Les Panafricaines alertent sur l'urgence climatique    Equipementiers Une 4e usine pour TE Connectivity    L'autre guerre    Météo Maroc: Temps relativement froid ce samedi matin    Top mondial YouTube: Zouhair Bahaoui cartonne avec son nouveau clip (VIDEO)    Résultats financiers: CIH Bank tire son épingle du jeu en 2019    DGSN: un retraité soupçonné d'avoir violé deux mineurs à Larache    Agadir: mise en échec d'un trafic de contrebande de tabac    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Heureuse nouvelle pour Hamza Mendyl! (PHOTO)    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    La municipalité d'Agadir veut attribuer le nom de feu le dirigeant pjdiste Abdellah Baha à une rue de la ville    Coronavirus : nouveaux foyers en Asie, morts en Iran, l'inquiétude remonte    Dans le bagage des candidats à la Maison Blanche il y a aussi… des casseroles    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Tout comme le patrimoine marocain en général : La judaica marocaine a souffert du pillage à travers le temps    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Adieu Abdeslam Alla    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    Des rafales de vent attendues au Maroc: les villes concernées (Alerte météo)    Ce que pense Nouamane Lahlou de Dounia Batma et Saad Lamjarred (VIDEO)    La déconstruction d'un mythe    Officiel: Badr Hari de retour sur le ring (VIDEO)    Transferts: Après Ziyech, Idrissi annoncé en Premier League?    L'Atalanta Bergame séduit l'Europe    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Wana retire sa plainte contre Maroc Telecom    Mohamed Benchaâboun: « Tous les indicateurs montrent que la dette marocaine est soutenable »    Economie nationale : 2020 devrait connaître un ralentissement    Lancement à Hay Hassani d'une plateforme d'intégration économique dédiée aux jeunes    Pourquoi Marrakech perd ses événements    Lancement de la deuxième édition du programme "Spin-off by PIS" dédié à l'entrepreneuriat des jeunes    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Le cancer n'est pas une fatalité    Divers    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    Le Maroc constitue la première destination des exportations valenciennes en Afrique    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment occuper vos enfants pendant les vacances d'été
Publié dans L'Economiste le 16 - 07 - 2001

· En été, des institutions scolaires se convertissent en centres de loisirs
· Des organismes privés offrent des séjours d'agrément ou des stages d'apprentissage (informatique, langues, musique...)
· Pour les séjours linguistiques, la France, les Etats-Unis et la Grande- Bretagne forment le tiercé gagnant
A côté des colonies de vacances organisées traditionnellement par les maisons de jeunes, des institutions scolaires se convertissent, pendant l'été, en centres de loisirs. Ces clubs de vacances, qui prennent la forme de colonies de vacances urbaines, offrent aux enfants (6-15 ans) la possibilité de s'évader pendant une journée et de retourner chez eux le soir.
Outre des activités ludiques et récréatives (théâtre, cinéma, vidéo, travaux de photographie), les enfants peuvent s'adonner à des disciplines sportives collectives et individuelles (équitation, natation, pêche, planche à voile, pédalo, scooter de mer, tennis, karting...). C'est ce que propose, depuis près de vingt ans, l'institution Mama Habiba à Casablanca. Du 1er juillet au 31 août, l'organisme ouvre ses portes aux chérubins qui peuvent profiter pendant 21 jours (renouvelables à la demande) des activités attractives et éducatives de son club d'été. En plus de l'organisation de visites à des unités industrielles, le programme prévoit une initiation à l'informatique et à la navigation sur Internet.
D'autres organismes scolaires préfèrent organiser des ateliers et de l'animation au sein de l'école même. Pendant toute une journée, les enfants peuvent s'adonner à leurs activités préférées (théâtre, chant, dessin...). A noter que la restauration est prévue sur place.
Pour les parents qui préfèrent offrir à leurs enfants des séjours culturels et linguistiques, les choix se feront selon les destinations et les tarifs pratiqués.
Le Ministère de la Jeunesse et des Sports propose chaque année, à travers les Maisons des Jeunes du Royaume, un programme de voyages en Europe (France, Espagne, Allemagne et Italie) ainsi qu'en Egypte et Tunisie. Les tarifs vont de 3.500 DH (Tunisie) à 8.500 DH (Allemagne) pour un séjour de 15 jours, tous frais compris (billet, hébergement...). Les frais de dossier et les visas restent à la charge des parents. Il convient de plus de souligner que le nombre de places est très limité (de 10 à 30 places par destination).
Aussi, la participation est-elle soumise à des conditions. Selon Bouchra Tirass, responsable de la Maison de Jeunes du Boulevard Zerktouni, le programme est ouvert aux seuls adhérents des maisons de jeunesse. De plus, l'enfant doit avoir plus que 8 ans et ne peut profiter de cette offre qu'une seule fois. Par ailleurs, deux personnes de la même famille ne peuvent en bénéficier. Une autre alternative est offerte par des organismes privés spécialisés comme le Train Bleu à Casablanca. Ce dernier accueille, chaque saison, une cinquantaine d'enfants. Pour la directrice, Najat Chorfi, l'essentiel est d'amener l'enfant à acquérir son autonomie et s'ouvrir sur d'autres civilisations et cultures. Ces séjours sont étudiés pour trois tranches d'âge: les 6-12 ans, les 10-14 ans et les 13-17 ans. Les destinations habituellement privilégiées sont la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.
Pour la France, les petits disposent d'un séjour “découvertes” de deux semaines incluant une visite d'Eurodisney à Paris. Pour les plus grands, des stages à dominante sportive intensive sont programmés aux Pyrénées et au centre nautique de Bretagne. Les tarifs sont de 16.900 DH par enfant. Ils incluent le transport aérien et terrestre, l'hébergement, le séjour en pension complète, les entrées dans les musées et parcs d'attraction.
Les jeunes de 13-17 ans peuvent, eux, profiter de séjours linguistiques soit en Grande-Bretagne (Oxford, visite de Londres), soit aux Etats-Unis (Californie et Floride).
Au menu, des cours de langue (4 heures par jour) et des visites de sites touristiques et culturels. Pour la Grande-Bretagne, le prix du séjour tourne autour de 19.500 DH pour 18 jours. Aux Etats-Unis, deux semaines coûtent environ 20.900 DH. A noter que tous ces tarifs s'entendent hors frais de dossier et visas. Au Maroc, le Train Bleu organise, depuis deux ans, des colonies de vacances pour dix jours au centre de Benslimane au tarif de 3.800 DH par enfant. Avec une capacité d'accueil d'une trentaine d'enfants, le centre propose un panel d'activités dont des visites de ferme, l'équitation, le tennis, le VTT...
Par ailleurs, les stages d'été s'avèrent être une bonne solution pour ceux qui ne partent pas en vacances. La société Génération Multimédia lance un programme d'initiation et de perfectionnement en informatique. L'offre se décline en trois formules selon l'âge: débutant (3-6 ans), intermédiaire (7-12 ans) et avancé (plus de 13 ans). Pour les plus petits, ce sont des programmes d'éveil et de créativité qui leur permettent de développer leurs mémoire et réflexes. Pour les plus grands, ce sont des logiciels d'accompagnement scolaire qui sont mis à leur disposition.
Les tarifs sont calculés pour des packages de 14 heures, réparties en séances quotidiennes d'une heure. Ils varient entre 1.290 DH pour un enfant, 1.090 DH pour un groupe de deux enfants et 890 DH pour celui de trois ou quatre enfants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.