169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    La Cour des Comptes publie son rapport sur les services publics en ligne    Flash hebdomadaire    Finale de la coupe de la CAF : La RSB en pole position    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    Rabat : Arrestation d'une quadragénaire qui vendait illégalement, des boissons alcoolisées    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    Le Festival international de musique andalouse à Casablanca    1er numéro du «Bulletin du patrimoine de Marrakech et de sa région»    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Casa Transport lance les travaux d'une trémie au niveau de Ghandi    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    Les professeurs universitaires annoncent un grève nationale    P&G renouvelle son opération solidaire "Iftar Saem"    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc    Le CESE donne la parole aux citoyens    CAN2019. Mascotte, plateforme de vente de billets... l'organisation s'active    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Les sans-papiers protestent à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    WhatsApp attaqué par Pegasus    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La faculté Polydisciplinaire d'El Jadida s'allie à Libreville
Publié dans Eljadida 24 le 26 - 03 - 2014

Il s'agit d'une coopération entre la faculté et l'académie franco-américaine de management de Libreville. Elle porte sur la logistique, le management touristique, les banques et finances, le management territorial

La Faculté polydisciplinaire d'El Jadida vient de conclure un accord de partenariat avec
l'Académie afro-américaine de management au Gabon (AFRAM). «La démarche s'inscrit dans le cadre du développement de la coopération sud-sud et les termes de ce partenariat ont été scellés à Libreville au Gabon», explique le professeur Abdelaziz Chafik, doyen de la Faculté polydisciplinaire qui relève de l'Université Chouaïb Doukkali d'El Jadida. Cet accord de coopération avec l'Académie franco-américaine du management vise essentiellement la collaboration universitaire dans différents domaines stratégiques tels que la logistique, le management touristique, les banques et finances, le management territorial et l'économie sociale et solidaire. Il faut dire que durant les 8 dernières années, la Faculté polydisciplinaire a accordé une grande importance au développement de la coopération internationale à travers la mise en place d'accords de partenariat féconds avec des universités européennes et notamment l'Université d'Auvergne à Clermont-Ferrand, l'Université Paul Valéry à Montpellier et la Haute école Francisco Ferrer à Bruxelles. Ces collaborations ont permis à ladite faculté de diversifier sa palette d'offres de formations en ciblant des créneaux porteurs et cadrés par rapport aux stratégies sectorielles du développement socioéconomique. De même, en plus de la mobilité des étudiants, une grande priorité a été également accordée à la mobilité du personnel académique et administratif, ce qui a favorisé des échanges et transferts de savoir et savoir-faire.
Brazzaville et Kinshasa, les prochaines étapes
«C'est en capitalisant sur l'ensemble de ces acquis que nous comptons conduire ce changement de cap vers les pays du sud afin de développer un modèle de partenariat afro-africain qui permettra à l'établissement de se positionner sur l'échiquier de la formation de compétences et de la recherche scientifique en Afrique subsaharienne», souligne le doyen. Ainsi, l'initiative est amorcée selon une approche gagnant-gagnant. Sur le terrain, cet accord de partenariat sera traduit par un encadrement conjoint des filières stratégiques identifiées par les deux partenaires, à travers la composition d'une équipe d'académiciens et de coopérants professionnels appartenant aux deux pays. Les enseignements se feront majoritairement en présentiel à Libreville, avec un stage complémentaire de formation au Maroc. Une place est également accordée à l'enseignement à distance, ajoute le professeur Chafik. Par ailleurs, cet accord entre les deux institutions prévoit également une extension progressive sur les pays voisins du Gabon et amis du Maroc, notamment à Brazzaville (République du Congo) et à Kinshasa (République démocratique du Congo). En effet, deux antennes sont programmées sur ces deux sites qui entretiennent déjà des collaborations avec l'institution partenaire d'El Jadida, à savoir l'Académie franco- américaine de management de Libreville et parallèlement aux entretiens académiques et institutionnels, qui ont été conduits entre les deux établissements partenaires sur les projets de coopération à entreprendre et les modalités d'accompagnement à mettre en œuvre, le doyen de la Faculté polydisciplinaire et le directeur académique de l'AFRAM se sont entretenus avec Ali Bojji, ambassadeur du Maroc à Libreville, afin d'explorer les meilleurs moyens susceptibles d'aider à la réussite de ce projet. L'Ambassadeur a appuyé cette coopération stratégique et a ensuite souligné l'importance qu'accordent le roi Mohammed VI et le président Ali Bango Ondimba au développement du partenariat entre le Maroc et le Gabon, dont les relations sont excellentes. Conscients des grands enjeux que représente la formation des compétences dans l'accompagnement du développement économique et social en général et des grands besoins en ressources humaines qualifiées générés par l'augmentation rapide du rythme de croissance que connaissent de nombreux pays de l'Afrique subsaharienne en particulier, la Faculté polydisciplinaire d'El Jadida et l'AFRAM de Libreville se sont engagées à déployer tous les efforts nécessaires à la réussite de ce partenariat afro-africain, afin d'être en phase avec les politiques de développement socioéconomique conduites par ces deux pays.

Des filières à grande attractivité
Depuis son démarrage, la Faculté polydisciplinaire d'El Jadida s'est fixée comme stratégie de concentrer son offre de formation sur des licences professionnelles, cadrées par rapport aux stratégies sectorielles du développement économique national et répondant, par conséquent, aux besoins exprimés par le marché de l'emploi. Ainsi, une filière fondamentale en «sciences économiques et gestion» a été lancée, tandis qu'au fur et à mesure seront mis en place 7 licences professionnelles et 4 masters spécialisés, dispensés en formation initiale et continue. Il s'agit de licences en management commercial, gestion des ressources humaines, logistique et production intégrée, banque et finances, gestion administrative, marketing touristique et management de la qualité. Pour ce qui est de l'offre en masters spécialisés en formation continue, il s'agit de cursus d'ingénierie logistique, de management hôtelier et touristique, d'ingénierie des ressources humaines ainsi que d'un master en banques et finances. Ces filières connaissent une forte attractivité et drainent une demande exprimée par des candidatures représentant l'ensemble du territoire national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.