10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    Classement : La Tunisie rentre bredouille    Ankara défie Bruxelles    Nouvelle économie: les territoires, faiseurs de nations    Internet mobile: L'effet accélérateur du smartphone    Casa malade de ses moyens de transport    Les budgets des collectivités territoriales enregistrent un excédent de 5,4 MMDH    Managem et Injaz Al-Maghrib présentent le bilan de leurs programmes de formation à l'entrepreneuriat    Les projets de loi relatifs aux soulaliyates adoptés en commission à la Chambre des représentants    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    « Renvoyez-la! »: Le ton de la campagne Trump est donné    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Bouillon de culture    Troisième marche du podium pour le Nigeria    De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien    Hicham El Idrissi : Il ne faut pas compter sur des joueurs qui ne veulent plus jouer pour le KACM    La syphilis regagne du terrain    Drame d'Imlil. Peine capitale pour les trois principaux accusés    Turquie: 17 morts dans l'accident d'un minibus de migrants    Contrairement à Nicki Minaj, 50 Cent et Janet Jackson chanteront en Arabie Saoudite    "Les Enfants de la mer", un film d'animation écologiste et spirituel    Le court-métrage en fête à Ifrane et Azrou    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Fouzi Lekjaa nommé 2ème vice-président de la CAF    Projection du film «Tel Aviv on Fire» à l'IF d'Oujda    El Akademia Master class : L'Orchestre national des jeunes du Maroc régale    Migration illégale. Comment retenir les mineurs au Maroc    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Pour renforcer sa contribution au marché financier marocain : L'AMMC se dote d'un conseil scientifique    Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain    Le 10è festival «Timizart» d'argent du 18 au 22 juillet à Tiznit    Algérie-Sénégal : La CAF change l'arbitre de la finale !    Le FMI appelle à des réformes ambitieuses du marché du travail    Instagram masque les likes dans six pays    World's Coffee Growers Seek to Set Minimum Price to Help Poor Farmers    Apollo's Code: Meet the Computer Programmer Who Landed Us on the Moon    Le Néerlandais de Ligt signe à la Juventus Turin    Terres soulaliyates. La commission adopte trois projets de loi    Nezha Hayat décorée par le Roi d'Espagne Felipe VI    Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, s'explique devant les magistrats    Objectif Downing Street : Ultimes plaidoyers des deux candidats    Promotion de l'emploi dans le secteur de l'aviation civile : L'ONDA et l'Anapec s'allient    Accès à l'eau potable : L'AFD et l'ONEE signent un accord de 101 millions d'euros    Loi-cadre sur l'Education: PJD et Istiqlal, porte-drapeaux de l'obscurantisme ?    Une saga nommée «Megri»    Une faille d'Android permet aux hackers d'accéder à vos photos    Présentation du projet de politique publique intégrée pour les personnes âgées    Biennale d'art contemporain. Rabat, capitale artistique de la rentrée !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment occuper vos enfants pendant les vacances d'été
Publié dans L'Economiste le 16 - 07 - 2001

· En été, des institutions scolaires se convertissent en centres de loisirs
· Des organismes privés offrent des séjours d'agrément ou des stages d'apprentissage (informatique, langues, musique...)
· Pour les séjours linguistiques, la France, les Etats-Unis et la Grande- Bretagne forment le tiercé gagnant
A côté des colonies de vacances organisées traditionnellement par les maisons de jeunes, des institutions scolaires se convertissent, pendant l'été, en centres de loisirs. Ces clubs de vacances, qui prennent la forme de colonies de vacances urbaines, offrent aux enfants (6-15 ans) la possibilité de s'évader pendant une journée et de retourner chez eux le soir.
Outre des activités ludiques et récréatives (théâtre, cinéma, vidéo, travaux de photographie), les enfants peuvent s'adonner à des disciplines sportives collectives et individuelles (équitation, natation, pêche, planche à voile, pédalo, scooter de mer, tennis, karting...). C'est ce que propose, depuis près de vingt ans, l'institution Mama Habiba à Casablanca. Du 1er juillet au 31 août, l'organisme ouvre ses portes aux chérubins qui peuvent profiter pendant 21 jours (renouvelables à la demande) des activités attractives et éducatives de son club d'été. En plus de l'organisation de visites à des unités industrielles, le programme prévoit une initiation à l'informatique et à la navigation sur Internet.
D'autres organismes scolaires préfèrent organiser des ateliers et de l'animation au sein de l'école même. Pendant toute une journée, les enfants peuvent s'adonner à leurs activités préférées (théâtre, chant, dessin...). A noter que la restauration est prévue sur place.
Pour les parents qui préfèrent offrir à leurs enfants des séjours culturels et linguistiques, les choix se feront selon les destinations et les tarifs pratiqués.
Le Ministère de la Jeunesse et des Sports propose chaque année, à travers les Maisons des Jeunes du Royaume, un programme de voyages en Europe (France, Espagne, Allemagne et Italie) ainsi qu'en Egypte et Tunisie. Les tarifs vont de 3.500 DH (Tunisie) à 8.500 DH (Allemagne) pour un séjour de 15 jours, tous frais compris (billet, hébergement...). Les frais de dossier et les visas restent à la charge des parents. Il convient de plus de souligner que le nombre de places est très limité (de 10 à 30 places par destination).
Aussi, la participation est-elle soumise à des conditions. Selon Bouchra Tirass, responsable de la Maison de Jeunes du Boulevard Zerktouni, le programme est ouvert aux seuls adhérents des maisons de jeunesse. De plus, l'enfant doit avoir plus que 8 ans et ne peut profiter de cette offre qu'une seule fois. Par ailleurs, deux personnes de la même famille ne peuvent en bénéficier. Une autre alternative est offerte par des organismes privés spécialisés comme le Train Bleu à Casablanca. Ce dernier accueille, chaque saison, une cinquantaine d'enfants. Pour la directrice, Najat Chorfi, l'essentiel est d'amener l'enfant à acquérir son autonomie et s'ouvrir sur d'autres civilisations et cultures. Ces séjours sont étudiés pour trois tranches d'âge: les 6-12 ans, les 10-14 ans et les 13-17 ans. Les destinations habituellement privilégiées sont la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.
Pour la France, les petits disposent d'un séjour “découvertes” de deux semaines incluant une visite d'Eurodisney à Paris. Pour les plus grands, des stages à dominante sportive intensive sont programmés aux Pyrénées et au centre nautique de Bretagne. Les tarifs sont de 16.900 DH par enfant. Ils incluent le transport aérien et terrestre, l'hébergement, le séjour en pension complète, les entrées dans les musées et parcs d'attraction.
Les jeunes de 13-17 ans peuvent, eux, profiter de séjours linguistiques soit en Grande-Bretagne (Oxford, visite de Londres), soit aux Etats-Unis (Californie et Floride).
Au menu, des cours de langue (4 heures par jour) et des visites de sites touristiques et culturels. Pour la Grande-Bretagne, le prix du séjour tourne autour de 19.500 DH pour 18 jours. Aux Etats-Unis, deux semaines coûtent environ 20.900 DH. A noter que tous ces tarifs s'entendent hors frais de dossier et visas. Au Maroc, le Train Bleu organise, depuis deux ans, des colonies de vacances pour dix jours au centre de Benslimane au tarif de 3.800 DH par enfant. Avec une capacité d'accueil d'une trentaine d'enfants, le centre propose un panel d'activités dont des visites de ferme, l'équitation, le tennis, le VTT...
Par ailleurs, les stages d'été s'avèrent être une bonne solution pour ceux qui ne partent pas en vacances. La société Génération Multimédia lance un programme d'initiation et de perfectionnement en informatique. L'offre se décline en trois formules selon l'âge: débutant (3-6 ans), intermédiaire (7-12 ans) et avancé (plus de 13 ans). Pour les plus petits, ce sont des programmes d'éveil et de créativité qui leur permettent de développer leurs mémoire et réflexes. Pour les plus grands, ce sont des logiciels d'accompagnement scolaire qui sont mis à leur disposition.
Les tarifs sont calculés pour des packages de 14 heures, réparties en séances quotidiennes d'une heure. Ils varient entre 1.290 DH pour un enfant, 1.090 DH pour un groupe de deux enfants et 890 DH pour celui de trois ou quatre enfants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.