Glovo s'associe à Marjane    Coronavirus : voici les nouvelles mesures prises par l'ONEE    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : l'OFEC de Casablanca accueillera un hôpital de campagne de 700 lits    Le Maroc de tous les espoirs!    Immigration clandestine : Arrestation de 32 Subsahariens à Dakhla    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Les ménages ramédistes indemnisés à partir de ce lundi    L'indemnisation démarre aujourd'hui    Le dirham se déprécie de 4,56% face à l'euro    Covid-19: L'Exécutif réduit ses dépenses    Benatia et Renard scandalisés par les propos racistes sur LCI    Le monde diplomatique ou le journalisme à la carte    La prolongation d'Achraf Hakimi, le Vrai du Faux    Coronavirus : 961 cas confirmés, trois nouveaux décès et une guérison ce dimanche à 13h    «Quelle lecture des résultats annuels de 2019?»    Covid-19 : Tanger Med au chevet de la population locale    Orchestra Maroc touché par le coronavirus    Pèlerinage de Pâques inédit à Lourdes, sans fidèles    L'OTAN entre en guerre contre le coronavirus…    Un député français d'origine marocaine saisit la justice    Amnistie Royale : un acte hautement humanitaire    Les pharmaciens tiennent leur position avec conviction    Fonds anti-coronavirus : Le Groupe Allali apporte sa contribution    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Fonds spécial : procédure de retrait des aides financières pour le secteur informel    Voici le temps qu'il fera ce dimanche    Liga : Achraf Hakimi retrouve le Real Madrid    Le Roi félicite le président sénégalais à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Golf : Report de la 47è édition du Trophée Hassan II et de la 26è édition de la Coupe Lalla Meryem    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    Covid19: Aucun cas en Corée du Nord ?    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Report des JO: Des coûts additionnels pour le Japon et la famille olympique    Le gouvernement britannique appelle les joueurs de foot à réduire leur salaire    Retour à la prudence sur les marchés mondiaux    Athlétisme: Le programme antidopage mondial fortement affecté    Clap de fin sur la série "Le Bureau des légendes"    Reprise belge du tube caritatif "We Are The World" pour remercier le personnel soignant    En pleine pandémie, une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pollution: Souss-Massa se dote d'un système de détection
Publié dans L'Economiste le 16 - 10 - 2018

Le projet pilote relatif au système de Mesure Reporting & Verification (MRV) a été lancé la semaine dernière à Agadir, en présence de Nezha El Ouafi, secrétaire d'Etat en charge du Développement durable. Ce système s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique (Ph. SEDD)
Un dispositif de détection et de suivi des émissions polluantes pour Souss-Massa. La région est la première à se doter d'un mécanisme pareil. Le système pilote de Mesure Reporting & Verification (MRV) a été lancé à Agadir. Il s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique.
Il fait également suite à la signature du Mémorandum d'entente entre la secrétaire d'Etat en charge du Développement durable, le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et l'Université technique du Danemark.
«Ce projet phare témoigne du leadership du Maroc en matière de prévention des impacts du changement climatique. Notre pays a, d'ailleurs, bénéficié d'un financement international dans le cadre de l'Initiative pour la transparence de l'action climatique», a déclaré Nezha El Ouafi, secrétaire d'Etat en charge du Développement durable.
Dans l'immédiat, il s'agira de proposer un cadre institutionnel et légal pour le MRV, et de développer une plateforme et un système d'assurance qualité, pour la collecte des données au niveau régional. Une feuille de route pour la mise en place et le pilotage du projet par les secteurs de l'énergie et de l'agriculture est, en outre, au menu.
«Le système MRV est un outil essentiel pour la prise de décision et pour le suivi des politiques», souligne Fatima-Zahra Taibi, senior advisor à l'Université technique du Danemark. La région du Souss-Massa a décliné la contribution déterminée au niveau national dans son plan territorial à travers des actes ambitieux.
Elle compte notamment 20 actions d'atténuation relatives au secteur des énergies renouvelables (éolien, solaire, biogaz…), et au secteur de l'efficacité énergétique (industrie du bâtiment, tertiaire, éclairage public, distribution des fours, transport…). C'est ce dynamisme qui explique le choix de la région pour accueillir le système MRV.
Par ailleurs, il est question d'accompagner les autres régions, telles que Marrakech-Safi, Draâ-Tafilalet, et de les faire bénéficier de financements des plans territoriaux de lutte contre le réchauffement climatique, ainsi que de projets d'adaptation et d'atténuation. Les régions du Souss-Massa et de Marrakech-Safi disposent déjà de projets à soumettre au financement par les bailleurs de Fonds, notamment le Fonds vert pour le climat.
Les travaux de l'atelier qui s'est récemment tenu à Agadir se sont clôturés par la signature d'une convention-cadre. Elle porte sur la mise en œuvre de la loi-cadre 99-12 relative à la Charte nationale de l'environnement et du développement durable, de renforcement des instances de la gouvernance environnementale régionale.
De même que la promotion d'une transition vers une économie régionale verte axée sur des activités et secteurs à fort potentiel en termes de valorisation des ressources naturelles. Ce partenariat permettra la réussite de la déclinaison territoriale de la Stratégie nationale du développement durable, à travers un plan d'action régional. Le Secrétariat d'Etat en charge du Développement durable, la wilaya et la région Souss-Massa en sont les signataires.
Une région dynamique
Le Souss-Massa est aussi la première région au niveau national à disposer d'un Plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique. Cet outil de gouvernance environnementale nécessitera 1,22 milliard de DH. La région s'est ainsi engagée à contribuer à l´effort national en matière de lutte contre les effets du changement climatique, en rapport avec les spécificités locales, stress hydrique notamment, selon une approche «systémique concertée». Ce plan a permis de définir les contours de la vulnérabilité à l'aléa climatique, et d'effectuer un premier inventaire des gaz à effet de serre (GES) dans le territoire de la région Souss-Massa.
Dans le détail, les projets émanant du Plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique englobent l'ensemble des préfectures et provinces de la région, ainsi que les secteurs de l'agriculture, le tourisme, l'énergie, la gestion des déchets, l'industrie, l'habitat, le littoral, la pêche… Le Maroc s'est engagé à réduire de 42% ses émissions de GES en 2030, selon un scénario «Cours normal des affaires». Or, cet engagement ne sera atteint qu'avec l'appui additionnel de nouvelles sources de financement.
De notre correspondante permanente, Fatiha NAKHLI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.