Edito : Les vraies urgences    Yan & One : Salwa Akhannouch distinguée par Forbes    USA : collision de deux petits avions, sept morts    Botola : le Wydad en tête du classement général    Covid-19: ce qu'il faut retenir de la déclaration du ministère (dimanche 2 août)    Espagne : une centaine d'essais cliniques contre le Covid-19    Espagne: les conséquences directes de la crise sur les établissements d'hôtellerie    Une femme tente de s'immoler par le feu à l'aéroport de Marrakech    Reconfiguration des chaînes de valeur mondiales, quelles opportunités pour le Maroc ?    Diagnostic réaliste et solutions éclairées    Ahmed Mohamed Al-Amine Andari : Le discours Royal a présenté des solutions concrètes pour surmonter les répercussions du Covid-19    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    La FRMF remanie le staff de Vahid Halilhodzic    La trop grande emprise des arbitres sur les résultats de la Botola    Karima Benyaich : La crise du Covid-19 a renforcé le partenariat stratégique entre le Maroc et l'Espagne    Abdelaâli Benchekroun : Il est de l'intérêt du Royaume, Etat et société, que les choses changent vers un Maroc de la connaissance, du social et de la lutte contre les inégalités sociales    Baisse des prix dans l'industrie chimique en juin    Cas confirmés, cas graves et décès en nette augmentation    Alzheimer : 21 façons de réduire les risques    Le labour du chameau ou l'effroyable légèreté du gouvernement El Othmani    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    "Black Is King", le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    Le réalisateur de "Midnight Express", Alan Parker n'est plus    La fête du Trône célébrée en communion à Sainte Lucie    Dr. Tayeb Hamdi: « Nous vivons une situation inquiétante après des mois d'efforts et de résultats positif »    Provinces du Sud : Nareva et INJAZ Al-Maghrib s'allient pour encourager l'esprit entrepreneurial    Nouveau coronavirus au Maroc : La majorité des entreprises craignent un reconfinement    Alerte météo : Des averses attendues dans ces régions    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    183 migrants secourus par les gardes-côtes de la Marine Royale    Aïd Al-Adha: les « collecteurs » des peaux de moutons se plaignent aussi (VIDEO)    Vidéo: La Nasa rassure sur la Mission Mars 2020    Douzi lance son clip pour Afriquia    Maroc: les ministres prennent leurs vacances    Message du roi Mohammed VI à la présidente suisse    Le Discours Royal suscite l'intérêt des hommes politiques européens    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    L'Algérie épinglée par le HCR pour d'extrêmes violations à l'encontre des réfugiés    L'Espagne en récession, le PIB chute de 18,5%    Vidéo: Le Roi, Amir Al-Mouminine, procède au rituel du sacrifice dans le respect des mesures sanitaires préventives contre la Covid-19    «Casablanca International HipHop Festival» : Une première édition en ligne dédiée à tous les hip-hoppeurs    La Fed au chevet de l'économie américaine    Guéris du Covid-19, les joueurs du MAS retrouvent le terrain    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    Ce que j'ai voulu vous montrer Par le Dr Lahsen SBAI EL IDRISSI    Aïd Al Adha: le roi Mohammed VI gracie 752 personnes    Fête du Trône : Grâce Royale au profit de 1.446 personnes    Le président du Haut conseil d'Etat libyen reçu par le chef de la diplomatie marocaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Humania lève plus de 100 millions de dollars pour ses projets au Maroc et en Egypte
Publié dans Challenge le 02 - 07 - 2020

Le saoudien Humania poursuit ses projets au Maroc et en Afrique du Nord. Le groupe, spécialisé dans les soins de santé privés dans la région MENA, vient en effet de lever plus de 100 millions de dollars auprès de l'IFC (International Finance Corporation), de Proparco (Agence Française de Développement) et du Fonds d'investissement danois pour les pays en développement (IFU).
En clair, ces trois institutions ont investi 108.5 millions de dollars en capital dans Humania North Africa pour l'aider à développer ses projets au Maroc et en Egypte. L'objectif de cet investissement est d'améliorer les soins de santé dans ces deux pays, apprend-t-on. Il permettra ainsi notamment à Humania, qui fait partie du groupe saoudien Bait Al Batterjee (BAB), de développer un réseau d'hôpitaux tertiaires de haute qualité en Egypte et au Maroc. « Notre partenariat avec IFC, l'IFU et Proparco nous aidera à réaliser d'importants investissements à un moment où la demande de soins de santé de qualité ne cesse d'augmenter », souligne Sobhi Abdul Jalil Batterjee, président d'Humania & BAB. « Il nous permettra de fournir des soins de santé abordables et de qualité, y compris des services spécialisés, alors que l'Egypte et le Maroc sont confrontés au COVID-19 », poursuit-il.
Lire aussi|Hausse de 6,5% du crédit bancaire en mai
Dans le détail, Humania prévoit, dans un premier temps, la construction d'un nouvel hôpital à Alexandrie et une clinique en complément du Saudi German Hospital du Caire, en Egypte. Le projet comprend également un nouvel hôpital multi spécialité de haute qualité dans la nouvelle ville écologique de Zenata, au Maroc. Notons qu'ensemble, les deux hôpitaux disposeront de près de 600 lits d'hospitalisation et de 240 cliniques de consultation externe. Force est de souligner aussi que selon les données disponibles, le secteur de la santé en Egypte a besoin de 60 milliards de dollars d'investissements d'ici 2050 pour répondre à la demande croissante de services médicaux, alors que le Maroc, de son côté, doit améliorer la prestation des soins de santé, en particulier pour les femmes et les enfants.
« Nous sommes très heureux de continuer de soutenir Humania, notre partenaire et client de longue date dans le secteur de la santé. Ce projet est un bon exemple de la manière dont le secteur privé peut être mis à contribution pour élargir l'accès aux soins médicaux, renforcer le capital humain, améliorer l'inclusion sociale et stimuler l'innovation dans les systèmes de santé de l'Egypte et du Maroc », assure Sergio Pimenta, vice-président d' IFC pour le Moyen-Orient et l'Afrique. De son côté, Proparco assure également que ce projet va contribuer au développement du secteur de la santé en Afrique du Nord.
Lire aussi| Amine Diouri : « La Data est plus que jamais le premier allié de l'entreprise dans l'après-Covid »
« Nous avons pleinement confiance dans l'expérience d'Humania North Africa pour aider à combler le déficit structurel de soins de santé de la région et fournir des services de qualité afin d''améliorer la qualité de vie de la population », soutient Khimdjee Djalal, Directeur général adjoint de Proparco. Pour rappel, ce projet entre dans le cadre des efforts de l'IFC de renforcer le rôle des prestataires médicaux privés dans la région MENA,
où les hôpitaux publics ont du mal à suivre la demande croissante de services médicaux.
Tribune et Débats
La tribune qui vous parle d'une actu, d'un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Economistes et autres experts, patrons d'entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s'y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.
Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.