Elon Musk vend pour 7 milliards de dollars d'actions du groupe Tesla    Attaque à Tessit au Mali: 42 soldats tués    Casablanca : Une Journée nationale du migrant axée sur les Marocains du monde    Dakhla met en avant la contribution des MRE au développement local    Fès se met au rythme de la Journée nationale de la communauté marocaine de l'étranger    Jeux de la solidarité islamique : Le Maroc décroche quatre médailles, dont une en or    Football : La FRMF et Halilhodžić discutent du départ du sélectionneur du Maroc    Maroc : Oujda célèbre les Marocains du monde issus de sa région    Safi : Les Marocains du monde au cœur de la Journée nationale des migrants    Le Maroc se positionne comme un "hub d'affaires" vers l'Afrique    Sahara : L'Algérie courtise les nouvelles autorités colombiennes    Météo Maroc: températures maximales en légère hausse ce jeudi 11 août    Le Real Madrid remporte la Supercoupe de l'UEFA contre l'Eintracht Francfort    Jeux de la solidarité islamique/Taekwondo: Abdelbasset Wasfi décroche la médaille d'or, Safia Salih et Nezha El Assal en bronze    Hammouchi reçoit le patron de la police espagnole    Donald Trump suggère que le FBI pourrait avoir «placé» des preuves lors de la perquisition    Le Maroc organise des colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du vendredi    Le secteur de la santé se réforme, les financements s'annoncent lourds    فيروس كورونا: 148 إصابة جديدة وحالتي وفاة خلال ال24 ساعة الماضية    Vague de chaleur vendredi et samedi dans plusieurs provinces du Royaume    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    La FRMF convie Vahid Halilhodzic à une réunion qui déboucherait sur son licenciement    Bourse de Casablanca: Clôture en légère hausse    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    Relever le nez du guidon !    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 10 Aout 2022    L'UE présente le « texte final » visant la réactivation de l'accord de Vienne    La Jeunesse Socialiste dénonce le terrorisme de l'entité sioniste    Une vie et demie pour la profession et la patrie    Un point de connexion pour se réunir et vivre une nouvelle expérience    Un autre coup cinglant au patrimoine de la ville    « Surveiller » ! Le Maroc et la peu reluisante vocation des Apparatchiks d'Alger    Contre vents et marrées, Biden engrange des succès    44e Assemblée Générale de la CAF (Tanzanie) / Motsepé : "L'avenir du football africain est prometteur''    Algérie: Deux anciens ministres condamnés pour corruption    Education: le PLF2023 décline les grandes lignes de la réforme    Bejaad : Festival du cinéma et des arts plastiques    El Jadida : Entre les Doukkalis et le cheval, un lien particulier    Cinéma junior : Et de 5 pour le Festival éducatif de Soura    Vaccins contre le Covid: L'UE et Moderna anticipent les livraisons    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule « dans de bonnes conditions », un pic attendu fin août    La deuxième vague Omicron, c'est fini !    Hôpital: accord sur les rémunérations en retard des médecins    Première offre bancaire dédiée aux 12-17 ans : La Banque Populaire lance «Swipe»    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC et le Raja exemptés du premier tour préliminaire    Badr Banoun marque son premier but avec Qatar SC    PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bamako: inauguration officielle de la clinique périnatale Mohammed VI, financée par le Maroc
Publié dans Barlamane le 07 - 07 - 2022

La cérémonie d'inauguration officielle de la Clinique périnatale Mohammed VI a eu lieu, jeudi matin à Bamako, sous la présidence du Premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga, et en présence de l'ambassadeur marocain au Mali, Driss Isbayene.
La xlinique périnatale Mohammed VI, située dans le quatrième arrondissement de Bamako, constitue le fruit de la coopération maroco-malienne, et l'un des projets sociaux auxquels Sa Majesté le Roi Mohammed VI ne cesse d'accorder intérêt et attention, depuis que le Souverain a posé la première pierre en février 2014.
Ainsi, le roi a veillé à ce que cette Clinique, bâtie sur une superficie totale de 5 hectares, dont 7.270 m2 couverts, réponde aux dernières normes internationales en matière de gynécologie et qu'elle soit une référence dans toute la région ouest-africaine.
L'établissement sanitaire vise, ainsi, à fournir des services périnataux et postnataux spécialisés, aux nourrissons et aux prématurés, à prendre en charge les grossesses à risque et à limiter la mortalité maternelle et infantile.
Cette structure sanitaire dispose de nombreux services, à savoir les soins intensifs et de réanimations pour les mères, la réanimation néonatale (cas graves nécessitant ventilation artificielle), et la néonatalogie.
Quant au plateau d'explorations, il est équipé d'une radiologie avec radio conventionnelle ultrasons et scanner, d'une angiographie, d'un laboratoire spécialisé, de deux blocs opératoires, de quatre salles d'accouchement, d'une salle d'accueil pour les familles accompagnatrices et d'une administration.
La clinique est dotée de divers types d'équipements médicaux nécessaires de pointe, notamment d'imagerie par résonance magnétique (IRM), de rayons X, de radios, d'appareils d'échographie ultrasonore (EUS), de deux suites entièrement équipées pour les opérations, d'un laboratoire d'analyses médicales, ainsi que de salles d'accouchement.
Cette structure sanitaire est d'une capacité globale de 79 lits, 5.000 naissances par an avec possibilité de traiter jusqu'à 2.000 césariennes, 1.400 admissions par an en soins intensifs et réanimations des mères, et 470 admissions par an en néonatalogie et réanimation néonatale.
Le roi Mohammed VI, accompagné de l'ancien président malien, feu Ibrahim Boubacar Keïta, avait présidé, en février 2014 à Bamako, la cérémonie de pose de la première pierre pour la construction de cette clinique périnatale moderne et intégrée. Les travaux de construction de la Clinique ont pris fin en 2017, avant que cette structure ne soit mise à la disposition des autorités maliennes.
Au cours des dernières semaines, des formations ont été organisées au profit du personnel médical et technique travaillant dans la Clinique encadrées par la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable sur l'utilisation des machines et équipements de pointe disponibles dans cet établissement de santé de référence.
Ces formations ont été supervisées par une équipe de médecins et techniciens marocains. Elles ont été suivies par d'autres à distance, pour un démarrage fluide.
S'exprimant à cette occasion, M. Driss Isbayene avait souligné que cette Clinique est un modèle concret de coopération sud-sud et, particulièrement, maroco-malienne, impulsé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui ne cesse d'accorder une grande importance aux femmes et aux enfants africains.
Il avait ajouté, dans une déclaration à la MAP, que la réalisation de cette infrastructure sanitaire reflète la solidité des relations fructueuses de coopération et de partenariat liant les deux pays.
Pour sa part, Mme Diéminatou Sangaré, ministre malienne de la Santé et du Développement Social, a exprimé ses vifs remerciements au roi, "pour ce don qui contribuera à préserver la santé des mères et des enfants au Mali".
Elle a exprimé sa haute gratitude au Souverain pour Ses "efforts bienveillants et son soutien permanent au Mali et à son peuple", considérant "la Clinique Mohammed VI comme modèle de coopération sud-sud, dont les Maliens bénéficieront."
"Nous disposons désormais d'un centre médical moderne au profit des femmes et des nourrissons", avait-elle déclaré à la presse, en marge du lancement du programme de formation des cadres de santé.
"Je suis fière que cette clinique dispose d'un service médical intégré pour les opérations chirurgicales, un autre pour les soins d'urgence, une capacité d'accueil de 79 lits, des scanners, des appareils à rayons X et des salles d'examens, avait affirmé, pour sa part, Mme Wadidie Founè Coulibaly, ministre de la Promotion de la Femme de l'Enfant et de la Famille.
Elle a également tenu à exprimer ses vifs remerciements à SM le Roi Mohammed VI, "qui ne cesse de soutenir le Mali et son peuple".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.