Made In Morocco : Les Marocains veulent consommer local, mais...!    Milan : trois jeunes marocains prendront part aux négociations de la pré-Cop26    Maroc / Royaume-Uni : construction du "câble" électrique sous-marin le plus long du monde    Tunisie : des manifestants redoutent «un retour à l'ère de Ben Ali» et dénoncent la France    Compteur coronavirus : 734 nouveaux cas, plus de 18,3 millions de personnes complètement vaccinées    Dakhla : six morts dans un accident de la route    Le marocain SMDM et le portugais Movicortes créent une joint-venture    Les indicateurs en hausse du 20 au 24 septembre    Un «marchepied» vers l'amélioration de l'inclusion financière    Le Médiateur du Royaume souligne le rôle de la médiation institutionnelle    Mali / Affaire Wagner : Moscou sort de son silence    Allemagne : La page Merkel tournée dimanche    Angela Merkel s'apprête à quitter la scène    Mondial Futsal 2021: Le Maroc quitte la compétition la tête haute    Plus d'une tonne de cocaïne saisie au large des Canaries    Bourita réaffirme l'engagement continu du Maroc    Italie : Interpellation du leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont    En une semaine, une troisième découverte archéologique au Maroc anime les médias    Royaume-Uni : Palier à une pénurie de main-d'oeuvre par des visas temporaires    La créativité et l'art se manifestent en «Muse»    Démolition du cinéma L'Opera à Salé    L'exilé du Mogador: un autre regard sur la guerre du Rif    Ligue 1 : Paris SG, le grand huit    Angleterre: Liverpool vire en tête, City dompte Chelsea, United se rate    Hamdallah bien parti pour quitter Al-Nasr    Mondial Futsal / Quart de finale : Maroc-Brésil sur BeIN Sports à 14h00    Algérie : le procès du frère de l'ancien président Bouteflika reporté    Interview avec Hassan Aourid «L'islam politique au Maroc connaît une crise profonde»    Belgique. Le fonds activiste Bluebell Capital Partners demande le départ de la marocaine Ilham Kadri, PDG de Solvay    Etats-Unis : au moins trois morts dans le déraillement d'un train    Décès de Abdelouahab Belfquih: affaire classée, pas d'acte criminel    Ouverture exceptionnellement de centres de vaccination au profit des élèves    L'ADFM revendique une rupture avec les pratiques du passé    Agadir : deux tonnes de drogue saisies, sept interpellations    Les enjeux de la capitale du Souss!    Algérie. La descente aux enfers    Coupe du monde féminine U20 : Reprise cet après-midi du reste du temps du jeu du match Bénin-Maroc interrompu hier    Témoignage : «Monkachi, un homme politique»    Exposition : Voyage dans l'âme de Zokhrouf    Somalie: huit morts et sept blessés dans un attentat suicide à Mogadiscio    Championnats du monde de Force athlétique : Le Marocain Nezar Ballil remporte la médaille de bronze    Au moins huit soldats tués dans une embuscade de l'Iswap dans le Nord-Est du Nigéria    Musique: morceaux conquérants    A propos de la campagne contre le Maroc : Quand parler de coordination n'est pas faire preuve de paranoïa    Moulay El Hassan El Mounadi du PAM, élu président du Conseil de l'arrondissement Ennakhil à Marrakech    Image : La FNM célèbre la photographie artistique    Festival: Il était une fois... le Street Art (Part I)    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



SPECIAL MRE. Loin des yeux, près du cœur
Publié dans Finances news le 03 - 08 - 2021

Si le Roi Mohammed VI est à l'écoute du Maroc profond, il porte aussi, et depuis toujours, une attention particulière à la communauté marocaine établie à l'étranger.

Les Marocains résidant à l'étranger ont un lien indéfectible avec leur mère patrie. Pour preuve, des dizaines de milliers d'entre eux reviennent chaque année au bercail pour rendre visite à leurs proches, mais aussi renouer avec les valeurs et la culture locales. Cet attachement à leur pays tient d'un véritable patriotisme. Le Roi Mohammed VI l'a d'ailleurs affirmé il y a bien longtemps. Le 30 juillet 2013 précisément, lors de son discours à la nation à l'occasion de la Fête du Trône.
«En faisant le bilan des réalisations accomplies dans le cadre de la marche que nous conduisons sur la voie du développement et de la réforme, il nous paraît nécessaire d'exprimer la fierté que nous inspirent le civisme et l'attachement immuable à la mère patrie, dont font preuve les membres de notre communauté résidant à l'étranger. En effet, bien que leur situation matérielle ait pâti cette année de la crise financière mondiale, ils supportent volontiers les fatigues du voyage, parfois de longues distances à travers l'Europe, pour se rendre dans leur pays et y retrouver les leurs. Nous saluons, donc, leur patriotisme sincère, leur souhaitons la bienvenue, et les assurons de toute notre sollicitude», avait déclaré le Roi.
S'il est à l'écoute du Maroc profond, il porte aussi, en effet, et depuis toujours, une attention particulière à la communauté marocaine établie à l'étranger. C'est d'ailleurs sous cet angle qu'il faut apprécier la décision prise mi-juin dernier par le Roi, qui a donné ses très hautes instructions aux autorités compétentes et à l'ensemble des intervenants dans le domaine du transport, afin d'œuvrer à la facilitation du retour des MRE au pays à des prix abordables.
Le Souverain a aussi exhorté tous les opérateurs du tourisme, aussi bien dans le domaine du transport que de l'hôtellerie, à prendre les dispositions nécessaires afin d'accueillir les membres de la communauté marocaine résidant à l'étranger dans les meilleures conditions et aux meilleurs prix.
Ces instructions ont été tout de suite suivies d'effets concrets : Royal Air Maroc a cassé ses prix et densifier ses liaisons aériennes avec les pays de résidence des MRE, la capacité des lignes maritimes vers les ports marocains a été augmentée et les prix diminués, les hôteliers ont également réduit leurs tarifs… Bref, la mobilisation a été totale.
Intérêt permanent envers les MRE La sollicitude royale ne date pas d'aujourd'hui. Loin s'en faut. Régulièrement dans ses discours, le Roi se penche sur la situation des MRE, et particulièrement sur la qualité des services qui leur sont rendus au sein des structures consulaires à l'étranger, mais également lorsqu'ils reviennent au pays.
«(…) L'intérêt que nous portons à la situation de nos citoyens de l'intérieur n'a d'égal que notre volonté de veiller sur les intérêts de nos enfants résidant à l'étranger, de consolider leurs attaches identitaires et de les mettre en capacité d'apporter leur concours au développement de leur patrie», avait de nouveau affirmé le Souverain le 30 juillet 2015, à l'occasion de la fête du Trône.
C'est dans ce cadre que, face aux difficultés que rencontraient les MRE dans les missions consulaires marocaines à l'étranger, il avait donné ses instructions au ministre des Affaires étrangères pour qu'il s'emploie «avec toute la fermeté requise à mettre fin aux dysfonctionnements et autres problèmes que connaissent certains consulats» et qu'il relève de ses fonctions «quiconque a été reconnu coupable de négligence, de dédain pour les intérêts des membres de la communauté, ou de mauvais traitements à leur égard».
De même, pour lever les contraintes auxquelles ils faisaient face à leur retour au Maroc, le Roi a exigé «la plus grande fermeté à l'égard de quiconque s'avise à abuser de leurs intérêts ou d'exploiter leur situation». Aujourd'hui, force est de reconnaître que le traitement des MRE tant à l'étranger qu'au Maroc a foncièrement changé. Les autorités marocaines leur déroulent le tapis rouge. Et ce n'est pas abusé que d'affirmer qu'ils sont les chouchous du pays.
A travers le ministère chargé des MRE, c'est en effet tout un dispositif qui a été mis en place pour les accompagner et simplifier leurs démarches administratives, les aider et les conseiller dans l'acte d'investir au Maroc, leur offrir des services juridiques et judiciaires performants. Bref, tout un écosystème a été développé pour satisfaire les besoins et attentes des MRE. Ce que résume pertinemment cette assertion du Souverain, qui souligne que «nous ne cessons d'exprimer notre fierté devant tant d'amour qu'ils portent à leur patrie, ainsi que notre volonté de veiller à la protection de leurs intérêts. Ils sont loin des yeux certes, mais près du cœur».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.