UE: les refoulements de migrants sont « illégaux », selon Ylva Johansson    Le Liban fait appel à la Jordanie pour répondre à ses besoins en électricité    Airbus annule une commande de 50 avions A321neo à Qatar Airways    Le Maroc intègre TIAG, le réseau international d'expertise comptable    Orange Maroc lance la nouvelle DarBox Turbo, avec la technologie Wifi 6    Dessalement de l'eau: pourquoi le Maroc peut le faire    Ryanair: prête pour rester au Maroc?    La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions (ONSSA)    Les USA suspendent 44 vols de compagnies aériennes chinoises    Le variant Omicron dominant en Europe    Maroc/Météo: Chutes de neige et pluies annoncées ce samedi 22 janvier    Aéroport de Nador : Hausse de plus de 109% du trafic passagers en 2021    La valeur des crypto-monnaies dégringole à Wall Street    Réunion d'urgence de la Ligue arabe dimanche au sujet de l'attaque des Houthis contre les Émirats arabes unis    Covid: le Brésil reporte les défilés de ses célébrissimes carnavals à avril    Sahara : Staffan de Mistura conclut sa tournée par une rencontre avec José Manuel Albares    Biden et le Premier ministre du Japon promettent un front uni face à la Chine    A Washington, les opposants à l'avortement marchent le sourire aux lèvres    Brésil: les défilés du carnaval de Rio de Janeiro reportés en avril pour cause de pandémie (officiel)    Le Japon approuve le vaccin Pfizer pour les enfants âgés de 5 à 11 ans    Fédération Royale Marocaine de Basketball : ''Signature d'un accord de coopération avec l'Association Israélienne de Basketball ''    NBA: LeBron James à la tête des votes pour le "All-Star Game"    CAN2021-Médias : Hakimi et Saïss dans l'équipe type du site ''foot365''    CAN-2021 : l'exorciste censé conjurer «le mauvais sort» des Fennecs serait un membre des services secrets    CAN 2021. Lions de l'Atlas: Ryan Mmaee de retour à l'entraînement ! (PHOTO)    Ecologie, Le Lac de Dar Bouazza en danger    Vin Diesel n'oublie pas le Maroc    Laâyoune et Dakhla bientôt dotées de tribunaux administratifs et de commerce    Covid-19 : 8.338 nouveaux cas et 35 décès ce 21 Janvier    Mission française : le lycée Lyautey reprend les cours en présentiel    Le Cercle d'Amitié Maroc-Israël s'invite à Casablanca    Coupe du Monde : le Maroc connaîtra son adversaire ce week-end    Pass vaccinal, Ouverture des frontières, Hausse des prix, CAN…Akhannouch s'explique    USFP: Abdelhamid Jmahri met les choses au point (VIDEO)    Injures sexistes : Abdeslam Ouaddou, multirécidiviste, défend «son cher frère» Hafid Derradji    Espagne : L'hôpital de Logroño confirme que Brahim Ghali a été admis sous une fausse identité    The Voice of Holland : Le coach néerlando-marocain Ali B accusé de viol    Staffan de Mistura et sa première tournée régionale: ce qu'il faut retenir    Mali : le Maroc fait confiance au gouvernement malien confronté à des sanctions de la CEDEAO    Algérie: Suspension des activités d'un parti d'opposition et fermeture de son siège    Ascoli : Abdelhamid Sabiri sur le départ    France: le gouvernement annonce la levée progressive des restrictions anti-covid    Crise ukrainienne: Moscou réclame le retrait des troupes étrangères de l'Otan de Roumanie et Bulgarie    Affaire de cryptomonnaie à Casablanca : saisie de plus de 10 MDH supplémentaires    Le rockeur vedette américain Meat Loaf est décédé à 74 ans    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Reportage : Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal
Publié dans 2M le 01 - 12 - 2021

Les travaux de construction du pont de Rosso qui reliera la Mauritanie et le Sénégal ont été lancés mardi.
Le pont, dont les travaux de construction ont été lancés par le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et son homologue sénégalais, Macky Sall, devra enjamber le fleuve Sénégal sur 1,5 kilomètre et assurera une circulation fluide entre le sud de la Mauritanie et le nord du Sénégal.
Cette infrastructure, qui devrait permettre de réduire les temps de trajet et de baisser les coûts de transport, est de nature à faire progresser les échanges commerciaux le long des corridors transafricains Tanger-Lagos et Alger-Dakar, renforçant ainsi l'intégration entre l'Afrique de l'Ouest et le Maghreb.
"Intégrer, développer et faire la différence dans le quotidien des populations, ce sont trois ambitions que nous voulons réaliser avec le pont de Rosso, pour en faire un véritable trait d'union entre l'Afrique de l'Ouest et le Maghreb, a affirmé le vice-président de la Banque africaine de développement, Solomon Quaynor.
Plus de 41 millions d'euros ont ainsi été mobilisés par la Banque africaine de développement pour réduire de plus de 80% la durée du trajet, tripler environ le commerce transfrontalier et baisser considérablement le coût de transport.
"Avec le pont Sénégambie que nous avons financé, le pont de Rosso vient compléter le seul maillon manquant des corridors Tanger-Lagos et Alger-Dakar", a-t-il fait savoir.
"C'est un bel exemple de coopération avec nos partenaires, l'UE et la BEI ", s'est il réjoui.
Pour sa part, l'ambassadrice de l'Union européenne au Sénégal (UE), Irène Mingasson a indiqué que "Forte de son expérience, l'Union européenne est convaincue de la nécessité d'appuyer l'intégration régionale ouest-africaine et continentale".
Selon elle, le pont de Rosso est un emblème de cette ambition portée par deux pays mais attendue aussi par leurs voisins, dans la région et au Maghreb, et au-delà en Europe.
"Construire un pont, c'est un acte fort, une projection vers demain, presque un rêve, d'optimisme et de résolution à renforcer toutes les facettes d'une relation, économique, commerciale, sociale et humaine", a-t-elle souligné, notant que la participation à la réalisation de cette ambition est une évidence pour la Team Europe, qui s'investit profondément tant au niveau politique qu'au niveau des investissements qui faciliteront la circulation des personnes et des biens, le développement des entreprises, la mobilité et le dynamisme économique.
A l'instar de ce pont de Rosso, la reconstruction de la route Nouakchott-Bombri, à quelques kilomètres d'ici, fait progresser l'axe Nouakchott-Dakar, au bénéfice des populations".
Pour Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d'investissement (BEI), "le renforcement des transports transfrontaliers est essentiel pour le commerce, l'activité économique et la cohésion sociale".
D'après la même source, la Banque européenne d'investissement est "heureuse de soutenir cette liaison de transport prioritaire, en partenariat avec le Sénégal, la Mauritanie, la Banque africaine de développement et l'Union européenne".
Le responsable a précisé que le projet du pont de Rosso facilite la coopération internationale et renforce le commerce transafricain, soulignant qu'en promouvant le développement du secteur privé (notamment agricole), le projet favorise le maintien et la création d'emplois, et de ce fait contribue à lutter contre la pauvreté.
Selon la BAD, le coût total du projet est d'environ 88 millions d'euros, composé d'un don de 20 millions d'euros de l'UE et deux prêts d'environ 41 millions d'euros de la Banque africaine de développement en faveur des deux pays et de 22 millions d'euros de la BEI.
Une enveloppe qui couvre également les aménagements et équipements sociaux-économiques ainsi que les mesures de facilitation du commerce. Le restant des financements est assuré par des fonds de contrepartie engagés par les deux Etats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.