Algérie : un journaliste incarcéré après avoir écrit sur la colère touarègue    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Le Polisario recherche désespérément son chef    Aïd Al Adha: 8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées (Akhannouch)    La généralisation de la protection sociale, un levier d'intégration de l'informel    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    La main tendue du Maroc au Liban    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Deux jalons de taille pour marquer la réunion du Conseil de sécurité    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    Botola Pro D1: Les rencontres dominicales sanctionnées par des marques de parité    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    L'examen national unifié du baccalauréat entre les 8 et 12 juin    Le passeport vaccinal prend son envol    Kenza El Ghali: La gestion de la crise sanitaire par le Maroc, un exemple d'efficacité, d' anticipation et de solidarité en Afrique    « Ch'hiwa Bel Khef »: le « Batbout » (VIDEO)    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    La BVC ouvre proche de l'équilibre    Chambre des représentants : un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux adopté en commission    La cour constitutionnelle statue sur le nouveau quotient électoral    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Avec un financement MCA : 11 millions de dollars pour la zone industrielle de Bouznika    Botola Pro D1 : la valse habituelle des entraîneurs continue    Khénifra/Service des urgences : une vidéo publiée sur internet fait réagir la Direction régionale de la Santé    Acteur majeur dans le secteur immobilier au Maroc, Sarouty place ses engagements sociétaux au cœur de sa stratégie    Perspectives du secteur agricole sur le continent : La digitalisation technologique, facteur de productivité    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour mardi 20 avril    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Secousse tellurique de 3,8 degrés dans la province de Driouch    La terre a tremblé dans cette province du Maroc    SM le Roi félicite M. Patrice Talon à l'occasion de sa réélection Président de la République du Bénin    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    "Jazirat Al Kanz": La saison 6 démarre ce mardi à 22h45 sur 2M    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    Le 1er dictionnaire espagnol-arabe de football, présenté en ligne mardi prochain    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





14éme Festival international du Cinéma méditerranéen de Tétouan
Publié dans La Gazette du Maroc le 14 - 03 - 2008

Après Tanger qui a fêté le livre (Salon international du livre de Tanger, du 27 février au 02 mars 2008), c'est au tour de sa voisine Tétouan de fêter le film, confirmant ainsi la vitalité culturelle du Nord du royaume.
C'est un prestigieux panel qui a choisi de se présenter à la colombe blanche : qu'on en juge par la simple liste des participants précédents : Youssef Chahine (Egypte), Agnès Varda (France), George Chamoune (Liban), et la liste est encore longue… En 23 ans d'existence, le festival du film de Tétouan n'a cessé de se transformer et de s'améliorer pour devenir aujourd'hui un rendez-vous majeur du cinéma méditeranéen. Le tournant a été la création, lors de la précédente édition, de la Fondation du festival, présidée par Mohamed Nabil Benabdallah. Cela a permis d'assurer la pérennité du festival et de lui conférer une dimension professionnelle. Pour cette édition 2008, 14 pays seront présents autour de trois sections compétitives : les longs métrages (10 films), les courts métrages (15 films) et les documentaires (10 films). Mais toute l'originalité de ce festival est de se diversifier, ainsi la compétition entre films ne constitue qu'un volet (certes important) parmi d'autres. A commencer par le cinéma tunisien qui sera à l'honneur cette année, avec une sélection de longs et courts métrages qui ont marqué les 20 dernières années de ce cinéma voisin. Des hommages seront également rendus à certaines des grandes figures du cinéma, dont la talentueuse actrice marocaine Aicha Mahmah, l'incontournable figure du cinéma égyptien Mohamed Henidi, ou encore l'acteur espagnol Imanol Arias. D'autre part une carte blanche sera donnée à un autre festival méditerranéen, le Festival des 3 Continents de Nantes, spécialisé dans les fictions d'Afrique, d'Amérique latine et d'Asie : de véritables raretés seront proposées, contribuant ainsi à ouvrir Tétouan à de nouveaux horizons… Nouveauté de cette 14ème édition : une section spéciale consacrée aux œuvres de création littéraire sera au programme; il s'agit d'une table ronde autour de romans d'écrivains marocains, la réflexion portera sur la possible adaptation cinématographique des romans proposés.
Enfin, l'apprenti cinéaste pourra aussi trouver son bonheur, puisque des stages d'écriture de scénarii seront proposés par des professionnels encadrants : «A l'école du cinéma» (c'est le nom de ces ateliers d'écriture) vise à sensibiliser le public à la connaissance de l'image et à lui donner des outils stratégiques pour cela. Concernant les films marocains en compétition, nous trouvons «Les Cœurs brûlés» d'Ahmed El Maânouni, ainsi que «La Beauté éparpillée» de Lahcen Zinoun ; les deux fictions concourent dans la section long-métrage qui sera présidée cette année par le célèbre Hussein Fahmy. «Sarah» de Khadija Leclerc, et «Un Formidable voyage» d'Abdeslam Kelai sont quant à eux en lice dans la section court-métrage. Tout ce joli monde sera en concurrence avec des cinéastes français (Alain Gomis), égyptiens (Yousri Nassrallah), kosovares (Agim Sopi), espagnols, croates, syriens, grecs… Les meilleurs films de chaque catégorie seront récompensés par le plus prestigieux des prix, le Grand Prix de la ville de Tétouan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.