée dans l'Exécutif, à savoir l'avocate Fatima Ezzahra El Mansouri, fraîchement élue à la tête de la mairie de Marrakech, et qui vient d'être nommée ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville.
Il en va de même pour Fatim-Zahra Ammor, qui hérite du portefeuille du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire. Consultante indépendante en développement des affaires et stratégies marketing (Luxembourg-Casa), elle a été commissaire générale d'Expo Milano 2015 et directrice du Festival Timitar.
Leila Benali fait également son entrée au gouvernement pour présider aux destinées du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable. Membre de la commission spéciale sur le modèle de développement, elle est actuellement "chief economist" à International Energy Forum.
Parmi les visages féminins du nouveau cabinet, Aouatif Hayar coiffera le département de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la Famille. Titulaire d'un doctorat en traitement du signal et des télécommunications de l'Institut national polytechnique de Toulouse, elle est présidente de l'Université Hassan II de Casablanca et membre du Conseil d'administration de l'ISCAE de Casablanca, de l'Ecole centrale de Casablanca, de l'Institut Pasteur et membre du CHU de la métropole.
Ghita Mezzour sera, quant à elle, à la tête du ministère délégué chargé de la Transition numérique et de la réforme administrative. Professeur à l'université Internationale de Rabat et professeur visiteur à l'université Maryland au College Park, elle est titulaire d'un Ph.D Génie électrique et informatique de Carnergie Mellon University et d'un Master en systèmes de communication de l'Ecole polytechnique Fédérale de Lausanne.
Il va sans dire que cette nouvelle architecture gouvernementale donne une image reluisante sur les progrès réalisés par la femme marocaine dans divers domaines, ainsi que sur sa participation agissante dans la vie politique, économique et sociale du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.