Abdennabaoui s'entretient avec une délégation judiciaire mauritanienne    Le Médiateur du Royaume plaide pour une justice numérique    Mamadou Tangara : des relations excellentes avec le Maroc    Exclusif: L'initiative pour la sécurité mondiale: réponse chinoise aux défis sécuritaires internationaux    Fès-Meknès : Signature de 10 conventions d'investissement de 160 MDH    E-commerce : Le boom de l'E-commerce se poursuit en Afrique, selon les résultats de Jumia    La Russie annonce que près de 700 soldats ukrainiens d'Azovstal se sont rendus    Maroc Historic Rally. C'est parti pour la 11ème édition    Samira Bennani remporte la 1ère édition    Compteur coronavirus : 116 nouveaux cas et 1 décès en 24H    Etudiants marocains en Ukraine : Mise place d'une plateforme de dépôt des pièces justificatives    Phase III: consolider les acquis en s'attaquant aux freins du développement humain    Dakhla / Assises régionales : Pour un nouveau modèle de l'Université marocaine    Ouarzazate : un centre des professions infirmières voit le jour    Jazzablanca : Anfa Park abritera la 15e édition    Présentation de la pièce «Bambara, le conteur de la sagesse »    La Fondation des arts vivants met le théâtre marocain à l'honneur    Les frères Tharaud et Jean Gaston Mantel sur l'écran d'Attakfia    Promotion de l'investissement : L'UpM lance un Hub    Efficacité énergétique: l'AMEE et l'ANEP coopèrent pour des bâtiments publics durables et résilients    Jeune Afrique : "Tunisie – Réforme constitutionnelle : la course contre la montre est lancée"    Vidéo. « Green Card » en avant-première au Mégarama de Casablanca    Malgré la crise, les recettes douanières enregistrent un record avec 111,2 Mds de DH en 2021    Lions de l'Atlas: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-USA (Amical)    Véhicules d'occasion : L'entreprise marocaine Kifal Auto achetée par le Nigérian Autochek    Paris, première étape du "Light Tour" de l'ONMT    Le Marocain Nasser Larguet nommé directeur technique national en Arabie saoudite    Amnesty International « inquiète » pour l'état de santé d'un militant en détention en Algérie    Covid-19. Voici les nouvelles conditions d'accès au territoire national par voie aérienne    Royaume-Uni: l'inflation atteint 9% en avril, une première depuis 1982    Autoproduction électrique: «une réforme qui incitera le privée à investir», assure Leila Benali    Les villes intermédiaires au cœur du Sommet Mondial de Kisumu    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    Espagne/sécurité sociale: Les Marocains se maintiennent en tête du classement    Plus de 4 millions bénéficiaires du programme d'alphabétisation dans les mosquées    La sélection marocaine scolaire remporte deux médailles de bronze    Basketball : Plusieurs blessés après l'effondrement d'une tribune d'une salle à Tanger    Finale de la Ligue des champions : Les six conditions ''menaçantes'' d'Al Ahly !    Equipe nationale : L'annonce de la liste des convoqués reportée à la semaine prochaine    France : Gesticulations à Grenoble autour du «burkini», autorisé à Rennes depuis 2018    Littérature tunisienne : La clause paternelle ou la rupture atavique    Dynamique de Marrakech : Deux autres pays réitèrent leurs appuis à la marocanité du Sahara    Canada : Le Maroc à l'honneur du Festival du film de l'Outaouais    Le temps qu'il fera ce mercredi 18 mai 2022    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 18 mai    Ouverture des points de passage de Bab Sebta et Beni Ansar aux voyageurs    Voya envisage de racheter la majorité des activités de gestion d'actifs d'Allianz aux Etats-Unis    France: coup d'envoi du Festival de Cannes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bouskoura: M. Benmoussa visite l'école Medersat.com du réseau de la Fondation BMCE Bank
Publié dans 2M le 21 - 01 - 2022

Le ministre de l'Education nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa a effectué, vendredi 21 janvier , une visite à l'école Medersat.com de Bouskoura du réseau de la Fondation BMCE Bank pour l'éducation et l'environnement, un modèle en matière d'enseignement de la langue amazighe au Maroc.
Le réseau Medersat.com, qui a vu le jour en 2000, comprend 63 écoles au Maroc et six en Afrique, et dispose de 136 salles de préscolaire comme contribution de la Fondation au programme national de généralisation du préscolaire en appui au ministère de l'Education nationale. Ces salles présentent une capacité de 4080 élèves.
L'effectif des élèves qui ont bénéficié ou qui bénéficient des services du réseau école Medersat.com est de 31.522 élèves dont 50 % de filles, tandis que l'effectif des enseignants et d'éducateurs est de 578 dont 46 % sont des enseignantes.
S'agissant du nombre des bacheliers issus du réseau Medersat.com depuis la première promotion en 2012, il s'élève à 2516 dont 63 % de bachelières, alors que le nombre des écoles labélisées "éco.école" est de 34.

A cette occasion, le ministre a visité, en présence de la présidente de la Fondation BMCE, Mme Leïla Mezian Benjelloun, les différentes salles de l'école notamment celles des multimédias, de la robotique et de l'apprentissage de l'arabe, du français, de l'amazigh et du mandarin.
A cette occasion, un exposé a été présenté au ministre sur le modèle du réseau Medersat.com, son mode de gouvernance, l'aspect pédagogique, les nouvelles technologies intégrées dans les écoles du réseau et les spécificités du réseau Medersat.com en matière d'enseignement de l'amazigh.
A cet égard, les intervenants ont souligné qu'il s'agit d'un réseau qui a opté pour un multilinguisme précoce (amazigh, arabe, français), grâce à des enseignants qualifiés soumis à une sélection rigoureuse et à une évaluation de rendement, et ayant bénéficié de la qualification, de la formation et de la motivation.
Et de noter que les élèves poursuivent leurs études dans de bonnes conditions grâce à l'utilisation des nouvelles technologies (Tableau interactif TIB, Robotique, salles multimédias et accès à internet), relevant que le mode de gouvernance du réseau est souple et s'appuie sur un système d'information permettant une supervision de proximité et une gestion participative.
Il s'agit d'un réseau d'école citoyen et ouvert sur son environnement qui oeuvre pour la promotion de l'éducation à l'environnement, des projets personnels et des activités parascolaires, ont-ils noté.
S'agissant de l'enseignement de la langue amazighe, les intervenants ont précisé que le réseau est un modèle en la matière grâce à une vision innovante et une pratique pionnière, vu que la Fondation BMCE est l'intervenant historique dans l'enseignement de l'amazigh au Maroc depuis 2001, notant que la Fondation a initié l'appareillage pédagogique et des supports didactique en amazigh au Maroc pour le primaire et le préscolaire.
Elle est également la première à avoir formé des enseignants de l'amazigh, introduit l'amazigh dans le préscolaire et élaboré des mallettes pédagogiques pour la moyenne et la grande sections tout en accordant une place importante à l'évaluation des acquis des élèves.
Dans une déclaration à la presse, M. Benmoussa a souligné que ce réseau se distingue par rapport aux autres fondations par l'importance accordée à l'enseignement des langues, en particulier la langue amazighe, notant que comme on peut le constater dans cette école qui ne se situe pas dans une région amazighophone, la langue amazighe est enseignée depuis le préscolaire jusqu'à la 6è année du primaire.
Le ministre a fait remarquer que l'amazigh est enseigné en tant que langue parlée et écrite et simultanément avec la maîtrise de la langue arabe et de la langue française, relevant qu'il s'agit d'une expérience extrêmement importante pour l'ensemble du système éducatif au Maroc qui montre de que cette dynamique est possible lorsque les conditions sont réunies.
Ces conditions, a expliqué le M.Benmoussa, sont liées à la formation des enseignants et l'aspect pédagogique, notamment l'accompagnement de l'enfant qui est placé au centre de la préoccupation de l'école.
Pour sa part, le conseiller de la Fondation BMCE, Abdesselam Zeroual, a rappelé que le projet qui a vu le jour en 2000 était destiné au départ à l'appui du ministère de l'éducation nationale dans la généralisation du préscolaire, notant qu'après 20 ans d'existence, le réseau s'oriente désormais vers une école de qualité d'autant que les écoles sont implantées dans le milieu rural, ce qui permet d'encourager la scolarisation des filles, l'introduction du multilinguisme dès le préscolaire et l'introduction des nouvelles technologies dans le système éducatif.
Et de souligner que les résultats de ce modèle sont très satisfaisants et s'illustrent dans le niveau des bacheliers, précisant que les élèves qui ont fait leurs études au réseau de Medersat.com réussissent beaucoup mieux le baccalauréat et un nombre élèves d'entre eux ont décroché leur bac avec mention.
A cette occasion, les élèves ont, après avoir entonné l'hymne national, interprété des chants amazighs et fait un défilé des tenues traditionnelles les plus connues au Maroc, tout en souhaitant la bienvenue au ministre en plusieurs langues (français, arabe, amazigh et mandarin).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.