Coopération migratoire : L'UE souligne «l'engagement fort» du Maroc    Une campagne de promotion du Maroc dans les bus de la capitale suisse (Photos)    ONU: la tragédie des enfants-soldats dans les camps de Tindouf dénoncée à New York    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 7 octobre    Coupe du Monde 2022 : le naufrage moral du gouvernement français    Déplacement périlleux pour les clubs nationaux    Futsal : Premier entraînement au complet des Lions de l'Atlas avant le match contre le Brésil    Mondial Inde : Pour Rimasson, "les Lioncelles de l'Atlas ont leur mot à dire"    Marco van Basten demande à Hakim Ziyech de changer d'air    Pour abus de pouvoir et attentat à la pudeur sur une mineure : Un commissaire de police épinglé à Fès    Bien-être : Siben se tiendra bientôt à Casablanca    L'e-santé au cœur de la 3ème édition    Entretien avec David Serero, le baryton qui veut créer le premier opéra au Maroc    Le bluesman du Maroc, Majid Bekkas, entame une tournée américaine    Séminaire international sur «Le cinéma de la diaspora marocaine» les 11 et 12 octobre à El Jadida    Rencontres de la photographie de Marrakech : Près de 80 artistes à l'honneur    Marrakech: la justice acquitte Belkaid, condamne Benslimane et confisque une partie de ses biens    Une enquête sur le fils de Biden fait émerger des preuves de fraude fiscale    L'armée américaine mène un raid contre un haut responsable de l'EI en Syrie    Drame de Melilla: les peines de 18 migrants aggravées en appel    Akhannouch convainc les contrôleurs aériens de suspendre la grève    Le gouvernement a honoré la plupart des engagements convenus lors du dialogue social    Sekkouri affirme l'existence d'une volonté politique de résoudre les problèmes liés au dialogue social    Au Maroc, l'inflation a accéléré de 7,8% au 3e trimestre 2022    Amine Echiguer remporte le Rallye du Maroc dans la catégorie moto «Rallye 3»    Messi annonce que le Mondial de Qatar serait "sûrement" le dernier pour lui    Championnat arabe de cyclisme sur piste : Trois médailles pour le Maroc lors de la 2e journée    L'équipementier Motherson s'installe à Tanger Automotive City    Les contrôleurs aériens renoncent à la grève prévue ce samedi    PLF 2023/Alliance des économistes istiqlaliens : des recommandations pro-équité fiscale et pouvoir d'achat    Prévisions météorologiques pour ce vendredi 07 octobre 2022    Education nationale : Lancement du portail dédié au mouvement de mutation au titre de 2023    Production scientifique : Le CNRST dévoile les lauréats du Morocco Scopus Awards 2022    Cannabis: des barons du kif profiteraient de la légalisation pour blanchir leur argent    Le procès Twitter-Musk ajourné afin qu'un accord puisse être conclu    Sénégal. Le FMI optimiste    Le Nobel de la paix au Bélarusse Ales Bialiatski, à l'ONG russe Memorial et au CCL ukrainien    Joe Biden annonce effacer toutes les condamnations fédérales pour simple détention de cannabis    Sahara : De Mistura effectue une visite en Russie    Sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI, 14ème édition du Festival de la mode en Afrique à Rabat pour promouvoir le secteur    Education: le statut des enseignants-cadres désormais uniformisé à travers un décret    Le Maroc réagit au démenti de l'ambassade de France sur la censure de l'interview de Ferhat Mehenni sur CNews    Photos. Voulez-vous louer la villa de Diam's à Marrakech ?    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«À bas le coup d'Etat» : en Tunisie, la dérive autocratique de Kaïs Saïed dénoncée
Publié dans Barlamane le 17 - 12 - 2021

«À bas le coup d'Etat»: plusieurs centaines de manifestants opposés au président tunisien Kaïs Saïed se sont rassemblés vendredi à Tunis à l'occasion de la nouvelle date anniversaire du début de la Révolution de 2011.
Plus de 500 personnes manifestant contre le président Kaïs Saïed, qui s'est arrogé les pleins pouvoirs, se sont retrouvées bloquées par la police, entre le terminus du train TGM reliant la capitale à sa banlieue nord et la grande horloge qui marque l'entrée du centre-ville.
Ils brandissaient des drapeaux tunisiens et lançaient des slogans antialgériens, au lendemain d'une visite du président Abdelmadjid Tebboune, qui a décidé juste avant sa venue l'octroi d'un prêt de 300 millions de dollars (près de 265 millions d'euros) à la Tunisie. Ils ont improvisé une ronde sous un pont d'autoroute, avant de se masser derrière des barrières et cordons de policiers barrant leur accès à l'avenue Bourguiba.
« Le peuple veut ce que tu ne veux pas », il veut « la chute du système », « À bas le coup d'Etat » o encore « Libertés, libertés, le temps de l'Etat policier est révolu », scandaient-ils, furieux de ne pas pouvoir accéder à l'artère centrale.
Le président Kaïs Saïed a décrété en début de mois que le 17 décembre — qui commémore l'immolation d'un vendeur ambulant il y a 11 ans à Sidi Bouzid (centre-est) — était un jour férié et le nouvel anniversaire du début de la Révolution de 2011, dont il estime qu'elle a été détournée de ses objectifs.
La mort du jeune Mohammed Bouazizi donna le coup d'envoi de grandes manifestations populaires qui aboutirent le 14 janvier 2011 à la chute du régime de Zine El Abidine Ben Ali et au démarrage du Printemps arabe.
Depuis le 25 juillet dernier, M. Saied s'est arrogé les pleins pouvoirs, en limogeant son Premier ministre, gelant le Parlement et en prenant le contrôle de l'appareil judiciaire. Lundi, il a annoncé qu'il prolongeait d'un an le gel du Parlement, dominé par le parti d'inspiration islamiste Ennahdha, sa bête noire, jusqu'à l'organisation de législatives le 17 décembre 2022. Au préalable, il entend réformer la Constitution de 2014 qu'il juge trop déséquilibrée en faveur du Parlement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.