Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



En quoi la décision royale dérange le clan Aziz Akhennouch ?
Publié dans Barlamane le 23 - 10 - 2021

Que Aziz Akhennouch propose au Roi un profil à la tête d'un ministre, celui de Nabila Rmili qui a accepté de diriger le département de la Santé en même temps qu'officier en tant que maire de Casa puis demander tout de suite après sa démission que le Roi a accepté, reste curieux. Car Akhennouch et Rmili savaient depuis le début l'ampleur de la tâche qui l'attendaitC'est le sujet qui intéresse l'épisode du 22 octobre de la capsule « dirha gha zwina »[NDLR : tout finit par se savoir] animée par Badria Attalah
Tout le processus mis en œuvre par le Chef de gouvernement (CDG )dans la proposition de Nabila Rmili et la demande de sa démission de son poste de ministre de la Santé est bancal. Et, relève Badria Attalah, ce qui est bancal dès le départ ne tient pas debout longtemps.
L'animatrice de la capsule « Dirha Gha Zwina » précise que ce ne sont pas les personnes de Rmili ou Ait Taleb qui lui importent ou dont se soucie barlamane.com, mais le travail et les résultats qui impactent la société marocaine. Le gouvernement, précise-t-elle, n'est pas un commerce où si les achats ne conviennent sont retournés en boutique.
En parlant des premières décisions impactant la population comme l'augmentation du carburant, Badria Atallah se pose la question sur la décision du CDG de démettre Rmili de ses fonctions par rapport à Fatima-Zahra Mansouri qui est elle aussi maire d'une grande ville bien plus éloignée de la capitale que Casablanca. Et Agadir se questionne-t-elle ? voilà une ville encore plus lointaine. Et ce même si le CDG dispose d'un avion personnel, car comment gérer convenablement des villes en étant par monts et par vaux ? Certes cet avion peut aussi faire du ramassage pour aller à Taroudant pour les affaires courantes de Ouahbi et par la même occasion faire une pause à Marrakech, pour prendre en cours de route Mansouri. C'est le même trajet. Cependant la logique voudrait que ce soit la démission qui prévaut dans les cas de ces personnes, au moins de la gestion des villes. Car la tâche est grande, surtout relativement aux promesses faites aux électeurs, rappelle Badria Atallah.
Et les promesses concernent également l'emploi dans les domaines de l'Education et de la Santé qu'il faut budgétiser. Le dialogue social a commencé. Badria Atallah rappelle à Aziz Akhennouch que le déficit national et budget de fonctionnement de l'Etat sont connus de tous. En ce sens, le CDG devrait mettre à contribution sa fortune personnelle pour respecter ses promesses et les attentes de ceux qui voté massivement pour lui et son parti. Après tout, souligne-t-telle c'est grâce au Maroc, que les avoirs d'Akhennouch lui permettent d'être recensé parmi les plus aisés de la planète. Ce serait une consécration autrement plus que grande et plus précieuse que de faire la couverture d'une quelconque revue pour hommes d'affaires ou d'être cité dans Forbes magazine, commente Atallah. En contribuant financièrement, Akhennouch ferait partie de l'histoire, relève-t-elle.
En parlant de la puissance financière d'Akhennouch, il ne faut pas occulter sa main sur les médias et les articles parus ayant critiqué la décision royale liée à la nomination de Ait Taleb.
Essayer d'étendre son influence à l'agence institutionnelle la MAP en s'auto-congratulant par le titre « le défi » qui ne convient qu'au livre traitant de feu le roi Hassan II, porte à se questionner, affirme Atallah. Le Directeur général de la MAP est connu pour avoir été l'ombre de Mustapha Khalfi, il est probablement en recherche d'une autre. Atallah promet de revenir sur le cas de ce DG et ses dépenses de l'argent public. En effet, ce responsable édite des livres onéreux sur des journalistes sans les consulter au préalable et sans commercialiser ces ouvrages couteux pour l'institution publique.
Badriah Attalah conclut en rappelant que Barlamane.com n'est la voix de personne. C'est ce qui permet au media, souligne-t-elle d'applaudir quand les actions le valent et de critiquer quand elles le méritent aussi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.