La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Séance plénière le 21 juillet consacrée à la politique générale du gouvernement au Parlement    Coronavirus : quel impact sur les congés    11.900 heures sur les ondes et 7.400 sur les chaînes télévisées de la SNRT    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Le prince Moulay El Hassan décroche son bac    Le Maroc va rouvrir ses mosquées dès le 15 juillet    Qui est Driss Isbayene, le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali ?    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Meilleurcreditimmo.ma lance le premier programme de parrainage en ligne au Maroc    Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Plusieurs projets de développement adoptés    US Round Up du mardi 7 juillet – Keisha Lance Bottoms, Sebastián Athié, Novavax, New-York, OCDE    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Forte vague de chaleur mardi et mercredi dans plusieurs provinces marocaines    Casablanca: il a tout perdu à cause de l'incendie de sa chambre (VIDEO)    Mauritanie : l'ex-président convoqué devant une commission d'enquête    L'Égypte, la France, l'Allemagne et la Jordanie avertissent Israël contre ses projets d'expansion    Exposition collective « L'art pour l'espoir »    CGEM/PPS : rencontre autour du développement économique et social    L'actrice Aïcha Mahmah surprend ses fans (PHOTO)    Coronavirus : 186 nouveaux cas, 14.565 cas au total, mardi 7 juillet à 10h    La Chambre des représentants réagit au dernier rapport d'Amnesty    Loi de Finances rectificative : Vers un remake de 1990    Fermeture des frontières: le nombre de MRE ayant rejoint leurs pays de résidence    Coronavirus au Maroc: 186 cas supplémentaires, 14.565 au total    Etat d'urgence sanitaire: adoption d'un nouveau projet de loi    Les États-Unis n'accorderont pas de visas aux étudiants étrangers si les cours sont en ligne    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    Nador: une cellule terroriste démantelée par le BCIJ    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    Améliorations forcées    Ramid-Amnesty. Le grand dilemme du ministre des droits de l'Homme    1.107 cas de triche au bac détectés    Nicolas Bay interroge Bruxelles sur les détournements de l'aide humanitaire européenne    Observations sur le dernier rapport annuel du Conseil national des droits de l'Homme    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    Plaidoyer pour une culture intégrée dans l'offre touristique au Maroc    La série "H" débarque sur Netflix    Contraction de l'économie nationale de 13,8% au deuxième trimestre sous l'effet de la Covid-19    France: Dupond-Moretti, nouveau ministre de la Justice    La CAF, la FIFA, l'OMS et la SGSA réunies pour discuter de lasécurité et dela sûreté en Afrique    Le cyclisme national reprend de plus belle après trois mois de suspension    Le PPS, l'Istiqlal et le PJD ont rehaussé le niveau de la solidarité    Abdelmajid Tebboun. Tout le monde doit s'excuser à l'Algérie    France: la composition du nouveau gouvernement attendue ce lundi    Idiotorial : L'ovalie a son virus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CFCM : L'Islam de France en quête d'identité
Publié dans La Gazette du Maroc le 13 - 06 - 2008

Les nouveaux représentants des mosquées de France éliront le 22 juin, un nouveau président du CFCM. Mohamed Moussaoui reste le candidat qui a le plus de chance. mohamed el hamraoui
Le Marocain Mohamed Moussaoui est le candidat favori pour occuper le poste de président du CFCM. Le Rassemblement des musulmans de France qu'il dirige a remporté 43, 24 % des voix lors des élections pour le renouvellement des instances du Conseil français du culte musulman. En seconde position, on trouve l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) dirigée par, Fouad Alaoui et Lhaj Thami Brez qui a eu 30,23 % des voix. Ensuite on trouve le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF) 12,73 % et puis les divers 12,5 %. Le 22 juin, les nouveaux représentants des mosquées de France éliront le bureau exécutif du CFCM et son nouveau président. Quelque 4.900 délégués représentant 1.035 mosquées de France étaient appelés à voter, le 8 juin dernier, pour élire les membres des conseils d'administration du CFCM et des 25 Conseils régionaux du culte musulman (CRCM), boycotté par la Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP). Malgré le boycott, qui constitue une référence en France, les élections ont eu lieu avec un taux de participation de 81 %, une baisse de quatre points par rapport aux élections de 2005.
Dalil Boubaker a décidé de ne pas se présenter aux élections, au motif qu'il n'est pas d'accord avec le mode de scrutin, qui attribue le nombre des délégués de chaque mosquée en fonction de leur taille. Selon les critiques de ceux qui ont boycotté les élections, les Marocains construisent le plus de mosquées, et les plus grandes, quoiqu'ils sont moins nombreux que les Algériens en France. Selon les détracteurs de cette thèse, le CFCM représente les pratiquants, et non les ressortissants de pays comme le Maroc et l'Algérie.
Trois candidats sont en lice pour la présidence du CFCM : Mohamed Moussaoui (Marocain) pour le RMF, Fouad Allaoui (Marocain) pour l'UOIF, et le Turc Haydar Demiryurek pour le CCMTF. L'Homme qui fait figure de favori pour la présidence du CFCM est le Franco-marocain Mohamed Moussaoui. Né en 1964 dans la ville de Figuig. Il occupe le poste de maître de conférence à l'université d'Avignon. Titulaire d'un doctorat de mathématiques, Mohamed Moussaoui a publié de nombreux articles d'analyse dans le domaine des mathématiques dans des revues spécialisées et a participé à de nombreux colloques internationaux sur les mathématiques appliquées.
CFCM un duel Maroc/Algérie
Avant même le début de la campagne pour le renouvellement du CFCM, une bataille dans les coulisses s'est déclarée entre le Maroc et l'Algérie par le biais d'association interposée. En effet, le RMF est réputé être proche du Maroc, tandis que la Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP), de l'Algérie. Le rassemblement des musulmans de France est le fruit d'une scission au sein de FNMF (Fédération nationale des musulmans de France). Au mois de février dernier la FMF a tenu son université d'hiver à Marrakech. Les mauvaises langues disaient à l'époque que la FMF préparait déjà le congrès pour les élections du CFCM.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.