Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Climat: l'éducation à l'environnement au coeur des préoccupations de l'Unesco    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    VIDEO// Invitée du JT Info Soir, Sofia Mestari dévoile les détails de son nouvel album en préparation    Prison d'Ain Sebaa 1: Soulaimane Raissouni a refusé de contacter sa famille à deux reprises    L'ambassadeur de Palestine au Maroc salue le soutien constant de SM le Roi à la cause palestinienne    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    1/4 de finale de la Coupe de la CAF: Le Raja « fin prêt » pour arracher la victoire devant Orlando Pirates    L'ambassadeur de Palestine au Maroc remercie le Roi pour son soutien à la cause palestinienne    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    La finale de la Ligue des champions africaine au Maroc    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Melkisation de terres collectives dans les périmètres d'irrigation du Gharb et du Haouz: MCA-Morocco et le CAM se mobilisent pour l'éducation financière    Covid-19 au Maroc : 112 nouvelles contaminations, 6 décès    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Météo: le temps prévu ce samedi 15 mai au Maroc    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Casablanca: la Marine Royale célèbre le 65-ème anniversaire de la création des FAR    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ONCF/BAD: 300 millions d'euros pour soutenir la modernisation du secteur ferroviaire au Maroc
Publié dans Finances news le 19 - 04 - 2021

Grâce à ses financements doublés d'un accompagnement technique, la Banque africaine de développement (BAD) soutient la modernisation du secteur ferroviaire au Maroc et contribue à l'amélioration de la mobilité des populations et de la compétitivité logistique du Royaume.
La BAD a ainsi mobilisé 300 millions d'euros en faveur de l'Office national des chemins de fer (ONCF) pour financer le projet d'augmentation de la capacité de l'axe ferroviaire Tanger-Marrakech, indique un communiqué de la BAD.
Ce financement a permis aussi d'augmenter le nombre de voies ferrées, de moderniser la signalisation, de bâtir de nombreux ouvrages comme la gare dernière génération de Casa-Port ou encore de construire le poste central de commande de la signalisation.
La Banque ne se limite pas seulement à un simple financement, elle apporte aussi un accompagnement soutenu. Cité dans le communiqué, le directeur général de l'ONCF, Mohamed Rabie Khlie,, a indiqué que "la BAD est un partenaire historique, ayant toujours accompagné l'ONCF, dès les années 1990". "Au-delà du financement à un taux préférentiel, nous avons bénéficié d'un accompagnement technique des équipes de la Banque qui sont à notre écoute", a-t-il ajouté.
Si la mobilité des Marocains a fortement progressé grâce à la modernisation du réseau ferré, ce n'est pas le seul objectif poursuivi par l'ONCF. "À travers ces projets, nous espérons doubler, voire tripler le nombre de passagers dans le réseau", ajoute M. Khlie, notant que le faite de s'inscrire dans une logique du développement du fret logistique pour accompagner le développement socio-économique de notre pays".
Pour sa part, Ahmed Bouhaltit, directeur de l'ingénierie de l'ONCF, a souligné que le réseau a connu une révolution ces dix dernières années, citant à titre d'illustration la ligne à grande vitesse, le dédoublement des voies vers Marrakech, le triplement des voies entre Kenitra et Casablanca et la modernisation du système d'exploitation,"aujourd'hui beaucoup plus intelligent, et beaucoup plus efficace".
Le développement de l'offre de transport de marchandises a favorisé l'émergence de nouveaux pôles industriels. En se dotant d'infrastructures ferroviaires modernes, le Maroc a su attirer de nombreux investisseurs, notamment dans le secteur automobile. A cet égard, Souhail Tantaoui, responsable "Flux Aval" au sein de la filiale marocaine du constructeur français PSA a affirmé que "le réseau ferroviaire est, pour nous, très important", faisant remarquer que chaque jour, deux trains transportent, chacun, 280 véhicules. "Cela nous permet d'évacuer notre production quotidienne vers le port de Tanger Med pour l'exporter ensuite vers l'Europe et à travers le monde. Le train est ponctuel et a des avantages en termes de délais, puisqu'il évite la circulation sur route de l'équivalent de 35 camions par jour pour acheminer nos véhicules", a-t-il ajouté. Ecologique et pratique, le rail s'est rapidement imposé comme le mode de transport privilégié pour de nombreux acteurs économiques au Maroc, assure la BAD, rappelant que depuis 2010, le réseau ferroviaire national a doublé sa capacité de transport de marchandises, passant de vingt trains par jour en 2010 à quarante en 2020.
"Aujourd'hui, le Maroc dispose d'un réseau ferré moderne, sûr et fiable, une infrastructure, à la pointe de la technologie, qui renforce l'attractivité du Royaume et améliore les conditions de vie des populations. C'est l'objectif de la Banque africaine de développement, qui participe à une Afrique plus écologique, plus innovante et plus compétitive", conclut le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.