La Bourse de Casablanca clôture la séance de ce mardi en hausse    Dacia Maroc dévoile la Sandero Streetway Artway    Alerte météo: il va faire chaud dans plusieurs villes du Maroc    [Urgent] Le gouvernement annule l'obligation du test PCR pour l'accès au territoire marocain    Khalid Aït Taleb en visite de terrain à Laâyoune    Officialisation de l'amazigh: l'IRCAM et la Chambre des conseillers s'associent    L'Espagnole Nuria Parrizas Diaz en huitièmes de finale    Toyota affiche un bénéfice record de 36% en 2021    Les Palestiniens attachés à l'espoir légitime d'instaurer un Etat indépendant    Le Hassania d'Agadir et l'Olympic de Safi se neutralisent    L'équipe nationale marocaine B remporte 9 médailles, dont une en or    Tournée de DYnamic et DJ Snoop au Maroc    Jihane Bougrine chante « Rahat El Bal »    Cinéma d'animation : quels rôles pour les pouvoirs publics ?    Zapatero soutient Pedro Sachez et appuie la position de son pays sur le Sahara marocain    Le ministre gambien des Affaires étrangères réaffirme le soutien ferme de son pays à la marocanité du Sahara    Les retenues des barrages à usage agricole enregistrent un déficit de 2 milliards de m3    New-York : le Maroc prend part au Forum d'examen des migrations internationales    Les députés européens interpellés sur les violations systématiques des droits humains dans les camps de Tindouf    Racisme : La haine en ligne sous examen après la diffusion du massacre de Buffalo sur Twitch    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 mai 2022 à 15H00    L'hypertension artérielle, une maladie mortelle et silencieuse    Police efficace et citoyenne    France : Elisabeth Borne à la tête de Matignon    Le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société    Réouverture des frontières de Ceuta et Melilla dans la joie après plus de 2 ans de fermeture    Les relations avec le Maroc sont « absolument importantes et stratégiques », affirme Grande-Marlaska    L'Académie du Maroc lance officiellement sa Chaire des littératures et des arts africains    Marrakech / "Reg'Art Surréel" : Une invitation à réfléchir sur la complexité de la réalité    Rabat : Hommage à feue Haja Hamdaouia le 28 mai, au Théâtre National Mohammed V    Carthage : Le caftan marocain illumine la clôture du Festival international des Monodrames    Défense nationale : Nouvelles orientations pour relever les défis du 21ème siècle    Les recettes touristiques en hausse de 80% à fin mars    Finales de la CAF et de la Ligue des Champions : La Confédération confirme officiellement les dates, les horaires et les stades d'accueil    Meeting international Mohammed VI: Rendez-vous du gotha mondial de l'athlétisme    Manchester United : Marco Van Basten suggère à Erik Ten Hag de signer Hakim Ziyech    17e anniversaire de l'INDH : la phase III vise l'inclusion des jeunes    Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale (M. Sadiki)    On connaît (déjà) la date de l'Aïd al-Adha 2022 au Maroc    Fez Smart Factory: Son rôle débattu à l'Université Euromed    Les dirigeants du Raja jettent l'éponge    Mali: les autorités affirment avoir mis en échec une tentative de putsch    Programme "Forsa": Plus de 150.000 dossiers de projets déposés (Ministre)    Justice pénale : Le Maroc à la première vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ    Lions de l'Atlas : Hakim Ziyech aurait refusé de rencontrer Vahid Halilhodzic    Irak: plus de 2 000 personnes hospitalisées à la suite d'une tempête de poussière    La météo pour ce mardi 17 mai 2022    Washington rétablit une présence militaire en Somalie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Etats-Unis et l'Espagne souhaitent unir leurs forces pour trouver une solution au conflit du Sahara
Publié dans Challenge le 19 - 01 - 2022

Le secrétaire d'Etat américain Anthony Blinken a reçu, mardi 18 janvier son homologue espagnol José Manuel Albares pour aborder un certain nombre de questions bilatérales et régionales dont la question du Sahara.
Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, s'est réuni, mardi 18 janvier à Washington, avec son homologue américain, Antony Blinken. Pour rappel, les deux diplomates se sont déjà rencontrés en octobre à Paris, en marge d'une session de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Les deux diplomates ont eu l'opportunité de discuter des tensions actuelles entre le Maroc et l'Algérie et du dossier du Sahara notamment, à la lumière de la tournée initiée par l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Staffan de Mistura, auprès des parties au conflit.
Lire aussi | Les Etats-Unis réaffirment leur soutien à l'initiative marocaine d'autonomie
Albares a déclaré après avoir rencontré son homologue américain, Antony Blinken, que les deux gouvernements ont « convenu d'unir leurs forces » pour trouver « une solution ». A l'occasion de cette rencontre, le diplomate espagnol a rappelé que si Joe Biden n'avait pas révoqué la reconnaissance exprimée par l'administration Donald Trump quant à la souveraineté marocaine, l'Espagne, pour sa part, maintient sa position selon laquelle le conflit doit être résolu par le dialogue entre Rabat et le Front Polisario.
« Nous avons convenu d'unir nos forces pour trouver enfin une solution à un conflit qui doit prendre fin, il ne peut pas durer plus longtemps et pour de nouvelles décennies », a déclaré le diplomate espagnol à l'issue de sa rencontre. « Il y a des milliers de personnes qui attendent une solution », a-t-il insisté. Le ministre a déclaré à la presse qu'il rencontrera ce vendredi à Madrid l'envoyé spécial de l'ONU pour le conflit au Sahara, Staffan de Mistura, après la tournée de ce dernier dans la région.
Les deux diplomates ont évalué le premier tour de l'envoyé de l'ONU, Staffan de Mistura, auprès des parties au conflit, qu'il a entamé jeudi dernier en se rendant au Maroc puis dans les camps de Tindouf puis en Mauritanie et en Algérie. L'agence espagnole de Presse a déclaré que Madrid avait demandé à la précédente administration américaine dirigée par Donald Trump de retirer la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, et elle s'est opposée à toute approche européenne similaire, néanmoins ce point n'a pas été au menu lors des discussions d'aujourd'hui.
Albares a également déclaré que Madrid considérait l'Algérie et le Maroc comme des partenaires essentiels dans la région et ne peut s'immiscer dans les décisions des pays souverains. Cette réunion s'est donc tenu dans le cadre de la main tendu du roi Felipe VI d'Espagne au Maroc qui a plaidé ce lundi 17 janvier pour la préservation et la consolidation des « liens d'amitié et de coopération sincères qui lient l'Espagne à ses partenaires maghrébins ».
Lire aussi | Entretien entre Staffan de Mistura et Nasser Bourita: première étape de la tournée régionale
Le secrétaire et le ministre des Affaires étrangères ont également discuté de l'importance de coordonner les actions de soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine et ont réaffirmé que toute nouvelle agression russe contre l'Ukraine entraînerait une réponse sévère. Le secrétaire et le ministre ont réaffirmé leur engagement à renforcer la coopération entre les Etats-Unis et l'Espagne pour relever les défis communs, tels que la promotion de la démocratie et des droits de l'homme en Amérique latine, le renforcement de la sécurité transatlantique et un large éventail d'autres questions mondiales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.