Botola Pro D1 / 28e journée / OCS-IRT (3-1) : Les Mesfiouis restent en première division, les Tangérois en stand by !    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaires    Futsal : Les Lions de l'Atlas progressent au 10è rang mondial    Décès du professeur Yves Coppens: les condoléances du roi Mohammed VI    Laâyoune: le RNI tient son congrès régional    L'assaut de Melilla: l'Espagne dénonce « les mafias » et salue les sacrifices de la gendarmerie marocaine    Saison estivale : la tutelle étudie les potentialités touristiques de Dakhla    Les arrivées touristiques ont plus que quadruplé à fin mai 2022    Drame de Melilla : PP et Podemos pointent le Maroc, Sánchez accuse la mafia    Assaut de migrants à Nador: 2 membres des forces de sécurité et 33 migrants à l'hôpital    Plusieurs joueurs du Raja et Wydad sanctionnés par la FRMF    Mohsine Moutouali persona non grata au Raja ?    L'Espagne annonce un nouveau plan d'aide de neuf milliards d'euros pour surmonter l'inflation    Covid-19 : 3.235 nouveaux cas et un décès ce 25 juin    Tourisme: les arrivées ont plus que quadruplé à fin mai 2022    Sadiki présente à Agadir le plan de développement de la filière de l'arganier    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 25 juin 2022    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    USA: Biden signe une loi historique pour restreindre l'accès aux armes à feu    Manuel Albares : La position de l'Espagne sur le Sahara "très claire" et "souveraine"    Maroc. Smeia dévoile en avant-première la nouvelle Série 7 et le X7    L'ONCF déploie son plan Eté 2022    African Lion : l'hôpital militaire de campagne prend soin des habitants de Taliouine    Assaut à Melilla/Nador: Pedro Sanchez accuse les "mafias" de trafic d'êtres humains    Mohamed Mehdi Bensaid testé positif au covid-19    Hakim Ziyech aurait choisi sa prochaine destination    Saad Lamjarred enflamme un mariage en Egypte (VIDEO)    Yassine Esqalli : né d'une simple curiosité, le voyage de 50 mille km parcouru à...vélo    Appel à la mobilisation pour accompagner le retour des MRE    Fusillade à Oslo: la police enquête sur un « acte terroriste »    La junte algérienne vit mal la participation tunisienne à l'exercice «African Lion 2022»    Mme Akharbach : Les doubles standars contribuent à « antagoniser les opinions publiques »    Maroc-Algérie : Omar Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU    L'international marocain Zakaria Aboukhlal signe à Toulouse    Le jeune pianiste marocain Marouan Benabdallah anime avec brio un concert à Rome    CA de l'Agence Maroc PME: Hausse importante des réalisations 2021    Maroc : des instigateurs d'un vaste réseau d'immigration clandestine arrêtés    Sénégal. Le FMI revoit à la baisse ses prévisions de croissance    Ghana. L'inflation atteint son plus haut niveau en 18 ans    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    USA: Biden fustige la décision de la Cour suprême sur le droit à l'avortement    Irlande : L'histoire du Maroc présentée dans la cathédrale Christ Church de Dublin    Lutte anti-terroriste: La coopération entre le Maroc et les Nations Unies "forte et fructueuse"    Classement 2022 des World Airport Awards : L'aéroport Med V de Casablanca au Top 5    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Dr Saïd Afif, membre du Comité scientifique de vaccination anti-Covid : «Il est encore très tôt pour parler de la vaccination des 3-11 ans»
Publié dans Challenge le 16 - 09 - 2021

Etat d'avancement de la campagne de vaccination, allégement des restrictions, foyers épidémiques à cause des élections, vaccination des 3-11 ans... le point avec le membre du Comité scientifique de la vaccination anti-Covid.
« Nous disposons de deux solutions pour faire face à la pandémie : les gestes barrières, que nous devons appliquer jusqu'à ce que le virus disparaisse, et la vaccination. Il est donc de notre devoir d'accélérer la campagne nationale. Aussi, le recours au dépistage et la prise en charge médicale précoces. Toutes ces mesures visent à faire baisser le nombre des cas graves pour que le Comité technique et scientifique émette des recommandations au gouvernement concernant l'allégement des restrictions. Il faut savoir que ce Comité se réunit hebdomadairement. Si les données le permettent, il recommandera ledit allégement », explique Dr Saïd Afif.
Il ajoute qu'il est très tôt pour parler de foyers épidémiques ayant résulté de la campagne électorale et des élections. « Nous devons attendre 10 jours pour se prononcer. Il faut également noter qu'une décision difficile mais raisonnable a été prise : le report de la rentrée scolaire et universitaire. Cette décision va nous épargner une remontée des chiffres de la contamination. Citons à ce titre le cas français : 3000 classes ont été fermées après la rentrée à cause de la déclaration de cas positifs parmi les élèves. Il est donc préférable que nos élèves soient vaccinés pour que l'enseignement présentiel prime sur le distanciel », estime le membre du Comité scientifique.
Lire aussi | Covid-19. Les personnes entièrement vaccinées ont dix fois moins de risques d'être hospitalisées [Autorités américaines]
Pour Dr Saïd Afif, le vaccin ne protège pas contre la contamination et la contagion. « Par contre, il évite de contracter les formes graves de la maladie à plus de 90%. Au Canada, parmi les 34 millions de personnes vaccinées, 0,5% ont été contaminées et seulement 0,002% sont décédées. Au Maroc, le taux global de létalité est de 1,5%. Si nous n'avons pas entamé la campagne nationale de vaccination, grâce à l'intervention de S.M. le Roi Mohammed VI, nous aurions enregistré plus de 700 décès quotidiens, sans parler des cas critiques », souligne le responsable.
Concernant la troisième dose, « nous avons constaté que les patients admis aux urgences, qui comptent des décès parmi eux, sont les personnes âgées et ceux qui souffrent de maladies chroniques. 39% d'entre eux sont diabétiques, d'autres souffrent d'obésité. Le feu vert a été donné pour la troisième dose de la part du Comité scientifique pour faire face à cette situation. Autre facteur : la protection du personnel médical, qui se retrouve aujourd'hui depuis plus d'un an et demi en premières lignes. Nous avons constaté que l'immunité contre le virus baisse après 6 mois, c'est pour cela qu'il est indispensable d'injecter la troisième dose et éviter ainsi la pénurie des ressources humaines du secteur personnel médical. Le même constat s'applique aux enseignants », note le membre du Comité scientifique.
Lire aussi | Aziz Akhannouch, nouveau Chef de gouvernement : « Les contours de la majorité gouvernementale se préciseront au cours de la semaine prochaine »
Mais la priorité, soutient Dr Saïd Afif, est de vacciner le maximum de personnes avec deux doses. « Nous sommes à 67% concernant la première dose et 55% pour la deuxième. Nous continuons de recevoir les lots du vaccin. Une chose importante mérite d'être rappelée : le Maroc commencera à fabriquer 5 millions de doses mensuelles de Sinopharm à partir de décembre. Cela permettra d'accélérer la campagne et atteindre ainsi le taux d'immunité collective de 85%. Il serait également utile de rappeler que le pass vaccinal se base sur les deux doses. Il ne prend pas donc en considération la troisième dose », explique le responsable.
« Pour les 12-17 ans, nous avons presque atteint le tiers en vaccinant 905.927 élèves, tout en sachant que la population cible est de 3 millions. Nous avons constaté une préférence pour le vaccin Pfizer : 57% des élèves l'ont choisi, contre 43% pour Sinopharm. Pour les 3-11 ans, le Comité de vaccination anti-Covid est toujours au stade de la discussion, il ne s'est toujours pas prononcé dessus. Enfin, le Maroc va réceptionner ce jeudi 5 millions de doses de Sinopharm. Le 18 septembre, 680.000 doses de Pfizer sont attendues », note Dr Saïd Afif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.