L'agence Grand Atlas pour achever la réhabilitation post-séisme    Edito. Au nom de la démocratie locale !    Electricité: la production en hausse de 2,4% en 2023    Recettes en devises : phosphate et dérivés aux commandes    Bruxelles présente ses propositions pour réduire la charge administrative pesant sur les agriculteurs    Banques : le déficit de liquidité recule à 136,9 MMDH du 15 au 21 février    Revue de presse de ce vendredi 23 février 2024    Secteur public : l'ANGSPE lance son site institutionnel    SIAM 2024 : les organisateurs tablent sur 930.000 visiteurs (VIDEO)    Brésil : la déforestation de l'Amazonie en baisse de 60 %    Sondage popularité: Gabriel Attal s'envole, Macron en perte de vitesse    Un responsable de l'OCI salue le rôle « prépondérant » de SM le Roi dans le soutien d'Al Qods    Des peines de 4 à 6 ans de prison ferme à l'encontre de deux prévenus poursuivis pour terrorisme    Europa League : Encore décisif avec l'OM, Amine Harit meilleur passeur de la compétition    Médecine et pharmacie : des diplômes scientifiques malgré la formation raccourcie    Maroc-Etats-Unis: la solide coopération en matière d'éducation célébrée à Washington    Espagne: 4 morts et une dizaine de blessés dans l'incendie d'un immeuble à Valence    Sécheresse : un état alarmant (PHOTOS)    Météo: les prévisions du vendredi 23 février    JAAL Riad Resort : nouveau hot-spot de la cité Ocre    Sénégal: Macky Sall confirme que son mandat prendra fin le 02 avril 2024    World Summit Awards : L'UM6P primée à l'international pour sa technologie T3    L'Initiative royale au Sahel pousse l'Algérie à réaliser la route Tindouf – Zouerate    Océan Atlantique : Le Maroc partage les ambitions des Etats-Unis    Tournoi international U19 de l'Académie Mohammed VI de football: le FC Copenhague et l'Ajax Amsterdam en finale    Inclusion des femmes : entre aspirations et réalité, où en est-on ?    Le SG du Raja reconnaît l'«illégalité» du contrat avec le sponsor russe 1XBET    Rallye Aïcha des Gazelles : 200 équipages participeront à l'édition 2024    Data Tika : l'ONDH adhère au programme    Sahara marocain: Pedro Sanchez réitère la position de soutien de l'Espagne au plan d'autonomie    SM le Roi félicite le Prince Héritier d'Arabie Saoudite à l'occasion du Jour de la Fondation    Des parlementaires à Londres pour le renforcement de la coopération entre le Maroc et le Royaume-Uni    Conseil de gouvernement : Vers l'amélioration de la qualité d'air au Maroc    Dani Alves condamné à 4 ans et demi de prison pour agression sexuelle, le Brésilien fait appel    Rafales de vent : les usagers des routes appelés à faire preuve de prudence et de vigilance    bulletin d'alerte: Fortes rafales de vent avec chasse-poussières locales vendredi et samedi dans plusieurs provinces    Mohamed Boudrika dément être recherché par la Brigade nationale    Séisme: Le Japon s'associe à l'UNESCO pour le développement des techniques de reconstruction au Maroc    Botola D1 / J20: Ce soir, MCO-CAYB, un duel de haute tension    Foot féminin / Qualif. JO 2024: Arrivée des Lionnes de l'Atlas à Tunis    Addahre : "Les nouvelles adhésions marocaines au réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO consacre "l'engagement ferme" du Royaume en faveur de l'éducation"    La Cathédrale Sacré cœur, un édifice emblématique converti en levier du rayonnement culturel de Casablanca    Les bijoux berbères du Palais Royal à Doha    Dak'Art 2024. 5 artistes marocains à la Biennale de l'art africain contemporain    Coup d'envoi de l'année culturelle Qatar-Maroc 2024 avec l'exposition de bijoux berbères du Palais Royal    Interview avec Hajar Habi : « BookTube contribue à la démocratisation de la lecture »    L'Ivoirien Nincemon Fallé remporte le prix littéraire Voix d'Afriques 2024    CNN met les projecteurs sur l'artiste marocaine Amina Agueznay, lauréate d'un prix d'art contemporain africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Barrages : Un inventaire avant les travaux de réhabilitation
Publié dans Les ECO le 12 - 01 - 2017

Une nouvelle étude devrait démarrer avant la fin du premier trimestre de cette année 2017 en vue de rendre la politique des barrages plus efficace et surtout plus respectueuse des nouvelles normes imposées par la loi portant sur la construction et la sécurité des barrages. Près de 6 mois après l'adoption du nouvel arsenal légal, le département chargé de l'eau veut collecter des données actualisées sur la classification des barrages selon les critères adoptés par la nouvelle loi.
À l'ordre du jour également se trouve la recherche de partenaires qui ont de l'expertise en matière d'assistance technique pour le contrôle des études et des travaux d'exécution des barrages et des aménagements des cours d'eau. Sur ce volet, «un diagnostic des barrages en exploitation devra être établi avec des propositions relatives aux travaux de réhabilitation», indique la feuille de route arrêtée pour le début de cette année. En ce qui concerne les cours d'eau, l'assistance recherchée consiste à l'estimation des crues ainsi que la validation du schéma de protection choisi. D'autres points à l'ordre du jour du diagnostic projeté renvoient aux normes requises lors du choix de sites des barrages ainsi que celles qui régissent les programmes de reconnaissances géologiques et la qualité des matériaux de construction.
Au stade de l'exploitation des barrages, l'étude devra élucider les modalités de visite, accompagnée de «propositions de solutions de réhabilitation et de mise à niveau» des barrages, selon l'étude projetée. Faut-il rappeler que le Plan national de l'eau (PNE) prévoit la construction de 30 nouveaux grands barrages d'ici 2030, selon les normes nouvelles à satisfaire pour les autorisations à construire ainsi que les exigences requises des études de conception. Le développement de l'offre hydrique et sa diversification se poursuivra avec 13 grands barrages en cours de réalisation, sachant que le pays compte 139 grands barrages, selon les dernières données du gouvernement. Les procédures d'obtention des autorisations ainsi que l'unification des règles de maintenance des barrages restent quant à elles prioritaires durant cette étape de mise en œuvre du PNE, qui mise sur une gouvernance efficace des organes chargés de son application.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.