Drame migratoire : Accusé par l'Algérie et le Polisario, le Maroc communique avec des ambassades africaines    À Manama, Nasser Bourita prend part à un remake de la réunion tenue dans le désert du Néguev    Affaire Jacques Bouthier, affaire Toufik Bouachrine : Aïcha Guellaa, présidente de l'AMDV, s'épanche franchement    TPME: Plus de 2.500 projets appuyés par Maroc PME en 2021    African Lion : les militaires américains dancent au rythme du Jazz à Agadir    Botola Pro : Le RCOZ s'impose face à la RSB    Barça : Ilias Akhomach fera la pré-saison avec le groupe de Xavi    Les autorités engagent la procédure d'évacuation forcée d'un appartement occupé illégalement par Mohamed Ziane    Des milliers de personnes contre l'Otan à Madrid, ville hôte de son prochain sommet    Le pôle DGSN/DGST poursuit le démantèlement des réseaux criminels de l'émigration, arrête 57 subsahariens et reçoit l'hommage officiel de Pedro Sanchez    Promulgation de la charte révisée: vers une levée de l'embargo contre le Mali    Bac: 573 individus interpellés pour leur implication présumée dans des actes de fraude et autres affaires (DGSN)    Une tentative de passage en force qui a coûté la vie à 23 Subsahariens    Un militant politique et des droits humains attaché à ses valeurs et idéaux    L'Opinion : Selon nos voisins de l'Est, tout Marocain est un espion !    Exploration spatiale : A cause d'un problème de logiciel, la Nasa reporte le lancement de la mission Psyche    Maroc. Le canadien Tenaz Energy Corp s'offre la junior britannique SDX Energy    La situation épidémiologique au 26 juin 2022    Covid-19 au Maroc : 2 117 nouvelles infections et 3 morts ce dimanche    Diaspo #245 : Mahmoud Chouki, un Marocain amoureux de la musique et de la Nouvelle-Orléans    Hôtellerie. Les filiales marocaines du groupe Fram bientôt en liquidation    Le Roi Mohammed VI félicite le président de Madagascar à l'occasion de la fête nationale de son pays    Economie marocaine : l'essentiel de la note de conjoncture du DEPF    Cinquante-neuf migrants d'origine africaine interpellés entre Tétouan et Fnideq    Juventus Academy Maroc et Ariston Maroc lance «Action Foot»    Botola Pro D1 : La 29e journée se joue dans sa totalité mercredi prochain    Bourita: «la coopération entre le Maroc et les Nations Unies est forte»    La commission nationale préparatoire tient sa première réunion    Une délégation de députés marocains à Johannesburg pour prendre part aux travaux du Parlement panafricain    OMS: la variole du singe n'est pas actuellement une urgence sanitaire mondiale    Sidi Kacem / Zegota : Les valeurs de la bonne éducation au centre d'un colloque    Quand Rabat vibre aux rythmes de Gnaoua et Musiques du monde    La grogne des festivals de cinéma!    L'IRCAM célèbre le 18è anniversaire de l'homologation ISO    Début du sommet du G7 en Bavière – « plan Marshall » pour l'Ukraine    Températures prévues pour le lundi 27 juin 2022    Futsal: La sélection marocaine progresse au 10ème rang mondial    Cartier Saada : un déficit de 25,5 MDH    Le Maroc et le FMI négocient une nouvelle ligne de liquidité    Transition énergétique : Le Maroc, fournisseur majeur d'hydrogène vert d'ici 3 ans    Magazine : Soyons fous, aimons l'art    Festival / Electro : Dakhla into the wild    Photographie : L'abstraction vue par Abdelkader Badou    Ce n'est pas sur le fronton de la scène du Marrakech du rire qu'on lira « Castigat ridendo mores »    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaire    Le temps qu'il fera ce dimanche 26 juin 2022    Le président sénégalais Macky Sall salue la participation d'une forte délégation du Maroc à la célébration du Centenaire de la disparition de Cheikh El Hadj Malick Sy    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sadiki : Déficit de 2 milliards de m3 des Les retenues des barrages à usage agricole
Publié dans Hespress le 17 - 05 - 2022

Le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohamed Sadiki, a indiqué, lundi 17 mai que les retenues des barrages à usage agricole affichent encore un déficit important cette année, estimé à 2 milliards de m3 par rapport à l'année dernière.
« Outre la faiblesse des précipitations et leur retard, le profil pluviométrique a également été caractérisé par une mauvaise répartition temporelle et territoriale », a expliqué Sadiki, qui répondait à des questions orales à la Chambre des représentants sur le bilan de la campagne agricole actuelle.
« Depuis le début de la campagne agricole et jusqu'à aujourd'hui, la pluviométrie a atteint seulement 200 mm, soit une baisse de 43 % par rapport à la moyenne des 30 dernières années », a ajouté le ministre.
Le ministre a fait savoir que 60 % du cumul pluviométrique a eu lieu aux mois de mars et avril, notant que ces précipitations ont contribué au rétablissement du couvert végétal à un niveau normal dans certaines régions.
« Le suivi par images satellitaires du couvert végétal montre des profils de végétation qui se rapprochent globalement de la campagne agricole 2015-2016 », a-t-il poursuivi.
S'agissant des cultures céréalières, le ministre a indiqué que la superficie semée s'est élevée à 3,6 millions d'hectares cette année, notant la production prévisionnelle des céréales principales (blé tendre, blé dur et orge) est estimée à 32 millions de quintaux (Mqx), en baisse de 69 % par rapport à la campagne précédente qui a enregistré une production parmi les records.
« En outre, plus de 60 % de la production provient des zones des régions de Fès-Meknès, Rabat-Salé-Kénitra et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima », a fait remarquer Sadiki, ajoutant que « les céréales en zones irriguées n'ont contribué que d'environ 20 % à la production globale, en raison d'une part de la superficie irriguée limitée en céréales et d'autre part des restrictions d'irrigation imposées au niveau de ces zones ».
Pour ce qui est des cultures de printemps, Sadiki a indiqué que le dernier épisode pluvieux de mars et avril a favorisé une bonne installation de ces cultures et des cultures maraîchères de saison ainsi que leur évolution, jusqu'à présent, dans des conditions favorables. Ainsi, la superficie totale cultivée de cultures de printemps a atteint 230 000 hectares, répartie sur le maïs (115 000 hectares), pois chiches (75 000 hectares), tournesols (30 000 hectares) et haricots secs (8 700 hectares).
Au niveau des cultures sucrières, la superficie cultivée de betteraves à sucre s'élève à 39 000 hectares et celle de canne à sucre à 10 000 hectares, a souligné le ministre, notant que les prévisions préliminaires tablent sur une production de 380 000 tonnes de sucre blanc, soit le même niveau de la campagne précédente (388 000 tonnes) et ce, malgré la baisse de la superficie cultivée cette année.
En ce qui concerne les agrumes, « les oliviers, les palmiers et les rosacées en stade de floraison, ils affichent de bonnes perspectives de production, bien qu'elles restent tributaires de l'évolution des conditions météorologiques, particulièrement durant les mois de mai, juin et début de juillet », a-t-il dit.
D'autre part, Sadiki a noté que les exportations des fruits et légumes ont enregistré, à date d'aujourd'hui, une augmentation de 18 % par rapport à la campagne précédente, pour s'établir à 1,246 million tonnes, dont 571 000 tonnes de tomates, soit 46 % des exportations totales, relevant que les exportations d'agrumes ont atteint, quant à elles, 707 000 tonnes, en hausse 41 % par rapport à la campagne précédente.
Il a, également, souligné que l'amélioration des parcours et des ressources fourragères de la saison printanière et l'appui apporté aux éleveurs par le programme exceptionnel ont permis au cheptel de retrouver, en partie, sa valeur marchande, affirmant que la situation sanitaire du cheptel est satisfaisante dans l'ensemble des régions du Royaume et ce, grâce aux interventions de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).
Sadiki a, dans ce sens, mis en avant l'achèvement du processus d'identification des unités d'engraissement, dans le cadre des préparatifs de Aid Al-Adha, avec l'enregistrement de 240 000 unités, et le début de celui du contrôle, faisant savoir que l'opération d'identification d'ovins et de caprins se poursuit et devrait concerner 7 millions.
« En tenant compte de tous ces facteurs, le Produit Intérieur Brut agricole devrait enregistrer une baisse maximale de 14 % cette année, due aux conditions climatiques difficiles et à la performance exceptionnelle enregistrée l'année dernière », a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.