Agence de développement social : le syndicat met en garde El Moussali contre le retour des protestations    11ème édition des Bâtisseurs de l'Economie Africaine : Hassan Sentissi El Idrissi primé à Abidjan    Enfin, les retrouvailles!    Réunion entre Benchaâboun et le président du Groupe de la BAD    Euro 2020 : 15 pays des 16 qualifiés dans le Top 25 du classement Mondial    L'ex académicien, Abdelwahed Wahib prolonge au Havre AC    Beach-Volley (JO) : Les Lions de l'Atlas dominent les Aigles de Carthage    Pass vaccinal: les précisions de la RAM    Pacte national pour le développement : Les consultations avec les partis politiques vont bon train    Interview avec Emmanuel Dupuy: « La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara est en stand-by »    Journée mondiale des Réfugiés: Le Maroc, pays référent en matière d'asile    Algérie : La liste des détenus politiques s'allonge    Cryptomonnaie. Abdellatif Jouahri s'exprime sur l'état d'avancement au Maroc [Vidéo]    Benchaâboun reçoit le trophée du "Ministre des Finances de l'année"    La fédération marocaine des professionnels du sport vient de voir le jour    Les aéroports du Maroc accueillent 195.547 passagers à travers 1.857 vols du 15 au 21 juin    Les tartarinades du président Tebboune    Sahel: Qu'essaie de manigancer la junte algérienne?    Sahara Marocain: Biden continue de doucher les espoirs d'Alger    Services publics : comment la nouvelle Charte sera appliquée    La CGEM élue membre du conseil d'administration de l'OIT    Violations des droits de l'Homme de la population sahraouie et des migrants : l'Algérie doublement coupable    Etalé sur une durée de 5 ans : Narsa scelle un partenariat avec l'Université Mohammed VI des sciences de la santé    36% des migrants au Maroc sont en situation irrégulière    Mehdia : L'afflux massif sur la plage inquiète !    LE RETOUR À LA NORMALE    Résistance aux antimicrobiens : le Maroc prépare son Plan d'action national    Maroc: Nouvelle condition pour les voyageurs en provenance d'un pays de la liste B    Philanthropie : Aawatif Hayar accueille le Lions Club Unité ENCG Casablanca    Rabat : Lancement du projet « Nouzhati »    Prix du Maroc du livre 2021 : L'appel à candidatures est lancé    Brésil: le ministre de l'Environnement annonce sa démission    Dossier Hakimi: l'Inter Milan rejette les offres de Chelsea et du PSG    Hakan Calhanoglu s'engage avec l'Inter Milan    Les Suns s'imposent sur un dunk à la dernière seconde    L'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz écroué    Washington demande le retrait des forces étrangères    Commémoration du 80ème anniversaire de l'agression de l'Allemagne nazie contre l'URSS.    L'Angleterre bat la République tchèque et s'adjuge la 1re place    Ouverture des candidatures pour l'édition 2021    Oujda : première exposition individuelle de l'artiste peintre Fatiha Rabhi    Le 42e moussem d'Asilah, une manifestation pluridisciplinaire d'envergure    Paysage après le Covid...    Netflix : Steven Spielberg signe un contrat réaliser une série de films    Les Marines chantent la Marocanité du Sahara    Maroc. Les greniers de Souss-Massa pourraient être les premières banques au monde    Trafic des armes à feu : l'administration Biden instaure des unités spécialisées dans certaines villes    Le rallye-raid aura son championnat du monde en 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Relance économique: Les 7 propositions chocs de la CGEM
Publié dans Challenge le 22 - 05 - 2020

Le patronat prépare activement la relance économique, après plus de deux mois de confinement dû à la crise sanitaire. Dans ce sens, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) vient de dévoiler ses propositions pour la réussite de cette phase.
Dans le détail, le document de 125 pages dévoilé par le patronat apporte une série de propositions à même de faciliter le retour à l'éactivité des entreprises, et la relance économique de manière globale. Il s'agit au total de 25 Plans de Relance Sectoriels et de 508 propositions de mesures émanant des Fédérations professionnelles. C'est un plan qui est axés sur 3 principaux piliers qui sont la « sauvegarde de l'Offre et de sortie saine de la crise », la « stimulation de la demande par un rôle plus interventionniste de l'Etat » et la « mise en place de mécanismes transverses pour l'accélération de la transformation de l'économie nationale ». Selon la CGEM, ce plan se veut intégré, massif, cohérent et équilibré entre l'Etat, le secteur privé et le citoyen. Il constitue, d'ailleurs, l'aboutissement d'un chantier de concertation lancé par la CGEM à la mi-avril dernier auprès de l'ensemble de ses membres (Fédérations, CGEM Régions, Groupe Parlementaire et Commissions…). Dans cette « nouvelle ère » qui s'annonce, le patronat mise sur la Confiance, la Transparence, l'Efficacité et l'Inclusion. Pour la relance économique, voici les sept mesures phares que propose la CGEM :
1/ Gestion de la masse salariale
– Au delà du 30/06/20, introduction du chômage partiel pour des entreprises en difficulté avec partage des coûts entre l'employeur, l'employé et l'Etat (Exonération de l'IR).
– Conditionnement du mécanisme à des engagements de maintien de l'emploi (70-80%) et au maintien des cotisations sociales
2/ Extension de l'AMO
– Mise en place d'un statut de micro-entreprise permettant une cotisation forfaitaire impôts + AMO
– Cotisation forfaitaire à l'AMO obligatoire selon un barème établi d'ici 2 mois
– Recours possible sur base déclarative et financement du reliquat vs cotisation forfaitaire par l'Etat
3/ Politiques d'achats publics et orientation contenu local
– Création et promotion d'un label « Contenu Marocain Certifié » des produits à fort contenu local
– Opérationnaliser la préférence des produits marocains dans la commande publique et les achats des communes
– Droits de douane / TVA différenciée pour favoriser la production locale
4/ Maintien et priorisation des investissements et des achats publics
– Maintien des investissements publics dans les territoires
– Priorisation des investissements dans un second temps selon leur mobilisation de devises
– Accélération des PPP dans la Santé, l'Education et l'Eau notamment
5/ Dettes long terme conditionnées
– Prêts long terme (7 ans) automatiques (en % de CA selon les secteurs), garantis à 80-90%, à taux subventionné, avec un délai de grâce de 12 à 18 mois à destination des entreprises solvables avant la crise
– Maintien des lignes de crédit pré négociés
– Conditionnement à des engagements citoyens (maintien de l'emploi)
Lire aussi: Coronavirus : le protocole du ministère du travail destiné aux entreprises [Document]
6/ Mécanismes pour la reconstitution des fonds propres
– Fonds généralistes ou sectoriels pour le financement des entreprises structurées en quasi-fonds propre, pour amortir les pertes et financer la croissance
– Offre standard de dette long terme avec option de conversion en participation après 2 ans
– Rapidité et échelle de mise en œuvre à travers une équipe dédiée
– Mise en place d'une fiscalité attractive pour l'accumulation du capital et l'attraction de fonds d'investissement
– Création de fonds en PPP avec déclinaison sectorielle et régionale et une gouvernance et équipe de gestion souples des opérations en quasi FP
7/ TVA incitative à la demande et lutte contre l'informel
– Introduction d'une TVA à 10% sur 18 mois sur les produits fortement concurrencés par l'informel
– Mesure visant également à soutenir la demande
Soulignons qu'outre ces principales mesures, le document aborde, de manière exhaustive, tous les aspects de la vie des entreprises après le déconfinement. Du respect des mesures sanitaires pour garantir la protection des salariés, aux mesures que devra prendre l'Etat, en passant par l'engament du citoyen, tout y est.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.