Coronavirus : Kia Maroc se mobilise pour sa clientèle    Othman Ferdaous nommé ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports    Les universités diffusent des cours à la radio    Un appel à projets R&D national contre le Covid-19    Decathlon: La vente des masques Easybreath bloquée au Maroc aussi    Covid19: Tétouan passe aux services en ligne    S.M le ROI reçoit Amzazi et El Firdaouss    Lorie donne de surprenants conseils pour supporter le confinement en couple    Rejouer ou pas, le foot italien se déchire    Le Crédit Agricole du Maroc accompagne les Ramedistes pour faire aboutir le dispositif de soutien aux populations vulnérables    SM le Roi exonère des droits de bail les locataires des locaux des Habous    Amrani appelle à une solidarité africaine renouvelée    Lévinas, le visage, l'humanité    La pandémie du Covid- 19 vue par deux économistes    Appel de la présidence du Ministère public à l'application stricte des dispositions sur le port du masque    S.M le Roi reçoit Saaid Amzazi et Othman El Firdaous    Driss Lachguar, lors de la rencontre virtuelle organisée par la Fondation Lafqui Titouani    La croissance nationale devrait enregistrer une régression de 1,8% au deuxième trimestre    La SERMP se réorganise pour la fabrication de respirateurs 100% marocains    Baisse de la croissance et de 11,6 points du taux de couverture    L'enseignement à distance à l'ère du coronavirus    Vibrant hommage aux professionnels de santé    Les marchés calent, inquiets face au coronavirus et à son impact économique    L'Europe ne s'entend pas sur la riposte économique à l'épidémie    Dr Souad Jamaï: «ce que le confinement a changé dans ma vie?»    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    5 millions de masques produits par jour dès mardi prochain    Entreprises en difficulté : Le report des cotisations CNSS du 1er mars au 30 juin activé    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Coronavirus : Le Maroc prélève 3 milliards de dollars de sa Ligne de précaution auprès du FMI    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    L'engouement culturel à l'ère du confinement    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Universitaires de Gaza: Le Maroc, champion de la solidarité arabo-islamique
Publié dans La Gazette du Maroc le 20 - 03 - 2009

La présence de personnalités marquantes du Conseil des secrétaires de l'Université Al Azhar de Gaza, la semaine dernière au Maroc, est un témoignage fort au monde entier, réaffirmé sans équivoque à partir de la terre du Maghrib Al Aqsah, sur la solidarité agissante et concrète liant les deux peuples frères.
Cette délégation d'éminents professeurs universitaires de la région martyre de Gaza, emmenée par des sommités scientifiques dont les Docteurs Youssef Joumaâ Salama, Khatib (Prêcheur) de la Sainte Mosquée Al Aqsa et double vice-président de la Haute Instance islamique d'Al Qods et de l'Université Al Azhar de Gaza, et Tayssir Rajab Tamimi, premier Juge et président de la Cour suprême de Palestine et Jaouad Ouadi, président de l'Université Al Azhar, n'ont pu oublier le moment partagé avec le Souverain en sa qualité de Président du Comité Al Qods à la prière du vendredi à la Mosquée Moulay Idriss 1er à Fès. Les illustres hôtes de notre pays étaient, à la fois unanimes et passionnés, lors de la rencontre du samedi 14 mars au ministère des Affaires étrangères, à exprimer au nom de tous les Palestiniens du territoire meurtris par la soldatesque sioniste, au Roi, au Gouvernement et au Peuple du Maroc, leur «reconnaissance et leur gratitude pour leurs positions de soutien au peuple palestinien et à sa juste cause au sein de toutes les instances internationales, suite à l'agression israélienne contre la bande de Gaza». Ce qui s'est traduit par la mise en place d'un pont aérien assurant près d'une trentaine de vols acheminant les secours alimentaires et sanitaires aux populations de Gaza. Deuxième acte majeur signé Mohammed VI : la reconstruction à la charge des fonds propres du Souverain de la Faculté d'agronomie de l'Université Al Azhar ayant son siège à Beit Hanoune dans la bande de Gaza.
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a tenu à mettre les violons à la cadence de la même mesure musicale maroco-palestinienne. En effet, Taïeb Fassi-Fihri a martelé sans discontinuer du poing sur la table : «la solidarité effective du Maroc est une constante irréversible et la capitale de la Palestine indépendante est la ville sainte d'Al Qods Acharif, et aucune autre ville». Un cinglant démenti aux détracteurs acharnés du Royaume qui, enragés par les derniers développements diplomatiques, ont cru bon de jouer la carte de l'intox mensongère d'une «mise en doute de la solidarité du Maroc envers la question palestinienne». Admirablement bien appuyé par le premier des magistrats de Palestine : «C'est le Maroc qui, seul, aide véritablement sur le terrain les palestiniens. Il contribue sur tous les plans, politique et diplomatique à faire cesser la guerre et reprendre le processus de paix israélo-palestinien, humanitaire, socio-éducatif, habitat et urbanisme, grâce à l'omniprésence de l'agence Beït Mal Al Qods Acharif conduite par le Dr Abdelkébir Alaoui Mdaghri et placée sous l'autorité du Comité du même nom coiffé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Contrairement aux pays qui tentent de semer le doute dans les esprits à des fins politiciennes ou d'intrumentalisation de notre cause, le monde entier doit savoir, ici et maintenant (ndlr samedi 14 mars 2009 Rabat) ce que vraiment fait le Maroc et ce pourquoi nous sommes là». En écho, le Dr Youssef Salama a tenu à mettre l'accent sur le constat que «la contribution du Maroc est concrète et investit les domaines sociaux, éducatifs, médicaux, infrastructures, transports (l'aéroport de Gaza a été construit par le Maroc du temps de feu Yassir Arafat), habitat… Et l'exemple montré par l'Agence Beït Mal Al Qods est une référence dont les programmes de réalisations et les projets lancés et suivis sont des réalités qui bénéficient immédiatement aux populations de la ville Sainte. Le Maroc est le seul Etat arabo-musulman à s'appliquer à agir efficacement et durablement envers ses frères palestiniens». Le Maroc n'est pas seulement le pays à avoir organisé la plus importante marche civile de solidarité, mais aussi celui qui a su se monter le plus pragmatique et le plus constant dans sa détermination à concrétiser son aide aux frères palestiniens. A rappeler que le Roi Mohammed VI avait ordonné l'ouverture d'un compte de solidarité avec Gaza alimenté par les contributions volontaires des marocains et dont 5 millions de dollars sont consacrés à la reconstruction de l'hôpital Al Qods rasé par les 22 jours de bombardements sauvages et criminels de Tsahal. Ce sur quoi veille la Commission ordonnée par le Souverain en charge de l'organisation de l'aide humanitaire à la Palestine. n


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.