Manque du lait sur le marché national: nouvelle annonce du gouvernement    Officiel: les enseignants contractuels obtiennent gain de cause    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce jeudi 6 octobre    Marrakech : Ouverture de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Coopération migratoire : L'UE souligne « l'engagement fort » du Maroc    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    Sahara : la réponse cinglante de Samir Addahre au représentant de l'Algérie à l'UNESCO    Standard&Poor's plus optimiste que la Banque Centrale    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    Classement FIFA : Le Maroc se hisse au 22ème rang mondial    Futsal : premier entrainement des Lions de l'Atlas avant leur match contre le Brésil    Le Conseil de gouvernement approuve un projet de décret déterminant l'organisation du ministère de la justice    Mohamed Mehdi Bensaid à l'AG de la FAAPA: «Une nouvelle Afrique se dessine»    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    Maroc : Les contrôleurs aériens convoqués par le gouvernement après leur annonce de grève    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Ciments du Maroc : Le résultat net consolidé en recul de 17,8% au S1-2022    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Economie circulaire : seuls 10% des déchets ménagers sont recyclés
Publié dans Finances news le 28 - 09 - 2018

- Les chiffres révélés dans le dernier rapport du Conseil économique, social et environnemental témoignent de la nécessité d'accélérer la mise en œuvre des mesures visant la valorisation des déchets ménagers.
- Certaines villes marocaines affichent des taux de pollution de l'air deux à trois fois supérieurs au niveau recommandé par l'OMS.

Au cours de ces dernières années, le Maroc a réalisé de grandes avancées en matière de protection de l'environnement et de promotion d'énergies propres. D'ailleurs, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) n'a pas manqué de rappeler, dans son rapport annuel rendu public récemment, la mise en place de nouveaux programmes initiés en la matière en 2017. C'est le cas notamment des efforts déployés par le Maroc en matière d'assainissement, (allant de l'assainissement simple au traitement, en passant par la valorisation et la réutilisation des déchets), et ce en adéquation au principe de l'économie circulaire, plus respectueuse de la nature que l'économie linéaire.
Rappelons que le Programme national de valorisation des déchets vise le recyclage de 20% des déchets et la valorisation supplémentaire d'au moins 30% des résidus à l'horizon 2020. Cette politique publique prévoit également la création de 50 centres de tri et de valorisation à l'horizon 2021, dont trois ont été mis en place à fin 2017.
Ceci dit, les hommes de Nizar Baraka, président du CESE, attirent l'attention sur un chiffre qui montre l'ampleur de la tâche qui reste à faire en matière de valorisation des déchets ménagers : «Davantage d'efforts demeurent nécessaires en matière de valorisation des déchets ménagers, étant donné qu'à l'heure actuelle seulement 10% font l'objet de recyclage», peut-on lire dans le rapport.
Le rapport du CESE livre d'autres chiffres intéressants : En 2017, 80% de la population est couverte par des sociétés de collecte des ordures, avec la réhabilitation de 24 décharges; 42 nouvelles décharges sont programmées sur la période 2017-2022.
De plus, l'année 2017 a été marquée par la signature du premier plan quinquennal 2017-2021 visant l'accélération de la mise en œuvre du Programme national des déchets. Ce dispositif fait partie d'un ensemble de programmes de valorisation des déchets prévus dans différentes branches d'activités industrielles (batteries usées, voitures et pneus, déchets électroménagers, papier et carton, déchets plastiques, etc.). Ces nouvelles activités ont l'avantage d'offrir des opportunités d'emploi, la création de richesse et l'intégration de plusieurs filières dans le circuit formel.
En définitive, s'il existe beaucoup de challenges sur le front du recyclage des déchets ménagers comme le confirment les experts du CESE, le pari est aussi loin d'être gagné en matière de lutte contre la pollution industrielle.

Pollution industrielle : L'OMS tire la sonnette d'alarme
Dans le cadre de la lutte contre la pollution industrielle, l'entité consultative souligne dans son dernier rapport que l'année 2017 a été marquée par la signature de 18 conventions de financement pour la mise en place de stations de traitement des rejets liquides des unités industrielles. Du reste, le document évoque dans le même temps le rapport 2018 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la pollution industrielle du pays.
D'après l'organisation dirigée par la Chinoise Margaret Chan, le Maroc figure parmi les pays qui comptent des villes où la qualité de l'air est dégradée. Benslimane, Tanger, Marrakech et Casablanca constituent des zones qui affichent des taux de pollution de l'air élevés, atteignant deux à trois fois le niveau recommandé par l'OMS. A en croire le CESE, le coût de la détérioration de la qualité de l'air au Maroc est estimé à 9,7 Mds de DH par an. Au niveau mondial, près de sept millions de personnes trouvent la mort chaque année à cause de la pollution de l'air. Conscient du risque sanitaire de la pollution de l'air, le Maroc s'est doté d'un Programme national pour l'amélioration de la qualité de l'air (2017-2030). L'ambition du pays à travers cette politique publique est entre autres, d'étendre le réseau national du contrôle de la qualité de l'air, ainsi que la réduction des émissions de gaz résultant du secteur du transport et de l'industrie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.