La RAM annule ses vols de Casablanca vers une destination    فيروس كورونا: تسجيل 16 إصابة جديدة في 24 ساعة الأخيرة    Le Roi Mohammed VI félicite MBS    Tunisie : La conseillère du chef du Polisario rencontre le chef d'un parti, proche de Saïed    All Africa Golf Championship 2022 en Egypte : L'équipe du Maroc remporte le titre    Trafic de drogue : un Colombien interpellé à Tanger    L'Association Nationale des Eleveurs Ovins et Caprins tient son AG à Meknès    Scandale. Des contrebandiers du Polisario coincés révèlent les noms de leurs complices hauts gradés de l'armée algérienne    Burkina: déploiement de militaires à Ouagadougou après de nouveaux tirs    Urbanisme : Le CESE plaide pour un aménagement durable du littoral    Le Maroc présentera sa candidature pour l'organisation de la CAN-2025 de football    Victoire historique de nos Lions équipe Amputé!    Elections au Québec: Le chef d'un parti exclut deux candidats pour des propos antimusulmans    Vingt individus interpellés pour liens présumés avec un réseau d'immigration illégale    Covid-19/Maroc : 3.087 PCR réalisés en 24H    Plus de six tonnes de chira incinérées à Dakhla    Diaspo #258 : Fattah Abbou enseigne la musique amazighe aux Américains    Institut Choiseul. Qui sont ces 12 Marocains dans le top 100 meilleurs Africa 2022    Opération non-notifiées : le Conseil de la Concurrence durcit le ton et enchaine les sanctions    Délais de paiement : Détails du nouveau projet de loi adopté par le gouvernement    Rabat, Kénitra, Meknès, Ifrane...les dernières hauteurs de pluie au Maroc    Carburant. Baisse des prix à la pompe, dès ce samedi 1er octobre    Nouakchott: Sadiki reçu par le Premier ministre mauritanien    Botola Pro D1 "Inwi" (4è journée): Résultats et classement    CAF - CAN 2025 : L'organisation retirée à la Guinée, le Maroc serait parmi les candidats    Au Maroc, les femmes âgées sont plus vulnérables que les hommes    Aérien: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    Un Caïd à Marrakech suspendu par le ministère de l'Intérieur pour corruption    Les Lionnes de l'Atlas participent à un tournoi en Espagne    Burkina Faso: les tirs ont repris dans la zone résidentielle de la présidence    Exclu: la preuve que le motif de Zellige utilisé par Adidas est bien Marocain (Documents)    Maroc : 86% des jeunes marocains insatisfaits des partis politiques    Lions de l'Atlas: la pilule ne passe toujours pas pour Vahid Halilhodzic    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    Message de félicitations du roi Mohammed VI à l'émir du Koweït    Nord Stream : les fuites sur les gazoducs dues à des explosions menées avec «des centaines de kilos» de TNT    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Conseil de gouvernement : Le mandat des membres du CNP prorogé de six mois    Juan Vivas appelle au maintien de l'obligation de visa pour tous les Marocains se rendant à Ceuta    Amine Harit : "Mettre du rythme" face à Boufal, Ounahi et Salama    Fadila Benmoussa se joint aux honorés du 11ème Festival maghrébin du film d'Oujda    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    Exposition de l'artiste-peintre Aziz Arbaoui du 1er au 15 octobre à Béni Mellal    Clap de fin pour «Rachid Show» ? Allali brise le silence (PHOTO)    Armement/CAATSA : 27 députés américains demandent des sanctions économiques contre l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le pétrole hésite, pris entre craintes de récession et baisses d'approvisionnement
Publié dans Hespress le 07 - 07 - 2022

Vers 11h35 ce jeudi, le Brent prenait 0,87% à 101,57 dollars. Le baril de West Texas Intermediate montait quant à lui de 0,74% à 99,26 dollars.Les prix du pétrole oscillaient entre le rouge et le vert jeudi, après deux jours de pertes conséquentes, toujours en proie aux craintes de récession qui pourraient menacer la demande, mais aussi aux baisses d'approvisionnement dans un marché tendu.
Vers 09h35 GMT (11h35 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en septembre, prenait 0,87% à 101,57 dollars.
Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, pour livraison en août, montait quant à lui de 0,74% à 99,26 dollars.
«Justifiées ou non, les craintes de récession ont été le principal moteur de ces trois derniers jours», estime Tamas Varga, de PVM Energy.
En trois séances, le Brent, référence de l'or noir en Europe, a perdu près de 11% et le WTI a dévissé de près de 9%.
Pour l'analyste, le «récent bain de sang sur le marché pétrolier» est dû aux «craintes de récession (qui) ont poussé les investisseurs à se détourner du pétrole», bien que le déclencheur de ce changement soudain de sentiment reste un «mystère».
«Après tout, (...) il n'y a pas eu de revirement significatif dans les fondamentaux» du marché, toujours très tendu et suspendu aux perturbations d'approvisionnement, souligne Tamas Varga.
La «crainte que la Chine n'intensifie les restrictions pour contenir une épidémie de Covid-19 à Shanghai» participe également au mouvement de baisse des prix, notent les analystes d'UBS.
Depuis dimanche, un rebond est observé et Shanghai a signalé mercredi 24 cas supplémentaires.
Plusieurs millions de personnes sont confinées en Chine à cause de ce rebond épidémique qui fait craindre le retour de restrictions, en particulier à Shanghai, un mois après la levée d'un long et éreintant confinement.
Les analystes d'UBS s'attendent à ce que les cours du brut rebondissent.
«De nombreux producteurs de pétrole de l'Opep+ (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés) continuent de lutter pour atteindre leurs objectifs de production, et la capacité de réserve du groupe pour faire face à de futures interruptions de l'offre s'amenuise», font-ils valoir.
Une interruption de la production de pétrole en provenance de Russie pourrait restreindre davantage l'offre mondiale, ajoutent-ils.
«Les prix du brut devraient augmenter car la croissance de l'offre reste inférieure à celle de la demande au cours des prochains mois», résume Mark Haefele, analyste chez UBS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.