Journée mondiale de l'information: 5 choses que vous pouvez faire pour restaurer la confiance dans le journalisme (Peu importe qui vous êtes)    Brèves    Conflits d'intérêts: L'Istiqlal plaide pour un texte dédié    Article 1067742    Auto Hall clôture le premier semestre dans le rouge    Allemagne : Schalke 04 se sépare de son entraîneur David Wagner    Cheb Khaled: «Maroc, Algérie, Tunisie... Un seul peuple séparé par l'histoire»    Colère et indignation après le meurtre de Naima (micro-trottoir)    Arts : les résultats du programme exceptionnel de soutien 2020 dévoilés    Bourita reçoit le nouvel ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc    La chanteuse Chama Zaz tire sa révérence    Travailleuses et travailleurs domestiques: plus de 2.500 contrats de travail conclus (Amekraz)    Bilan quotidien: 1422 nouveaux cas au Maroc, dont 542 à Casa-Settat    Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'ONU appelle à un vote «pacifique et inclusif»    US Round Up du lundi 28 septembre Présidentielle/Floride, Amy Coney Barrett, De Blasio, Célébrités    Le Liban, nouveau protectorat français ?    K-pop : 10 millions de vues pour la nouveauté des Blackpink    Chelsea: Hakim Ziyech toujours absent    Campagne d'assainissement : Plus d'un million de bouteilles d'alcool saisies par la DGSN    Mohamed Bachir Rachdi : « Le projet de loi vient donner de vrais pouvoirs d'action à l'Instance, pour jouer son rôle dans un cadre de complémentarité institutionnelle »    Festival de Fès de la culture soufie : une édition en ligne pour 2020 !    «La sortie sur le MFI de septembre était nécessaire»    Raja de Casablanca : Sofac rejoint la liste des partenaires    Le Maroc favorable au document sur le développement de l'éducation    La CGEM explique ses propositions pour la loi de finances 2021    Casablanca: trois escrocs dans les filets de la DGSN    Le gouvernement refuse de créer un fonds pour le cancer    Leicester humilie Manchester City et prend les rênes du championnat    OCP Africa et l'IFC s'allient pour l'agriculture ouest-africaine    Entre masques et doudounes, Roland-Garros lance son édition automnale toit fermé    France: les prévisions du ministre de l'Economie    JO de Tokyo: La natation nationale face au défi de la qualification    A 90 ans, Haja El Hamdaouia met fin à sa carrière    Fusion Atlanta-Sanad: la nouvelle entité voit le jour    France: trois morts dans le crash d'un aéronef    Biélorussie: Une investiture à huis-clos pour Alexandre Loukachenko    Un engagement sans faille en faveur des populations démunies    Stephanie Williams soutient les efforts consentis dans le cadre du dialogue de Bouznika    Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    Ce qui est prévu jeudi au Conseil de gouvernement    Tourisme: Lancement de «Madaëf ECO6»    La chanteuse Houda Saad traverse une épreuve difficile (PHOTO)    Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]    Pédophilie. Ramid fait trembler les assassins    On connaît le premier relégué de la Botola    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    Prévisions météorologiques pour la journée du lundi 28 septembre 2020    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Audi Matrix LED. L'éclairage matriciel, bien plus que l'essentiel
Publié dans Les ECO le 17 - 07 - 2013


Après avoir été le premier constructeur à proposer des phares 100% à diodes (ou full LED), sur sa R8 (en 2008), Audi est en passe de révolutionner une nouvelle fois l'éclairage automobile. Alors que ces phares full LED arrivent crescendo sur des voitures généralistes (ils équipent notamment la nouvelle Seat Leòn importée), voilà que la marque aux anneaux annonce une nouvelle génération de phares utilisant pour la première fois des LEDs à faisceau matriciel. Baptisé «Audi Matrix LED», ce dispositif d'éclairage «divise les phares à LED à long faisceau en de nombreuses petites diodes individuelles combinées à des lentilles et des réflecteurs connectés en série», explique le constructeur. Toutes ces composantes lumineuses sont gérées par une unité de commande réactive, qui, sans recourir à un mécanisme de pivotement, peut les activer, les désactiver ou les atténuer individuellement selon la situation. Plus concrètement, il faut savoir que sur la future version restylée de l'Audi A8, qui inaugurera ce système (vers la fin 2013), chaque phare contient 25 diodes à long faisceau, agencées en groupes de 5 par réflecteur. Quand les phares sont en mode «automatique» et que les feux de route sont allumés, le système est activé dès les 30 km/h sur l'autoroute et 60km/h en ville. La portée et la direction de leur faisceau dépendent de l'unité de commande réactive qui est reliée à une caméra frontale. Celle-ci, située derrière le pare-brise, scanne la route en continu. Lorsqu'elle détecte un ou plusieurs véhicules en approche, les projecteurs à Matrix LED baissent les sections relatives à l'éclairage plein-phares, masquant la lumière qui pourrait éblouir les automobilistes venant en sens inverse ou ceux qui précèdent le véhicule. Lorsqu'il n'y a plus de véhicules en approche, les phares reprennent leur puissance maximale éclairant de manière très précise et fournissent un éclairage de grande qualité avec des couleurs homogènes et très proches de celles du jour. Mieux encore, les Matrix LED présentent aussi un avantage sécuritaire. En effet, combinée à un système de vision nocturne, la technologie Matrix LED aide à distinguer la présence d'une personne se trouvant sur la trajectoire de la voiture. Dans ce cas, les LEDs individuelles envoient trois impulsions lumineuses au piéton, afin de mettre en lumière la personne et ses environs et alerter le conducteur sur la présence dudit piéton. Voilà ce qu'on pourrait appeler l'avance par la technologie... d'éclairage.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.