Vojtech Filip : Le blocage de la libre circulation menace la paix et la sécurité    Le Président congolais exprime sa solidarité avec le Royaume    Le GCAM à l'écoute des Fédérations interprofessionnelles de l'agriculture    Où va le Liban ?    Haboub Cherkaoui nouveau patron du BCIJ    Venant des Etats-Unis où il a été formé, Rayane Jamaï défendra les couleurs du MAS    Pour éviter les problèmes cardiaques : Dormez mieux !    Mise en échec d'une opération d'émigration clandestine à Dakhla, une personne interpellée    Emirates Warriors : Jaafar Alaoui remporte le titre de la 14è édition    Mohamed El Guisser nouvel entraîneur du KACM    Le CCME lance une formation sur le plaidoyer au sujet du Sahara    Rencontre entre la FRMF et les clubs de la Botola sous le thème : "Les centres de formation des joueurs"    Refinancement bancaire : Le volume dépasse les 100 milliards DH    Le Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez attendu au Maroc le 17 décembre    Supercoupe Africaine: El Ahly accueille la Renaissance de Berkane le 10 décembre au Caire    Chtouka Ait-Baha : des mesures pour atténuer les effets de la vague de froid    Entame réussie du TAS en Coupe de la Confédération    Mike Tyson, la vie par chaos    Nouvel échec pour Trump devant un tribunal de Pennsylvanie    Driss Lachguar : Le rôle joué par le Maroc pour instaurer la sécurité, la stabilité et la paix procure une immense et légitime fierté    Quatre startups marocaines nominées pour le World Summit Awards    Le président de la FRMF met en avant le rôle des centres de formation dans la promotion du football national    Evolution du coronavirus au Maroc : 4115 nouveaux cas, 353.803 au total, dimanche 29 novembre à 18 heures    Prolongation des mesures préventives contre la Covid-19 à Essaouira    Bouarfa : Suspension des examens de permis de conduire, à partir du 30 novembre    A Montréal, Leila Gouchi présente un concert empreint du charme de l'Andalousie    "Casarchives " , une exposition dédiée à la mémoire historique de Casablanca    La Jeunesse socialiste s'active sur le front de la diplomatie parallèle    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution    Dialogue inter-libyen à Tanger : Nouveau pas vers la grande réconciliation    Le dirham s'apprécie vis-à-vis du dollar du 20 au 25 novembre 2020    Maroc-Russie: un nouvel accord de coopération    Régularisation fiscale : Signature d'un accord entre l'ONIGT et la DGI    IB Maroc dévoile son chiffre d'affaires    L'UM6P et le CRI de Marrakech-Safi s'allient pour accompagner le tissu entrepreneurial    2.260 lits hospitaliers supplémentaires en 2021    La défense de l'intégrité territoriale fait partie intégrante des valeurs professionnelles authentiques de la presse    La diaspora marocaine manifeste à Paris en soutien à l'intervention marocaine à El Guerguarat    Une femme à la conquête du désert    Mahmoud El Idrissi, icône de la chanson marocaine, n'est plus    Communauté juive : Reconnaissance d'une marocanité...enracinée    Depuis El Guerguarat, la jeunesse istiqlalienne salue la décision déterminante du Souverain    Sahara marocain : le nombre des consultas s'agrandit [Vidéo]    Bourita : la réunion de la Chambre des représentants libyenne consultative a été une «réussite»    Niamey : Les ministres des AE de l'OCI saluent les efforts du Souverain pour la protection d'Al Qods    La seule école et troupe de cirque du Gabon lutte pour sa survie    Mais que fait l'actrice marocaine Sarah Perles avec la star de «La Casa De Papel» ? (PHOTO)    Etude d'impact patrimonial à Rabat : L'orientation de SAR Lalla Hasna comme soubassement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Visite Royale à Jorf Lasfar Inauguration de projets OCP à Jorf Lasfar: Ferme volonté royale de conforter le leadership du Maroc sur le marché mondial des phosphates
Publié dans Eljadida 24 le 02 - 10 - 2014

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, jeudi au complexe industriel de Jorf Lasfar, à l'inauguration de la station terminale du slurry pipeline reliant Khouribga à Jorf Lasfar, de la première usine d'acide phosphorique alimentée par la pulpe de phosphate et d'un Centre de compétences industrielles, réalisés pour un investissement global de plus de 5,450 milliards de dirhams (MMDH).
Initiés par le groupe Office chérifien des phosphates (OCP), ces projets phares constituent une nouvelle illustration de la volonté du Souverain de soutenir les initiatives d'innovation et de développement industriel du groupe, de son écosystème et ses partenaires africains, d'accompagner sa stratégie industrielle et, ainsi, de conforter le leadership du Royaume du Maroc sur le marché mondial des phosphates.
Véritable révolution technologique, le système Slurry pipeline Khouribga-Jorf Lasfar (4,5 Milliards de dirhams) révolutionne le transport des phosphates et transforme en profondeur la chaine de valeur industrielle du Groupe, en faisant évoluer le transport du phosphate à un mode totalement intégré entre le site minier de Khouribga et le site industriel de Jorf Lasfar.
Ce sont 38 millions de tonnes de phosphate qui seront ainsi acheminées vers les unités de valorisation à Jorf Lasfar. Cette intégration de l'amont à l'aval de la chaine de valeur permet d'accompagner le doublement des capacités de la mine et assurera une grande amélioration de la flexibilité de la chaine de production et logistique, tout en réduisant le coût du phosphate rendu à Jorf Lasfar de 45 pc.
Ce procédé générera une économie de près de 3 millions m3 d'eau annuellement suite à la conservation de l'humidité naturelle de la roche. Le Slurry Pipeline aura également un impact positif sur l'empreinte carbone en réduisant les émissions CO2 de 930 Kt/an et permettra une économie de fuel de 160.000 tonnes par an.
La station terminale du pipeline est destinée principalement à recevoir et à stocker la pulpe de phosphate transportée pour ensuite assurer sa distribution et l'alimentation de l'ensemble des unités de valorisation du Hub Jorf Lasfar et l'unité de filtration/séchage des phosphates destinés à l'export.
Elle se compose d'une station dite de choc pour réduire la pression de la pulpe à l'arrivée, de huit bacs de réception et de stockage de pulpe de 5.500 m3 chacun et d'un réseau de distribution de pulpe alimentant la plateforme industrielle de Jorf Lasfar. S'étendant sur superficie globale de 6 hectares, la station terminale a nécessité près de 800 millions de dirhams d'investissements et a généré 530.000 jours/hommes en emplois pendant la phase projet.
Parallèlement à la réalisation de ce minéroduc, le Groupe OCP a réalisé une nouvelle usine de production d'acide phosphorique alimentée par la pulpe provenant de la station terminale.
D'une capacité annuelle de 450.000 tonnes d'acide phosphorique, cette usine permet, d'une part, une augmentation de la capacité de production d'acide et assure, d'autre part, une plus grande flexibilité de production et une nette amélioration des rendements.
La nouvelle usine, qui a nécessité un investissement de 700 millions DH, est composée d'un réservoir de stockage de la pulpe, de plusieurs unités d'épaississement de pulpe, d'un réacteur et de quatre digesteurs, ainsi que d'unités de refroidissement et de lavage de gaz.
Le Centre de compétences industrielles OCP à Jorf Lasfar s'inscrit dans la lignée de la vision de SM le Roi, que Dieu L'assiste, axée sur la valorisation du Capital immatériel de la nation. Ce Centre offrira une formation au profit des collaborateurs et nouvelles recrues OCP, mais également aux sous-traitants et aux industriels du complexe de Jorf Lasfar, dans les domaines notamment de la mécanique, de l'électrotechnique et des procédés phosphoriques.
Avec une capacité d'accueil de 1.200 apprenants par an, le Centre de compétences, doté de moyens à la pointe de la technologie (simulateurs, e-learning, ateliers équipés, bancs d'essai, etc.), répond aux meilleurs standards internationaux en termes de formation industrielle.
Ce centre est l'un des cinq établissements du Groupe OCP dédiées à la formation continue, composante essentielle au développement du niveau d'expertise et de la culture de performance, indispensable à l'accompagnement de la transformation du Groupe et le développement de son écosystème industriel.
Cette politique de valorisation des compétences se déploie également sur le continent africain dans un souci permanent de partage des connaissances et de transfert du savoir-faire, conformément au grand projet de partenariat Sud-Sud prôné par SM le Roi.
Ces infrastructures de classe mondiale confirment la vision intelligente et sereine du Maroc et inscrivent l'économie nationale dans les flux mondiaux des économies émergentes et ce, malgré un contexte international marqué par l'incertitude. Elles permettent au Maroc d'assoir un leadership intelligent sur le marché mondial des phosphates et produits dérivés, basé certes sur des paramètres de productivité et de rentabilité, mais surtout sur la valorisation du Capital immatériel et la création de la valeur ajoutée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.