L'UIR renforce sa coopération avec l'université des sciences juridiques et politiques de Bamako    Ministre des Affaires étrangères du Cap-Vert : Nous soutenons l'entrée du Maroc au Cedeao    Fathallah Sijilmassi présente son dernier ouvrage à Bruxelles    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Le Maroc réélu membre du conseil d'administration de l'Euromed Postal    MEDays : Appel à une approche ascendante du multilatéralisme    Après la défaite face à la Mauritanie, Halilhodzic commente...    Les régions montagneuses se préparent à lutter contre les effets du froid    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara    Après le buzz de la vidéo le montrant en train de négocier l'allègement d'une peine, la police arrête un "semsar"    Suite à l'alerte météo, le ministère de l'Equipement appelle à la vigilance    Le Maroc signe la Convention révisée sur la reconnaissance des diplômes et autres titres de l'enseignement supérieur    AFRIQUIA met à la disposition du Hassania 50 autocars pour assister à cette finale de la coupe du Trône    Concurrence: Comment s'adapter aux mutations du marché    Sommet des BRICS La guerre commerciale fait encore parler d'elle    Jury au festival international du film, Asma Graumiche va faire rayonner le Maroc au Caire    Derby Casablanca : Le Wydad procédera à la vente des billets en ligne    Washington et les Européens étalent leurs divisions sur les jihadistes détenus en Syrie    Quatre visages pour raconter : La Havane, à l'aube de ses 500 ans    La vérité sur "l'échange de coups de feu" à Tanger    La culture marocaine dans ses multiples facettes en vedette à Toronto    Les indices Amadeus mis en avant à Tanger    En Afrique du Sud, le sel sacré qui épice la grande cuisine    Présentation du nouveau staff technique du Raja    L'hommage posthume de la famille du basket à Abderrahmane Sebbar    Khalid Echajari s'adjuge l'Open national des échecs à El Jadida    L'agroalimentaire marocain, un secteur en pleine expansion en Afrique    L'industrie 4.0, une opportunité à saisir pour accéder à un nouveau palier de développement    Le Maroc et les Maldives signent 4 accords de coopération bilatérale    Vincenzo Amendola : Le Maroc, un partenaire crédible de l'Italie et de l'Union européenne    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Forum des ministres de la culture à Paris    Ce que la reine Elisabeth apprécie le plus chez Kate Middleton    Miley Cyrus opérée des cordes vocales    Nicki Minaj gâtée pour son mariage    Ben Affleck à l'affiche d'"Hypnotic"    Special Olympics Morocco : 160 jeunes participants éduqués par le sport    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Dans son nouveau clip : Xena Aouita illustre dans «Metamorph» la transformation humaine    Casablanca : Vernissage de l'exposition « autremême » d'Abdelkébir Rabi'    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    Chili. 30 ans après, la Constitution de Pinochet va être révisée    Eliminatoires de la CAN 2021 / Maroc-Mauritanie : Premier véritable test pour Halilhodzic    Le PPS condamne l'agression sioniste contre la Palestine    Rabat lance son nouveau mode de transport urbain «Tram'Bus»    Forum d'affaires Nigeria-Maroc : L'importance de la coopération Sud-Sud en agriculture mise en exergue    Lors d'une journée d'étude organisée à la Chambre des conseillers, Mohamed Benabdelkader : Mettre l'arsenal juridique au diapason de l'évolution de la société    Insolite : Arrêtée avec 2 kilos d'or dans ses chaussures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oulmès. Confiante malgré la chute vertigineuse des résultats
Publié dans Les ECO le 24 - 09 - 2018

L'intensité des dommages causés par le boycott est palpable. Après Centrale Danone, c'est au tour des Eaux minérales d'Oulmès de faire état de l'ampleur des dégâts induits par la campagne de boycott. En effet, sur un an, les indicateurs financiers de la filiale d'Holmarcom ont marqué un net recul à fin juin 2018. Pourtant, le résultat net semestriel ressort bénéficiaire. Dans le détail, le chiffre d'affaires d'Oulmès affichait une baisse de 17,79% par rapport au premier semestre de l'année 2017 pour atteindre 738 MDH. Le résultat net de l'entreprise est en chute libre puisqu'il a baissé de 87,9% et s'établit à 9,74 MDH. Rappelons que la société avait anticipé une baisse de ses résultats sans pour autant la chiffrer. Toutefois l'entreprise avait assuré «des actions de rationalisation et d'optimisation des charges lui permettant d'une part de maintenir sa stratégie de développement et d'autre part de préserver l'emploi et ceci malgré la pression à la baisse exercée par le ralentissement de ses lignes de production Sidi Ali». En tout cas, les indicateurs reflètent également l'impact de la campagne de boycott.
Gros malaise
Le résultat d'exploitation s'est établi à 26 MDH contre 127 MDH au premier semestre de l2017, soit une baisse de 79,52%. «Cette contre-performance est due essentiellement aux coûts engagés durant les premiers mois de l'année en prévision de la haute saison qui a été obérée par le boycott. Ainsi, le résultat d'exploitation consolidé ressort en retrait de 73%, s'établissant à 36 millions de dirhams contre 135 millions un an auparavant», commente l'entreprise. Par conséquent, le résultat net social de la société a baissé de 89% pour s'établir à 12 MDH à fin juin 2018. Par ailleurs, Oulmès précise que plusieurs mesures ont été prises par la société pour atténuer l'impact du boycott et réaliser un résultat net semestriel bénéficiaire «sans nuire à ses standards de qualité, composantes principales de son identité». La société a ainsi réussi à optimiser ses coûts et à réaliser plusieurs économies tout en préservant les emplois, les engagements citoyens envers les communautés et en gardant le cap sur son plan de développement.
Confiance
Côté perspectives, Oulmès affiche une confiance en le marché, «ces événements exceptionnels du premier semestre 2018 ont permis à la société de renforcer davantage l'écoute de ses clients afin de mieux répondre à leurs attentes. Plusieurs initiatives ont été menées durant le premier semestre 2018 afin de concrétiser des innovations majeures qui se poursuivront tout au long des exercices 2018 et 2019», ajoute l'entreprise. Celle-ci assure qu'elle demeure confiante en sa capacité à générer une croissance future solide grâce à un effort soutenu de R&D, au lancement de plusieurs nouvelles gammes de produits et au déploiement de nouveaux leviers d'efficacité opérationnelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.