Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le choléra
Publié dans Jeunes du Maroc le 04 - 10 - 2006

Les eaux usées comportent plusieurs pathogènes susceptibles de porter atteinte à la santé humaine. Les eaux usées contiennent en moyenne 107 à 108 bactéries/l. La concentration en bactéries pathogènes est de l'ordre de 104/l (Faby, 1997). Le nombre de germes peut être multiplié par 1 000 dans les eaux de rivières après un rejet urbain ; parmi ces pathogènes le vibrio cholerae agent responsable de la maladie du choléra.
Le genre vibrio appartient à la famille des vibrionaceae, rassemble des bacilles à Gram négatif droits ou incurvés et très mobiles grâce à la ciliature polaire. Leurs caractères nutritifs leur permet de supporter de fortes concentrations de sel et donc de survivre dans divers environnements hydriques (eaux de mer, eaux saumâtres). La contamination est donc le plus souvent alimentaire ou hydrique.
a- Agent pathogène
Vibrio cholerae est une bactérie Gram négatif, aero_anaerobie facultatif, oxydase positif, Vibrio cholerae, responsable du choléra, a été découvert en 1854 par PACINI à Florence et cultivé en 1883 par R. KOCH. Le Vibrio cholerae se développe bien dans l'eau dont la température est supérieure à 15°C, dans les milieux humides alcalins (pH 8) et salés. Il vit des années dans l'eau profonde et saumâtre (estuaire). Il vit plusieurs jours dans les poissons et crustacés contaminés, dans les déjections humaines (6 à 10 j), à la surface des aliments souillés (2 j). Il résiste bien au froid (10 jours à une température de 5 à 10°).
b- Mode de contamination
Le choléra est transmis par l'eau et les aliments contaminés. Les importantes flambées soudaines sont généralement provoquées par une source d'eau contaminée. Ce n'est que rarement que le choléra se transmet par contact direct de personne à personne. Dans les zones de forte endémie, la maladie frappe avant tout les jeunes enfants, bien que ceux qui sont nourris au sein soient généralement épargnés
c- Mode d'action de la toxine cholérique
Les vibrions adhèrent à la muqueuse intestinale et y sécrètent la toxine. Un changement de conformation présente la partie A qui pénètre dans l'anthérocyte. Le glutathion réduit le pont désulfure qui relie A1 à A2. L'activité de A1 s'exprime et hydrolyse NAD+ :
[ ADP-ribose] et [nicotinamide] intracytoplasmique augmentent. Les protéines G associées à l'activation de l'adénylcyclase membranaire sont alors capables de fixer ADP-ribose : (ADP-ribosylation). Cela provoque le blocage de l'activité GTPase associée aux protéines G, et l'activation permanente de l'adénylcyclase. L'excès d'AMPc provoque la sortie des ions Cl- vers la lumière intestinale, fuite de Cl- accompagnée par une sortie de Na+, d'eau et d'autres ions vers l'intérieur de l'intestin. Ce qui provoque une déshydratation accompagnée d'un choc hypovolémique et le collapsus.
Dose infectieuse : chez les sujets sains, 106-1011 organismes, par ingestion ; varie selon l'acidité gastrique.
d- Les facteurs favorisants
Les principaux facteurs épidémiologiques favorisants sont :
le niveau socio-économique bas qui conditionne les problèmes d'hygiène, avec absence d'eau potable, de latrines, la surpopulation, mais aussi les conditions de peuplement ; les guerres et les catastrophes naturelles.
l'insuffisance des structures sanitaires joue un rôle important dans l'extension de l'épidémie. - les facteurs environnementaux conditionnent la survie de V. cholerae (milieu humide, salé).
Des bandelettes de nitrate de cellulose ont été mises au point par l'institut pasteur de paris, permettant d'effectuer un diagnostic rapide ; elle se fait dans 2à 15minutes.Elles peuvent également être un outil important pour les épidémiologistes et pourraient servir à améliorer considérablement la surveillance du choléra dans les régions les plus reculées.
e- Traitement
La réhydratation est le principal traitement et consiste à remplacer l'eau et les sels perdus lors des vomissements et des diarrhées. On pourra donner des fluides par voie intraveineuse aux victimes gravement déshydratées et traiter les cas bénins avec des solutions orales d'électrolytes-glucose. Dans les cas les plus graves, on pourra administrer un antibiotique efficace pour diminuer la diarrhée
f- Prévention
L'hygiène reste le moyen le plus privilégié pour échapper à la contamination par le vibrio cholerae.
L'approvisionnement en eau en quantité suffisante et l'assainissement, contrôle des excrétas (latrines) et des déchets (trous à ordures), distribution de savon, contrôle des marchés, inhumation des cadavres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.