Vidéo. Voici la déclaration de Mezouar qui lui a attiré les foudres du gouvernement    La Journée sans voiture laisse un écho favorable chez les casablancais    Tunisie : Kais Saed vainqueur de la Présidentielle    Averses orageuses fortes avec chute de grêle et rafales dans plusieurs provinces du royaume    World Policy Conference 2019 : Ce qu'a dit Mezouar sur l'Algérie…    Salaheddine Mezouar annonce son départ de la CGEM    CGEM : Mezouar annonce sa démission    Le chapitre Mezouar fermé, que se passera-t-il à la CGEM ?    Zagora : clôture du 7ème Festival international du conte et des arts populaires    Emouvantes obsèques à Seddina «Tétouan» d'Abderrahmane Karkich    Agir pour un tourisme créatif!    Transport de marchandises : les professionnels suspendent leur sit-in    Sahara: des pétitionnaires latino-américains mettent en avant l'initiative marocaine    Le roi félicite le Premier ministre éthiopien lauréat du Prix Nobel de la paix    Le groupe Renault se sépare de son Directeur général    Le PDG de Laprophan n'est plus !    Le thyphon Hagibis atteint les côtes du Japon    Les chants désespérés et pathétiques des supporters    Gouvernement : A la recherche de l'efficacité    Arrivée au Maroc du président rwandais Paul Kagame    Fès : Saisie de plus de 2t de chira    Eradication du mariage des mineurs    Epidémiologie cancer du col de l'utérus au Maroc    Marrakech : Trois morts et 22 citoyens écrasés par un conducteur en état d'ébriété    Météo: Le temps qu'il fera ce dimanche    WPC 2019: Mezouar voit positivement les mutations que connaît le Maghreb    «La culture est le meilleur moyen d'échange»    Fatima Attif: «Il n'y a pas beaucoup d'écriture pour la femme dans le cinéma marocain»    Faouzi Skali présente la culture soufie devant le Sénat français    L'édition 2020 du Symposium business et santé en Afrique (AHBS) aura lieu au Maroc !    Maroc – Libye : « Beaucoup de travail reste à faire », dixit Halilhodzic    Casablanca ne sera pas privé d'électricité le 20 octobre (ONEE)    Le secrétaire général des Nations unies épingle le Polisario    Les distributeurs africains des produits pharmaceutiques fédèrent leurs énergies    La Belgique première qualifiée à l'Euro 2020 : Les Pays-Bas se font peur    Le Sud-Africain Giniel De Villiers remporte le Rallye du Maroc 2019    Divers    Divers sportifs    La Banque mondiale prévoit une accélération de la croissance de l'économie marocaine    Le jour où Elton John a vu la reine Elizabeth II perdre son sang-froid    Les Tunisiens élisent leur président après un mois riche en rebondissements    Angelina Jolie : Je ne me suis jamais cantonnée dans un confort physique ou émotionnel    Beyoncé de nouveau enceinte    Bentalha victime d'une escroquerie    Institut français du Maroc. Que la saison commence !    Maroc-Lybie : Tout ce qu'il faut savoir sur cette rencontre    Wydad et Raja dans des groupes plus ou moins difficiles    Vahid Halilhodžić n'a pas encore trouvé l'équipe type    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La faculté Polydisciplinaire d'El Jadida s'allie à Libreville
Publié dans Eljadida 24 le 26 - 03 - 2014

Il s'agit d'une coopération entre la faculté et l'académie franco-américaine de management de Libreville. Elle porte sur la logistique, le management touristique, les banques et finances, le management territorial

La Faculté polydisciplinaire d'El Jadida vient de conclure un accord de partenariat avec
l'Académie afro-américaine de management au Gabon (AFRAM). «La démarche s'inscrit dans le cadre du développement de la coopération sud-sud et les termes de ce partenariat ont été scellés à Libreville au Gabon», explique le professeur Abdelaziz Chafik, doyen de la Faculté polydisciplinaire qui relève de l'Université Chouaïb Doukkali d'El Jadida. Cet accord de coopération avec l'Académie franco-américaine du management vise essentiellement la collaboration universitaire dans différents domaines stratégiques tels que la logistique, le management touristique, les banques et finances, le management territorial et l'économie sociale et solidaire. Il faut dire que durant les 8 dernières années, la Faculté polydisciplinaire a accordé une grande importance au développement de la coopération internationale à travers la mise en place d'accords de partenariat féconds avec des universités européennes et notamment l'Université d'Auvergne à Clermont-Ferrand, l'Université Paul Valéry à Montpellier et la Haute école Francisco Ferrer à Bruxelles. Ces collaborations ont permis à ladite faculté de diversifier sa palette d'offres de formations en ciblant des créneaux porteurs et cadrés par rapport aux stratégies sectorielles du développement socioéconomique. De même, en plus de la mobilité des étudiants, une grande priorité a été également accordée à la mobilité du personnel académique et administratif, ce qui a favorisé des échanges et transferts de savoir et savoir-faire.
Brazzaville et Kinshasa, les prochaines étapes
«C'est en capitalisant sur l'ensemble de ces acquis que nous comptons conduire ce changement de cap vers les pays du sud afin de développer un modèle de partenariat afro-africain qui permettra à l'établissement de se positionner sur l'échiquier de la formation de compétences et de la recherche scientifique en Afrique subsaharienne», souligne le doyen. Ainsi, l'initiative est amorcée selon une approche gagnant-gagnant. Sur le terrain, cet accord de partenariat sera traduit par un encadrement conjoint des filières stratégiques identifiées par les deux partenaires, à travers la composition d'une équipe d'académiciens et de coopérants professionnels appartenant aux deux pays. Les enseignements se feront majoritairement en présentiel à Libreville, avec un stage complémentaire de formation au Maroc. Une place est également accordée à l'enseignement à distance, ajoute le professeur Chafik. Par ailleurs, cet accord entre les deux institutions prévoit également une extension progressive sur les pays voisins du Gabon et amis du Maroc, notamment à Brazzaville (République du Congo) et à Kinshasa (République démocratique du Congo). En effet, deux antennes sont programmées sur ces deux sites qui entretiennent déjà des collaborations avec l'institution partenaire d'El Jadida, à savoir l'Académie franco- américaine de management de Libreville et parallèlement aux entretiens académiques et institutionnels, qui ont été conduits entre les deux établissements partenaires sur les projets de coopération à entreprendre et les modalités d'accompagnement à mettre en œuvre, le doyen de la Faculté polydisciplinaire et le directeur académique de l'AFRAM se sont entretenus avec Ali Bojji, ambassadeur du Maroc à Libreville, afin d'explorer les meilleurs moyens susceptibles d'aider à la réussite de ce projet. L'Ambassadeur a appuyé cette coopération stratégique et a ensuite souligné l'importance qu'accordent le roi Mohammed VI et le président Ali Bango Ondimba au développement du partenariat entre le Maroc et le Gabon, dont les relations sont excellentes. Conscients des grands enjeux que représente la formation des compétences dans l'accompagnement du développement économique et social en général et des grands besoins en ressources humaines qualifiées générés par l'augmentation rapide du rythme de croissance que connaissent de nombreux pays de l'Afrique subsaharienne en particulier, la Faculté polydisciplinaire d'El Jadida et l'AFRAM de Libreville se sont engagées à déployer tous les efforts nécessaires à la réussite de ce partenariat afro-africain, afin d'être en phase avec les politiques de développement socioéconomique conduites par ces deux pays.

Des filières à grande attractivité
Depuis son démarrage, la Faculté polydisciplinaire d'El Jadida s'est fixée comme stratégie de concentrer son offre de formation sur des licences professionnelles, cadrées par rapport aux stratégies sectorielles du développement économique national et répondant, par conséquent, aux besoins exprimés par le marché de l'emploi. Ainsi, une filière fondamentale en «sciences économiques et gestion» a été lancée, tandis qu'au fur et à mesure seront mis en place 7 licences professionnelles et 4 masters spécialisés, dispensés en formation initiale et continue. Il s'agit de licences en management commercial, gestion des ressources humaines, logistique et production intégrée, banque et finances, gestion administrative, marketing touristique et management de la qualité. Pour ce qui est de l'offre en masters spécialisés en formation continue, il s'agit de cursus d'ingénierie logistique, de management hôtelier et touristique, d'ingénierie des ressources humaines ainsi que d'un master en banques et finances. Ces filières connaissent une forte attractivité et drainent une demande exprimée par des candidatures représentant l'ensemble du territoire national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.