Belgique : Emeutes à Bruxelles après le match contre le Maroc    Mondial-2022 : La Croatie s'impose face au Canada (4 buts à 1)    Haro sur les erreurs du passé !    Salé / Conseil communal: Mobilisation de 14 MMDH pour le renforcement des infrastructures    Rabat-Salé-Kénitra : Accompagnement des associations en matière de démocratie participative    Casablanca : 7ème édition de la Journée de consultations médicales gratuites    Mondial2022: Apothéose historique du Maroc contre la Belgique    Mondial 2022 / Belgique vs Maroc (0-2) : Les Lions de l'Atlas auteurs d'un exploit monumental et historique    Dakar abritera du 11 au 13 décembre la 54è Assemblée générale de l'AFRAA    Covid-19: nouveau bilan du ministère de la Santé    Prisons : le nombre de détenus en France atteint un record inédit    Covid-19 au Maroc : 101 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Silence assourdissant dans les ruelles de Rabat    Japon : La Moroccan Night célébrée à l'ambassade du Maroc    Mourad Fedouache vainqueur du prime final de Dream Artist de 2M    Le Costa Rica surprend et s'impose face au Japon    Le Parlement arabe examine les développements de la situation en palestine    Maroc - Belgique : le onze de départ des Lions de l'Atlas    Rabat, capitale du patrimoine culturel immatériel mondial du 28 novembre au 3 décembre    France : 49.3, l'article qui muselle l'Assemblée Nationale    Le Tourisme reconnecte Marocains et Israéliens    Mort d'un casque bleu marocain en République centrafricaine: Le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU expriment leurs condoléances au Royaume    Maroc – Belgique: la compo des Lions de l'Atlas    Migration : Les entrées irrégulières en Europe au plus haut depuis 2016    Spoliation immobilière. Le ministère de l'Intérieur muscle son dispositif de lutte contre le phénomène    Voici les prévisions météorologiques pour dimanche 27 novembre 2022    Femmes: Le MEF adhère à la campagne contre la violence    Niamey: le président du Niger reçoit Ryad Mezzour, porteur d'un message du roi Mohammed VI    Précieux conseils de connaisseurs pour investir au Maroc    Italie: une dizaine de personnes disparues après un glissement de terrain    Rapatriement de mineurs marocains: Le juge décide de poursuivre Mateos et Deu    Investissement. Saâd Bendidi vers la passe de trois    Niger-Maroc: Mohamed Bazoum reçoit un message du Roi Mohammed VI    Attijariwafa bank lance son nouveau Business Game « Attijari Startup Game »    Mondial-2022: l'Argentine bat le Mexique (2-0) et se relance    Magazine : Décibels, ouïe c'est cela    Exposition : La Terre mère de Wafaa Mezouar    Arts de la scène : Riche dérive casablancaise    Mouvement populaire. Mohamed Ouzzine succède à Mohand Laenser (vidéo)    Chakib Benmoussa reçu par les autorités maliennes    Covid-19: le bulletin du samedi sur la situation épidémiologique    France : le 49.3 ou la lente agonie de la démocratie parlementaire    Parution de l'ouvrage « Le Maroc, Israël et les Juifs marocains » de Jamal Amiar    Ouzzine élu nouveau secrétaire général du MP    Le coût global de la violence à l'égard des femmes est estimé à 2,85 MMDH    La mise en vente des armes aux USA est une « très mauvaise idée », selon Biden    « Lalla Moulati » : Neta Elkayam chante pour les femmes    Festival Handifilm. « Le cinéma comme levier d'autonomisation » au cœur de la 15e édition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc: la croissance prévue à 3,2% en 2022
Publié dans Finances news le 28 - 07 - 2021

Le taux de croissance de l'économie nationale devrait atteindre 3,2% en 2022 et 5,6% en 2021 et ce, sous l'hypothèse d'une production céréalière de 70 millions de quintaux (Mqx), selon le cadre général de l'élaboration du Projet de loi de finances au titre de l'exercice 2022 (PLF-2022), présenté mercredi lors d'une réunion tenue conjointement par la Commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants et celle des finances, de la planification et du développement économique de la Chambre des conseillers.
L'économie nationale devrait reprendre son élan avec un taux de croissance qui se situerait à 3,8% en 2023, avant d'atteindre 4% en 2024, d'après ce cadre général présenté par le ministre de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration.
Les enjeux liés à l'élaboration du PLF-2022 concernent principalement une augmentation des dépenses des fonctionnaires de 6,5 milliards de dirhams (MMDH) et celles de compensation de +3,5 MMDH. La préparation du PLF-2022 devra également tenir compte de la généralisation de la protection sociale (8,4 MMDH), de la réforme des secteurs de l'Education et de la Santé (1,8 MMDH), ainsi que de la consolidation des projets d'investissement en cours de réalisation (800 millions de dirhams).
Aussi, un ensemble de mesures devront être prises sur le plan des dépenses, dont la poursuite de la rationalisation des dépenses liées à la gestion de l'administration et le financement de nouveaux projets.
Le PLF-2022 prend notamment en considération les exigences liées à la réforme progressive de la Caisse de compensation, conformément aux dispositions de la loi cadre relative à la protection sociale parallèlement à la généralisation des allocations familiales.
S'agissant des mesures devant être prises au niveau des ressources, il s'agit d'élargir l'assiette fiscale et l'amélioration de la perception dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre relative à la réforme fiscale, d'asseoir de nouvelles ressources fiscales en vue de financer la généralisation de la protection sociale, ainsi que de poursuivre le développement des financements innovants.
Le cadre de référence de ce PLF-2022 porte sur la mise en œuvre des orientations contenues dans les discours royaux ainsi que les recommandations du Nouvaeu modèle de développement. Il fixe comme priorités la consolidation des bases de relance de l'économie nationale, le renforcement des mécanismes d'intégration et de généralisation de la protection sociale, le renforcement du capital humain et la réforme du secteur public et la renforcement des mécanismes de gouvernance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.