Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    Le CRI de Marrakech-Safi lance une plateforme de financement en ligne pour les entrepreneurs    Lancement d' une opération d'échange de valeurs du Trésor de 450 MDH    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Syrie : Biden entre en guerre    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Botola Pro D1. Victoire à l' arraché du HUSA    L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "    Session extraordinaire du Parlement le 2 mars prochain    L'Europe s'inquiète Les Etats-Unis s'estiment " en avance "    Présentation de la nouvelle stratégie du CAFRAD    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    Des arrestations massives lors de manifestations en Birmanie    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    La sélection nationale participe au Championnat d'Afrique en Egypte    Signature d'une convention de partenariat entre la CNDP et le ministère de la Justice    Quand l'opposition dénonce la «propagande médiatique» du pouvoir algérien contre le «Hirak»    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le patron de l'OMS veut des mesures concrètes    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    Le premier radiotélescope du Royaume installé à Marrakech    Delta Holding: Un CA en baisse de 15% en 2020    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Botola Pro D1 « Inwi » (8è journée): Classement    La CAF autorise la programmation des matchs internationaux en Libye    Sahara : la neutralité passive de l'Europe dessert la stabilité et l'intégration régionales, selon un média italien    Transavia, filiale low-cost d'Air France va ouvrir une nouvelle ligne vers le Maroc    Tunisie: un collectif appelle à la légalisation du cannabis    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marché boursier : Des PER encore plus attractifs
Publié dans Finances news le 07 - 01 - 2010

* La valorisation du Masi passe de 18,3 fois les bénéfices de 2008 à 16,6 fois les bénéfices escomptés en 2009.
* Les secteurs immobilier et bancaire améliorent leur valorisation, tandis que les assurances et les NTIC voient leur PER se renforcer en 2009.
La Bourse de Casablanca a terminé 2009 sur une baisse de 4,92%, clôturant ainsi son deuxième exercice consécutif en baisse. Cette contre-performance accentue, certes, les craintes des opérateurs de voir s'enfuir les quelques investisseurs qui demeurent actifs sur le marché. Mais il est cependant admis que, quand de pareilles baisses des indices s'enchaînent, les places boursières retrouvent des niveaux de valorisation attractifs. En témoigne le PER relatif au Masi qui passe de 18,3 fois les bénéfices réalisés en 2008 à 16,6 fois les bénéfices escomptés en 2009, selon l'analyse de BMCE Capital Bourse. A noter que le Masi, hors valeurs immobilières, présente un PER estimatif de 15,4 au titre de l'exercice 2009.
Par secteur, ce sont les entreprises de la parachimie qui réalisent la meilleure correction de leur PER. Le secteur passe de 77,5x constaté en 2008 à 16,9 fois les bénéfices escomptés en 2009. Ceci s'explique essentiellement par la correction subie par la valeur Fertima, dont le PER passe de 124x à 27,9x entre 2008 et 2009 sous l'effet de la baisse de 8% qu'a subie son cours l'année écoulée. Le secteur immobilier s'en sort aussi avec une correction nettement positive suite à la dépréciation de 5% de son indice. Son PER passe ainsi de 58,1x à 46,7 d'une année à l'autre, mais demeure cependant beaucoup plus cher que le marché. Par valeur, ce sont Alliance et Addoha qui présentent les valorisations les plus attractives du secteur, avec des PER 2009 respectifs de 18,6x et 20,2x selon BMCE Capital ; CGI étant valorisée à 79,6 fois les bénéfices escomptés en 2009. D'ailleurs, selon les analystes de la Banque Privée d'Attijariwafa bank, CGI est considérée comme la valeur la plus chère du marché en compagnie de BMCE Bank dont le PER dépasse 43x les bénéfices de 2009. Le secteur bancaire s'en tire bien tout de même en 2009 grâce à l'amélioration des indicateurs de la BCP et d'ATW, avec des PER respectifs de 14,4x et 15,4x, contre 20x et 16,7x au titre de l'année 2008.
Cependant, il ne faut pas croire que la morosité de la place casablancaise s'est traduite par une revalorisation attractive de l'ensemble des secteurs cotés. Certaines valeurs ont vu leurs cours boursiers s'accroître, ou encore leurs prévisions de bénéfices chuter significativement en 2009, ramenant leurs PER à des niveaux plus élevés comparativement à 2008. C'est notamment le cas du secteur des assurances dont le Price Earning Ratio devrait s'établir à 26,7 fois les bénéfices de 2009, contre 18,1x en 2008. Le secteur des métallurgistes n'est pas en reste. Son PER passerait de 8,5x à 25,8x au titre de l'année 2009, tandis que le renforcement du PER d'Involys tire vers le haut celui du secteur des NTIC qui passe de 13,1x à 17,7x.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.