Habib El Malki reçoit le directeur général de l'ISESCO    Tanger: des gérants de restos classés visés par des enquêtes (DGSN)    Règles de bonne gouvernance des émetteurs: L'AMMC livre son 1er bilan    BAM pessimiste sur la croissance    Tempête au sein du PJD    La Tour Eiffel évacuée après une alerte à la bombe    Secousse tellurique à Larache    Mineurs isolés en France: Darmanin se rendra au Maroc    Employabilité des jeunes: Lydec et TIBU s'allient    L'ONG Al Jisr crée un Fab Lab    COVID19: Retour progressif de la Omra    Centre d'immatriculation: suspension des services à Errachidia    Jilali Gharbaoui, hommage à un artiste consumé par sa passion    Derby Wydad-Raja : Le choc de la saison à ne surtout pas perdre    Le Serbe Zoran Manojlović nouvel entraîneur du MAT    Coronavirus au Maroc: mercredi 23 septembre, 2397 cas positifs…    Dakhla: des Subsahariens impliqués dans une sale affaire    Automobile : CDG Invest et le groupe Abdelmoumen signent un contrat d'investissement    La BERD octroie un prêt au Crédit Agricole du Maroc    El Guergarat: Mise en échec d'une tentative de trafic de 513 kilogrammes de chira    Retour probable de Munir El Haddadi en sélection: qu'en pensent les Marocains (VIDEO)    Retour progressif de la Omra : et le Maroc ?    Auto Info : Michael Jordan achète une écurie Nascar    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Le PPS élu à la présidence de la commune Ouled Aissa à Taroudant    Ismahane Elouafi nommée au poste de Scientifique en chef à la FAO    Achraf Hakimi brille déjà sur les pelouses italiennes    Sofiane Boufal à la croisée des chemins    El Yamiq opte pour Valladolid !    Communiqué du bureau politique du PPS    La beauté de la langue et la richesse de la culture    Henri Konan Bédié appelle à la «désobéissance civile»    La Chine et les Etats-Unis s'écharpent à l'ONU    Gabon: La deuxième ligne de production de la CIMAF    Le roi Mohammed VI adresse un message au roi Salmane    Cinq individus déférés devant le juge d'instruction    Régulateurs des médias: La HACA a un nouveau allié en Afrique    Lutte contre le cash: ce que propose Jouahri    Vaccin anti-covid: un virologue marocain annonce une bonne nouvelle    Santé : Le ministre de la Santé tend la main au « secteur libéral »    Le complot planétaire. Nabila Mounib révèle tout    La sécurité en Afrique en débat    Un regard intelligent sur un monde désorienté!    L'Institut français de Meknès expose les graffiti de Reda Boudina    Malgré les critiques, Fati Jamali lance une nouvelle chanson (VIDEO)    «The Moderator» : Un film sur la violence à l'égard des femmes    «Artcurial» présente le bilan de sa première année de présence au Maroc    Cinéma. Nisrine Erraddi nominée à l'Académie de Sotigui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Collecte des ordures : Les concessionnaires se rebiffent
Publié dans Finances news le 08 - 11 - 2007

* Les concessionnaires de la collecte des déchets réclament des montants additionnels estimés à
40 millions de DH aux autorités de la ville.
* Le cahier des charges est considéré comme mal adapté aux nouvelles fonctions exigées des concessionnaires.
* Les élus de Casablanca considèrent pour leur part que Sita El Beida, Techmed et Segedama ne font pas correctement leur travail et réclament des augmentations pour des fonctions contenues dans le cahier des charges.
Le budget annuel de la collecte des ordures ménagères a été finalement désapprouvé par les élus de Casablanca. Pour Ahmed Al Itaoui, élu local, «les montants arrêtés par la commune urbaine qui propose 300 MDH par an au lieu de 260 MDH ne se justifient par aucune charge supplémentaire supportée par les concessionnaires». Pour cet élu de l’Istiqlal «cette augmentation demandée ne peut jamais se justifier par les déchets des chantiers ou autres déchets déversés dans la décharge de Médiouna».
Contactés à ce sujet, les responsables des 3 sociétés ont préféré garder le silence. Tout en soufflant «l’ouverture des concessionnaires à toutes les propositions tendant à réviser le contrat conclu en 2004 et qui s’étend jusqu’à 2014». «L’important, ajoute ce responsable qui a préféré garder l’anonymat, est que nous respectons scrupuleusement la mission de service public dont nous sommes investis, tout en sachant que nos réclamations tendent avant tout à rendre plus efficace notre travail».
Les concessionnaires de ramassage des déchets réclament en effet une révision partielle du contrat de base qui a une durée de 10 ans. Les clauses à réformer concernent surtout l’augmentation du budget, l’assainissement solide et l’instauration de frais de nettoyage à l’égard des promoteurs immobiliers. Le boom immobilier au sein de la capitale économique a posé de sérieux problèmes pour les concessionnaires qui demandent aussi «d’imposer aux promoteurs immobiliers de contribuer à l’évacuation de leurs déchets solides».
Il faut aussi mentionner que le Conseil de la ville de Casablanca a connu en mars 2007 un bras de fer entre ses membres au sujet de la division de la ville de Casablanca en 3 zones. Alors que, selon certains élus, le cahier des charges initial a prévu la création de 5 zones afin de mieux répondre aux exigences de propreté.
Les concessionnaires réclament un avenant vu que les conditions dans lesquelles ils travaillent depuis 2004 ont évolué.
Selon les statistiques émanant des opérateurs, 3.000 tonnes d’ordures par jour sont produites à Casablanca. Ce qui donne une moyenne de 0,7 kg de résidus par habitant et par jour. Un taux très élevé par rapport aux standards internationaux. La décharge de Médiouna accueille quotidiennement les 500 véhicules appartenant soit aux concessionnaires, soit à la ville, pour éliminer les déchets solides.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.