ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Festival Gnaoua et Musiques du Monde : 22 ans déjà !    Vidéo – WAC-ESS : Les supporters enflamment les gradins du complexe Moulay-Abdallah    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Messi remporte le sixième Soulier d'or de sa carrière    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad évite le pire    Vidéo – Le WAC arrache le nul à 10 et ne se fait pas aider par la VAR (1-1)    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Match nul pour le WAC    Noor Midelt I attribué au consortium mené par EDF    Mammifères    Un nouveau festival dédié à la «cuisine de rue»    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    Evénements d'Al Hoceima : Le CNDH accueille des mères et membres de familles de détenus    Al Barid Bank: 16% des transactions réalisées via le canal mobile au T1-2019    «Génération Africaine, la force du design» : A la découverte d'une cinquantaine de designers africains    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Khalid Naciri: «En hommage à celui pleuré, seul, à quatre mille kilomètres d'ici»    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Santé. Plus de 3,8 millions de rendez-vous en ligne    Mohamed Saïd Afifi, le «Hamlet» marocain    Theresa May pose les armes    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La guerre contre l'Iran n'aura pas lieu    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    Pas de cessez-le-feu en vue en Libye : Haftar reçu par Macron à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Résultats annuels 2008 : Ça commence plutôt bien !
Publié dans Finances news le 19 - 03 - 2009


Sothema : Bénéfice net en hausse de 57%
Tirant amplement profit du lancement de nouveaux produits et d’une meilleure organisation de la force de vente, Sothema réalise à fin 2008 un chiffre d’affaires de 686 MDH, en hausse de 11% comparativement à une année auparavant. Notons, toutefois, que le management de la société tablait initialement sur une progression de 20% des revenus à fin 2008, soit un gap de quelque 9,9 points par rapport à ce qui a été réalisé.
Par ailleurs, et suite à l’alourdissement des charges opérationnelles, le résultat d’exploitation ressort en quasi-stagnation à 93 MDH, alors que l’on tablait du côté de la société sur une progression d’au moins 23% ! La marge opérationnelle se contracte, de facto, de 1,4 point, se fixant à seulement 13,6%.
De son côté, et bénéficiant notamment du gain d’impôt réalisé suite à l’application du nouveau taux d’IS de 30% (contre 35% en 2007), la capacité bénéficiaire de la société pharmaceutique affiche une progression de 57% à 94 MDH, améliorant au passage la marge nette de 3,9 points à 13,7%.
Compte tenu de ces réalisations, le Conseil d’administration de la société compte proposer à la prochaine Assemblée générale des actionnaires, qui se tiendra le 4 juin prochain, la distribution d’un dividende de 40 DH par action, traduisant un pay out de plus de 51%.
Promopharm : Bonnes performances opérationnelles
Malgré un contexte international difficile, marqué par la baisse de la demande sur les produits pharmaceutiques, Promopharm arrive à tirer son épingle du jeu, quoique ses réalisations commerciales sont ressorties en deçà des prévisions annoncées lors de son introduction en Bourse. Le chiffre d’affaires de la société a progressé de seulement 7% par rapport à 2007 pour se fixer à 354,7 MDH. La société tablait dans son business plan sur un chiffre d’affaires de 363,4 MDH, soit un décalage de plus de 9 MDH.
En dépit de cette progression limitée des revenus, les performances opérationnelles de la société pharmaceutique dépassent le budget préalablement défini. En effet, l’excédent brut d’exploitation marque une hausse de 15% à 105,8 MDH, soit 7,7 MDH de plus que ce qui a été prévu dans le plan d’affaires initial.
La marge opérationnelle de la société ressort ainsi en amélioration de 2 points à 30%.
Le résultat net s’est, pour sa part, apprécié de 28% à 67,5 MDH, contre des estimations de seulement 59,6 MDH, soit un gain de près de 8 MDH. La marge nette de la société s’est de facto améliorée de 3 points pour se fixer en fin d’année à quelque 19%.
Le Conseil d’administration de la société compte proposer ainsi, à la prochaine Assemblée générale des actionnaires prévue pour le 10 juin prochain, la distribution d’un dividende de 45 DH par action.
Maroc Leasing : Forte croissance des indicateurs financiers
Bonne récolte pour Maroc Leasing. Les indicateurs d’activité et de rentabilité au titre de l’année 2008 se sont inscrits en nette amélioration par rapport à 2007. La production de la société s’est élevée à plus de 2,2 milliards de dirhams, contre seulement 1,6 Md de DH une année auparavant, soit une progression de plus de 35%... Dans un marché qui s’accroît, selon un communiqué de la société, de seulement 15%. L’encours net des immobilisations en crédit-bail a progressé pour sa part de 31% à 4,3 Mds de DH, générant ainsi un chiffre d’affaires de plus de 1,4 Md de DH, en hausse de 33%. Chose qui n’a pas manqué de booster le PNB de la société, qui a progressé de 28% pour atteindre en fin d’année les 144 MDH. Une prouesse que le management de la société explique également par la bonne maîtrise des charges d’exploitation bancaires. Une donne qui a également influé sur le RBE de la société qui a marqué une forte croissance de 43% à 102 MDH. Le coefficient d’exploitation ressort de facto en amélioration de 3,5 points à 36%.
Au final, le résultat net marque un bond de 28% pour se fixer à 65 MDH portant, au passage, les fonds propres de la société à 339 MDH à fin 2008. Compte tenu de ces réalisations, le Conseil d’administration de la société entend proposer à l’Assemblée générale des actionnaires, qui se tiendra le 29 mai prochain à 10 heures, la distribution d’un dividende de 20 DH par action.
Salafin : Le PNB s’apprécie de 11,7%
Les sociétés de crédit à la consommation ont tiré leur épingle du jeu au terme de l’exercice 2008. Ainsi, l’encours total brut des crédits a atteint 36,1 Mds de DH, en progression de 17,7% par rapport à fin 2007, dopé surtout par le crédit automobile, dont l’encours s’est élevé à 12,4 Mds de DH, soit une hausse de 30%.
Salafin a surfé sur cette vague haussière et s’en tire plutôt bien à fin 2008, terminant l’année avec un produit net bancaire de 260,7 MDH, soit un accroissement de 11,7%. Un PNB surtout boosté par la marge d’intérêt qui a littéralement explosé, passant d’un exercice à l’autre de 15 à pratiquement
76 MDH.
Le résultat brut d’exploitation suit cette même tendance évolutive pour s’établir à 181 MDH, soit une progression de 7,7% par rapport à l’exercice précédent.
Quant au résultat net, il atteint 101,5 contre 84,4 MDH un an auparavant, soit une évolution de 20,3%.
Reste à savoir si ces performances vont être valablement traduites sur le marché boursier. En tout cas, depuis le début de l’année, la valeur Salafin ne s’est appréciée que de 1,5% pour s’établir à 670 DH à la clôture de la séance du 17 mars courant, après un plus haut de 700 DH atteint le 05 mars.
Managem : Mauvaise…mine
La baisse des cours des métaux de base et du cobalt ont eu raison des résultats dégagés par Managem au titre de l’exercice 2008. La société minière a ainsi dégagé un chiffre d’affaires consolidé en recul de 5,4% à 2.090 MDH, impacté entre autres par la baisse du taux de change moyen Dollar/Dirham sur l’année (-13%), la dégradation des cours des métaux de base (cuivre, zinc et plomb), la chute importante du cours du cobalt au second semestre, de même que le recul des volumes vendus du cuivre d’Akka et de la fluorine. Un recul d’ailleurs légèrement atténué par l’amélioration du CA de SMI.
L’excédent brut d’exploitation (EBE) s’est, quant à lui, élevé à 240 MDH contre 646 MDH un an auparavant sous l’effet combiné de la baisse du chiffre d’affaires et de l’augmentation des coûts de production (à cause de la flambée des coûts des intrants et de la baisse de la teneur à CMG).
Le résultat net consolidé et le résultat net part du groupe ressortent ainsi respectivement à -641 et -589 MDH, reflétant l’évolution du résultat des activités opérationnelles (-621 MDH).
En ce qui concerne Managem SA, le CA s’améliore de 5% à 119 MDH, tandis que le résultat net passe de 82,9 à 121,3 MDH d’un exercice à l’autre.
Seule satisfaction pour le groupe durant l’exercice 2008 : la découverte de nouvelles réserves pour l’argent, le cobalt et le cuivre.
Côté perspective, Managem espère réaliser un résultat opérationnel équilibré en 2009 et, à l’horizon de 3 ans, avoir un CA dépassant 3 Mds de DH et une marge opérationnelle de l’ordre de 20%.
Atlanta : Dividende de 3,50 DH
Atlanta a réalisé un bon cru au terme de 2008. Le chiffre d’affaires consolidé a atteint 2,17 Mds de DH, en progression de 8,5% par rapport à 2007. L’essentiel du CA est drainé par la branche Non Vie (2,044 Mds de DH) où Atlanta se maintient en troisième position. Parallèlement, les fonds propres consolidés progressent de 4,5% à 1,25 Md de DH, tandis que le résultat net consolidé s’élève à 245 MDH.
Concernant les comptes sociaux, ils laissent apparaître un CA de 1,05 Md de DH (+10,1%), avec une branche Non Vie qui a enregistré une augmentation soutenue de 9,8% pour un montant de primes atteignant 995 MDH. La marge d’exploitation s’élève, quant à elle, à 62 MDH, soit une forte progression de 66,5%, tandis que le taux de rémunération des fonds propres dégagé s’élève à 23,6%. En outre, le résultat net s’établit à 273 MDH contre 460 MDH en 2007, montant qui intégrait des éléments non récurrents.
La compagnie maintiendra en 2009 le cap de sa stratégie de développement axée, entre autres, sur l’amélioration de la qualité de service et l’optimisation des résultats techniques et financiers. A noter que le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’AGO la distribution d’un dividende
3,50 DH /action payable en totalité, au choix des porteurs d’actions et en fonction de leur demande, soit en numéraire, soit en actions de la société.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.