Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    Exclusif/«J'ai résisté pendant 12 ans pour Oued Chbika»    PLF: Benchaâboun rattrapé par l'article 9    Compétitivité    Déontologie, éthique... les recettes pour dépasser la crise    Education: C'est la cata…    Domaine public: Nouvelle descente à Oulfa    Un Monde Fou    Offensive culturelle du Royaume-Uni au Maroc    Les échanges commerciaux et les investissements au centre des entretiens El Otmani-Pompeo    La Fondation Esprit de Fès balise l'avenir    France: La grève du 5 décembre prend une allure de révolte    Présidentielles algériennes: Débat télévisé entre les cinq candidats    Le Raja acculé à l'exploit au stade des Martyrs à Kinshasa    Tirage au sort de la Coupe Mohammed VI A la portée pour le Raja, compliqué pour l'OCS    Le secrétaire général de l'UMA rend hommage à S.M le Roi    Ouverture à Tanger du 2ème Forum sur le rôle des zones franches et industrielles    L'APEBI appelle à la mise en place d'une gouvernance numérique regroupant l'ensemble des grands ministères    Les disparités régionales ont diminué ces dernières années, selon El Othmani    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    Après avoir relevé différents dysfonctionnements, le Bureau politique de l'USFP appelle à une réunion urgente de la majorité    Les camps de Tindouf mis sur la sellette par le Canada    L'orchestre de l'opéra national du pays de Galles enchante le public rbati    "Abidat Rma" font le show à New Delhi    Le FIFM rend hommage à Mouna Fettou    Marrakech-Safi: Une production d'olives estimée à 223.000 tonnes    Création du "Club de Casablanca" de l'Africa Security Forum    Nador: Saisie de plus de cinq tonnes de chira    Le sélectionneur national des Emirats arabes unis, Bert Van Marwijk, limogé    Hawaï: Un marin tue 2 personnes sur la base de Pearl Harbor et se suicide    Colombie: Plusieurs milliers de manifestants contre le gouvernement d'Ivan Duque    Dakhla : Les nageurs marocains dominent la 5ème édition du «Morocco Swim Trek»    Tirage au sort : Argentine-Chili en ouverture de la Copa America 2020    «Quand la question minière se pose, la sécurité se pose inéluctablement»    Fédération royale marocaine de football : La programmation des matchs du championnat Pro au cœur de la réunion du comité directeur    Vague de Froid et Santé: Comment se mieux se protéger?    «Nos budgets pour le cinéma sont faibles»    Avis aux touristes de Paris: Pour les monuments, revenez demain... peut-être !    JO Pékin-2022: Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Perception Politique Solidaire    Le doyen de la chanson marocaine    Un voyage musical à la quête des racines    Chutes de neige et pluies : Alerte orange dans plusieurs régions    Deux séances plénières consacrées au vote    Lutte antiterroriste : Une cellule partisane de «Daech» démantelée    Grèves en France : Royal Air Maroc met en garde ses clients    La résilience de l'agriculture paysanne face aux changements climatiques    Le retour de Hakimi au Real est décidé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Infrastructure hydraulique : le groupe CMGP veut sa part du gâteau
Publié dans Challenge le 13 - 11 - 2019

Un an après avoir accueilli dans son tour de table le fonds londonien African Development Partners II (ADP II), le groupe CMGP met les bouchées doubles sur l'infrastructure hydraulique.
Le leader incontesté du marché marocain de systèmes et solutions d'irrigation, la Compagnie marocaine de goutte à goutte et de pompage (CMGP) vient de consacrer quelque 6 millions de DH pour le décollage de SICDA Infra, sa nouvelle filiale qui a pour objectif de consolider les premières percées de sa maison mère dans la réalisation des infrastructures pour l'adduction d'eau potable et l'irrigation.
Cette entité créée en juin 2019 et dont le capital vient d'être hissé de 0,1 à 6 millions de DH, compte principalement se positionner sur les projets de génie civil de réalisation et d'équipements de bornes d'irrigation dont les principaux donneurs d'ordres sont les différents offices régionaux de mise en valeur agricole (ORMVA) relevant du ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts.
Lire aussi : CMGP Maroc implante une usine à Kénitra
Il faut dire que de tels projets qui consistent à raccorder les différents douars et exploitations agricoles à proximité d'un barrage ou d'une STEP (Station d'Epuration) en eau d'irrigation et/ou d'eau potable se multiplient de plus en plus depuis quelques années, notamment dans le sillage du pilier II du Plan Maroc Vert qui prévoit la reconversion de près d'un million d'hectares réservés à la céréaliculture vers des cultures à plus forte valeur ajoutée (oliviers, figuiers, vignes…), mais nettement plus consommatrices en eau. Certains de ces projets dépassent allégrement en commande publique globale (incluant pose et fourniture d'équipements) la barre de 100 millions de dirhams, vu les distances de raccordement. Ce qui aiguise la convoitise tant de groupes de travaux publics, notamment ceux qui ont une longue expérience dans la construction des aménagements hydrauliques tels SGTM, STAM, SNTM et SNCE, que les spécialistes des équipements et systèmes d'irrigation qui y trouvent une occasion opportune de s'intégrer dans les projets d'irrigation.
Pour un groupe comme CMGP qui se développe au pas de charge depuis une décennie avec un chiffre d'affaires consolidé qui avoisine, désormais, le milliard de dirhams (contre à peine 220 millions de dirhams en 2009), il n'en fallait pas plus pour en faire un nouvel objectif stratégique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.