Tramway de Casablanca : un nouveau mort    Julian Assange, confus et bredouillant devant la justice à Londres    Les Editions de la Gazette en deuil, Nadia Sefraoui nous a quittés    Les supporters du WAC interdits de déplacement à Safi    Bank Al-Maghrib et la Banque Centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    SOS Méditerranée cherche de nouveau un port sûr pour 104 migrants    Hong Kong : Premières excuses officielles de la police    Brexit: Guérilla attendue au Parlement britannique sur l'accord    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Technopole Foum El Oued : Une cité du savoir et de l'innovation au service des jeunes    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Les fantaisies d'un président!    Journées musicales de Carthage. Un festival courageux !    Azrou promeut la culture coréenne    PLF 2020: Les chiffres à retenir    Label'Vie. "Une valeur de croissance au profil résilient"    Conformité fiscale/Personnes physiques : un cadre légal spécifique est en vue    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Une belle leçon des joueurs botolistes    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Au-delà d'une LDF    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Attijariwafa bank décroche le titre «Top Performer RSE» de l'année    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    Belle distinction de Yasser Daho    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc trace ses lignes rouges
Publié dans Les ECO le 19 - 04 - 2018

«Le royaume a des lignes rouges que sont l'intégrité territoriale et la souveraineté sur ses provinces du Sud. Il s'agit de positions qui ne sont pas négociables. C'est l'esprit qui nous animera lors de ce processus de négociation». Ce sont les termes que Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la coopération a choisi pour rappeler la position marocaine lors du démarrage des négociations pour un nouvel accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre l'Union européenne (UE) et le Maroc tenu le 19 avril à Rabat.
Ces éléments de langage, on les retrouve aussi dans la déclaration d'Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.
«Le royaume préservera ses intérêts, tout en fixant dès le départ ses lignes rouges que représente l'intégrité territoriale du Maroc. Nos négociateurs tiendront à défendre cette position», rappelle-t-il à la sortie de cette réunion de lancement. L'UE et le Maroc espèrent renouveler l'accord de pêche avant le 15 juillet prochain, date de l'échéance du présent accord.
Notons que ces négociations et cet accord sur la pêche fêtent un partenariat aujourd'hui qui dure depuis trois décennies. «Le partenariat dans le domaine de la pêche constitue un élément essentiel des relations entre l'UE et le Maroc.
Son objectif global est le développement d'une pêche durable dans l'intérêt mutuellement bénéfique des deux partenaires. Nous nous engageons à poursuivre notre effort commun dans ce domaine», rappelle Claudia Wiedey, ambassadeur de l'UE au Maroc. «Nous entamons la négociation avec à notre actif un partenariat fructueux entre les deux parties. Grâce au soutien de l'UE, nous avons pu mettre à niveau le secteur de la pêche au Maroc», rappelle Akhannouch, négociateur en chef du Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.