Défaite et repli du «Polisario» maquillés en redéploiement tactique ?    A propos de sa demande de décharge de ses fonctions ministérielles : Ramid fait volte-face    La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier    Nigeria : 42 personnes relâchées, dont 27 élèves, après un enlèvement dans un pensionnat    Algérie : le Hirak de retour pour dénoncer le pouvoir militaire et réclamer plus de démocratie    Covid-19 : plus de 3 400 000 personnes vaccinées    Allemagne : la commission vaccinale envisage de recommander le vaccin AstraZeneca pour les plus âgés    La HACA et la SNRT lancent à Dakhla des visites aux sites régionaux de production et de diffusion de radio et de télévision    Covid19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 février 2021 à 18H00    Talib viré du TAS    L'ONU annonce de nouveaux dispositifs d'identification pour lutter contre la pêche illégale    CAN U20 : Les tirs de la chance privent le Maroc de la demi-finale !    AS FAR-SCCM (1-1) : Les Militaires rejoints sur la ligne d'arrivée !    Des manifestations monstres contre les caciques : Les Algériens disent «degage» au régime    Luca Attanasio, ambassadeur italien, tué en RDC    Le secrétaire général du Polisario reçu par le président Algérien    Deuxième anniversaire du Hirak : retour sur les faits saillants qui ont marqué les manifestations du 22 février    Groupe Al Omrane: Mise en chantier en 2020 de 46 projets d'une consistance de près de 17.000 unités    Le Maroc, un modèle en matière de vaccination    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    Marché de capitaux: 4,83 MMDH de levées en janvier 2022    Alerte – Veille – Relance post-covid19 – Investissements étrangers et compétition internationale – Ce que préparent les concurrents du Maroc    Les entrepreneurs marocains invités à investir au Burundi    Meurtre de Khashoggi: Washington accuse le prince saoudien...Ryad dénonce !    La Chambre des représentants libyenne tend à former un gouvernement provisoire restreint composé des compétences de toutes les régions du pays    Marrakech : 29 interpellations pour violation de l'état d'urgence sanitaire et aménagement d'une villa pour les jeux de hasard    ONCF: un chiffre d'affaires consolidé de 3,1 MMDH en 2020    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Une nouvelle Ecole Américaine à Benguerir    Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    Le dirham s'apprécie de 0,32% par rapport à l'euro    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le personnel des FAR reçoit la 2è dose du vaccin anti-Covid-19    Percevoir le cannabis tout autrement    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Développement des entreprises : L'ASMEX livre la recette de l'internationalisation
Publié dans Les ECO le 24 - 03 - 2016

L'internationalisation des PME est aujourd'hui un véritable défi à relever par ce tissu économique. Dans ce contexte, une rencontre de l'Asmex permet aux entreprises de mieux connaître les principaux piliers d'un processus de développement à l'international.
Le développement des entreprises à l'international est aujourd'hui plus qu'un défi de performances pour le secteur privé, véritable levier de développement économique et social pour le Maroc. Cependant, si le tissu économique national est de plus en plus sensibilisé à la question, il n'en demeure pas moins que seuls les grands groupes intègrent d'emblée dans leur stratégie de développement l'objectif de l'internationalisation au moment même où les Petites et moyennes entreprises (PME) considèrent ce volet comme étant une préoccupation secondaire.
Dans ce contexte, l'Association marocaine des exportateurs (ASMEX), en partenariat avec Winvestnet, promeut des outils techniques et stratégiques pour le développement des entreprises marocaines à l'international à travers l'organisation d'une conférence tenue il y a quelques jours à Casablanca. L'objectif de cette rencontre est d'analyser le développement des entreprises à l'international, notamment à travers une réflexion sur l'Ecosystem 4.4 comme approche holistique. «Dans un monde où la concurrence est de plus en plus rude, la notion de globalisation d'une entreprise n'est plus une simple affaire de maîtrise de la production ou du marketing», explique l'Asmex. Dans ce cadre, Winvestnet, une plateforme de networking commercial et financier, qui compte plus de 170.000 membres actifs, a présenté les outils techniques et stratégiques dont l'utilisation optimale favorise le développement des entreprises à l'international.
«Les 4 piliers de l'internationalisation»
Animée par des experts du commerce international, certifiés par le Centre du commerce international, la rencontre aura donc permis de présenter l'Ecosystem 4.4, une innovation signée Winvestnet qui consiste plus concrètement à présenter un environnement d'affaires visant l'accélération du développement des entreprises à travers différents axes. Le premier consiste à assurer l'optimisation du sourcing avec le lancement de Yiwubuy, le plus grand groupement d'industriels au monde qui permet l'importation de matières premières et d'intrants dans les meilleures conditions.
Il s'agit également d'assurer la promotion de l'export via le Morocco Trade Center, un réseau de représentation de l'offre exportable marocaine sur 87 pays. En parallèle, l'internationalisation requiert une levée de fonds et un investissement stratégique qui peut, selon les experts participants à la rencontre, se faire par le biais de l'Africa Investment Marketplace, une plateforme d'investissement qui vise à assurer le renforcement de la position du Maroc en tant que hub régional pour les investissements vers le continent africain. Outre ces axes stratégiques nationaux qui peuvent aider les entreprises à y voir plus clair avant d'envisager un processus d'internationalisation, l'Asmex s'est ces dernières années érigée en force de proposition en émettant différentes recommandations à ce sujet.
Les reco' de l'Asmex...
Le Maroc fait aujourd'hui face à un certain nombre de défis en matière de commerce extérieur. C'est dans ce contexte que l'Association des exportateurs marocains a fait part de trois recommandations clés. Ces dernières consistent à exercer une action efficace sur l'industrialisation, ceci afin d'orienter davantage les entreprises vers l'export. Il s'agit également, toujours selon les experts de l'Asmex de «prendre conscience de ses atouts et d'agir sur la valeur ajoutée des produits».
Plus concrètement, cette approche consiste pour le Maroc à «limiter les intermédiaires commerciaux qui récupèrent cette valeur ajoutée à leur compte». À titres d'exemple, certains produits du terroir marocain, très demandés dans le monde entier, tels que l'huile d'argan, l'huile d'olive, l'eau de rose, seraient selon l'Asmex, souvent vendus en vrac à l'international sans aucun effort fait sur le packaging de ces produits tandis que cela démultiplierait leur valeur à l'export.
Enfin, la troisième recommandation de l'Asmex consistait jusque-là à assurer un meilleur investissement dans le capital humain. Ce volet a trait à l'enjeu majeur que constitue aujourd'hui l'éducation qui permet d'assurer une formation à même de permettre, à moyen terme, une création de valeur sur les produits et services marocains dans une logique de compétitivité.
Des e-plateformes pour booster l'internationalisation
La présentation de l'approche holistique de l'Ecosystem 4.4 aura permis de présenter les sites d'e-commerce derbomar.ma et marka.ma visant le positionnement du Maroc sur les marchés de gros et de déstockage régionaux. Tout comme Moroccan Corner, un réseau de magasins dédiés aux produits de terroir marocain et windestination.com, qui assurent la promotion du tourisme d'affaires vers le Maroc.
Tags: Développement des entreprises L'ASMEX


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.