Le Maroc reconnait le gouvernement de Bolivie, annonce le MAE    Coronavirus : un Marocain résidant à Wuhan lance un appel de détresse à l'ambassade marocaine en Chine    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Cinquième journée des Coupes africaines – Objectif : sceller la qualification    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    Feux en Australie: Les enquêteurs sur le site du crash qui a tué trois pompiers américains    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    La CSMD reçoit le Conseil de la Concurrence    El Othmani: La participation du Maroc au Sommet afro-britannique augure d'un nouvel élan aux relations bilatérales    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Banque mondiale: 1 MMDH pour les infrastructures de Casablanca-Settat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Tholot : “Aït Bennasser a perdu son niveau”    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La chute du bras droit de Basri
Publié dans L'Economiste le 24 - 01 - 2007


· Laâfoura condamné à 10 ans de prison
· L'ex-gouverneur écope de la même peine qu'Abdelmoughit Slimani
· L'appel le mettra en face de tous les magistrats de la Cour suprême
Le long procès d'Abdelaziz Laâfoura s'est finalement soldé par une condamnation de l'ex-gouverneur d'Aïn Sbaâ-Hay Mohammadi. La 1re Chambre criminelle de la Cour suprême de Rabat a condamné, lundi 22 janvier dans la soirée, Laâfoura à 10 ans de prison ferme. Le privilège judiciaire prévu par l'article 265 du code de la procédure pénale, dont a bénéficié l'ex-bras droit de Driss Basri, ne lui aura finalement pas servi à grand-chose. Laâfoura a écopé de la même peine qu'Abdelmoughit Slimani, ex-président de la Communauté urbaine de Casablanca (CUC), jugé en première instance par la Cour d'appel de la métropole.
Poursuivi pour «abus de pouvoir et participation à la dilapidation de fonds publics, à la falsification et à l'usage de documents officiels, de titres commerciaux et bancaires et corruption», Laâfoura a passé plus de trois ans de sa peine en détention provisoire entre la maison d'arrêt d'Oukacha et la prison de Salé.
S'il interjette appel contre la décision rendue par la Cour suprême en première instance, l'ex-gouverneur devrait faire face à tous les magistrats de cette cour. Signalons que c'est la première fois qu'un gouverneur est jugé par la Cour suprême. «L'article 256 du code de la procédure pénale prévoit le privilège judiciaire qui permet aux gouverneurs et aux membres du gouvernement d'être jugés par la Cour suprême en première instance. Mais en cas d'appel, l'accusé devrait attendre le feu vert de toutes les chambres de cette cour réunies», souligne un avocat au barreau de Casablanca. Selon lui, la Cour suprême peut accepter l'appel de Laâfoura et le traiter en assemblée plénière (à l'exception de la chambre qui a traité le dossier en première instance).
Par ailleurs, la condamnation de Laâfoura aura certainement une grande importance pour les membres du groupe de Slimani qui est déjà en phase d'appel. «D'ailleurs ce dernier ne saurait tarder après la fin du procès de l'ex-gouverneur en première instance», souligne l'avocat de l'un des accusés dans l'affaire du projet immobilier El Fouarate Ouled Ziane. A signaler que la Cour d'appel de Casablanca entend actuellement les plaidoiries des derniers avocats de la défense dans ce dossier. A en croire une source judiciaire digne de foi, le verdict serait attendu pour la semaine prochaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.