Agence africaine du médicament. Bataille fratricide entre le Maroc, l'Algérie et la Tunisie    Change: Le dirham s'apprécie face à l'euro    Opération Marhaba. Les navires, les compagnies, le pavillon marocain, les réservations, la hausse des prix,... tout sur la traversée maritime    Coronavirus au Maroc: 98 contaminations ce dimanche, aucun décès à déplorer    A Beni Mellal, un policier tire sur ses voisins trop bruyants    Education. Voici les nouvelles dates des examens scolaires    Football / Match amical Etats Unis-Maroc : Le sélectionneur américain dévoile sa liste de joueurs    Journée de l'Afrique. Lahcen Mahraoui en première ligne à Dublin    UPA: Le président du parlement émirati salue le rôle du Roi Mohammed VI dans le soutien des Maqdissis    Ligue 1 : Mbappé reste, le Paris SG jubile    Colombie: Ingrid Betancourt jette l'éponge    Le PPS exprime appelle à la libération immédiate des dirigeants du PC soudanais    Blé: la menace de pénurie guette les pays importateurs    Boutasaa s'offre une masterclass pour ses débuts    «Je suis fier de gagner ce titre»    RS Berkane décroche son deuxième sacre    Foot. Mbappé préfère le PSG au Real Madrid et se fait attaquer par les Espagnols    Epargne: les OPCVM, levier de financement au sortir de la crise    SM le Roi fait de la sécurité alimentaire une priorité stratégique pour le Royaume    Wall Street ne parvient pas à stopper sa baisse    Moudhaffar Al Nawab, voix du peuple irakien, n'est plus    Créances douteuses liées aux moratoires : quel risque sur la solvabilité du secteur public ?    USA: Joe Biden qualifie les cas de Monkeypox dans le monde de "préoccupants"    Québec réduit les frais de scolarité pour les étudiants étrangers en région    Africités 9: le Maroc a choisi une ligne claire de coopération avec les pays africains    Bilan de la COP15: restaurer un milliard d'hectares de terres dégradées d'ici 2030    Instafood : Le restaurant 2.0 de Rabat    Le Maroc participe à la foire internationale de l'agriculture de Novi en Serbie    Maroc - Algérie : Lamamra dément une médiation saoudienne    L'Algérie agacée par une lettre de députés marocains au Parlement européen sur les violations à Tindouf    Grand Prix d'Afrique : Mission accomplie avec succès pour Marrakech (vidéo)    Semi-marathon de Brooklyn à New York: A peine à la ligne d'arrivée, un athlète rend l'âme    Canada/Intempéries: Quatre morts et 900.000 foyers privés d'électricité    Tornade à Michigan: deux morts et 23 blessés    Le président du Conseil national des EAU salue le rôle pionnier de SM le Roi dans le soutien des Maqdissis    Amélioration de l'école publique : un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    L'Humeur : Des collègues de la scène du crime    Nesting : Quand rester chez soi devient la tendance    Déco / Choisir le salon de son jardin : les grands critères    Migrations: aux portes des Etats-Unis, des drames et des enfers    Interview avec Neila Tazi : « Nous ne quittons pas Essaouira, elle est la capitale de la tagnaouite »    Festival : Jazzablanca, le fond et la forme    UNESCO / Cannes : Audrey Azoulay veut que le cinéma africain se réalise    Météo au Maroc: les prévisions du dimanche 22 mai    Diaspo #240 : Youssef Anegay, guitariste à Strasbourg indissociable de Lazywall    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coup d'Etat au Soudan : le premier ministre détenu par des forces armées
Publié dans Barlamane le 25 - 10 - 2021

Des hommes armés non identifiés ont arrêté plusieurs dirigeants soudanais tôt lundi, après des semaines de tensions entre civils et militaires.
Des forces armées détiennent lundi 25 octobre le premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, arrêté après avoir refusé de soutenir un «coup d'Etat», a rapporté le ministère de l'Information. «Après avoir refusé de soutenir le coup d'Etat, des forces armées ont arrêté le premier ministre Abdallah Hamdok et l'ont emmené vers un lieu non identifié», ajoute le ministère dans un communiqué.
La plupart des ministres et les membres civils du Conseil de souveraineté qui chapeaute la transition au Soudan ont été arrêtés lundi, a également confirmé le ministère de l'Information.
Dans son communiqué publié sur Facebook, le ministère précise que «des forces militaires» sont derrière les arrestations des dirigeants civils de la transition appréhendés à leurs domiciles avant l'aube au Soudan après des semaines de tensions entre civils et militaires censés mener conjointement la transition post-Béchir. «Les membres civils du Conseil de souveraineté» qui chapeaute la transition «et la plupart des ministres (…) ont été emmenés vers une destination inconnue», ajoute le texte.
Des soldats ont pris d'assaut le siège de la radiotélévision d'Etat soudanaise à Omdourman, ville jumelle de Khartoum uniquement séparée par un pont sur le Nil, a indiqué le ministère de l'Information. «Des employés sont retenus», ajoute le ministère alors que la télévision d'Etat diffuse actuellement un long concert de musique traditionnelle.
L'Association des professionnels, l'un des fers de lance de la révolte qui a mis fin en 2019 à 30 ans de dictature du président Omar el-Béchir, a appelé les Soudanais à la «désobéissance» face à un «coup d'Etat». Cette coordination a lancé son appel sur Twitter bien qu'internet soit coupé dans tout le pays depuis le matin.
Les Etats-Unis se sont dits «profondément inquiets» par ces annonces d'une prise de pouvoir par les militaires qui vont «à l'encontre de la déclaration constitutionnelle (qui régit la transition dans le pays) et des aspirations démocratiques du peuple soudanais», a tweeté l'émissaire américain pour la Corne de l'Afrique, Jeffrey Feltman, prévenant que «tout changement du gouvernement de transition mettait en danger l'aide américaine».
Pour sa part, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a appelé sur Twitter la communauté internationale «à remettre la transition soudanaise sur les rails».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.