Bras de fer autour de Mellilia    La HACA sévit contre les dérapages : Carton rouge pour Radio Mars    Projet de loi organique sur la grève. L'impasse !    Procédure pénale. Aujjar livre sa copie    Sacré Maroc (12)    Habib El Malki invité à participer à la réunion de l'Assemblée parlementaire du Commonwealth    Le premier vice-président de la Chambre des conseillers décoré    Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts en faveur de l'autonomisation de la femme    Maroc : 74% des ménages équipés en accès internet    Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: Les chiffres montrent une nouvelle piste pour l'inclusion    Trésor: 4,6 milliards de DH de dividendes à fin juin    Al Omrane et le CNRST s'allient pour promouvoir la recherche en matière d'habitat    Commission des investissements : 9 projets à l'étude pour 5 MMDH    Hausse historique de 26,54% :Transport aérien : Plus de deux millions de passagers en juin    Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert    Trump se défend de tout racisme, silence des leaders républicains    Ursula von der Leyen verdit son discours pour convaincre le Parlement européen    La géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise    L'Egypte expulse des supporters algériens après la demi-finale de la CAN    Au moins 180 morts de la mousson en Asie du Sud    Une délégation d'éminents hommes d'affaires africains en visite au Maroc    PSA augmente de 4,7% sa part de marché au Maroc    France. 282 personnes interpellées après la victoire de l'Algérie    L'organisation des Jeux Africains est un défi pour le Maroc, dixit Talbi Alami    Achraf Bencherki rejoint le Zamalek    La décision du TAS avant la fin du mois en cours    La FRMF dément la démission de Hervé Renard    Karaté. Le Maroc champion d'Afrique    L'Algérie mobilise 28 avions pour la finale    Un ancien footballeur sud-africain tué par balles    Football marocain : Les vraies questions à poser sur ce sport-passion    La loi-cadre de l'enseignement adoptée en commission parlementaire    Des braqueurs de camions sous les verrous    La plage Ba Kassem à Tanger hisse le Pavillon bleu pour la septième année consécutive    Lutte contre le sida en 2018: Ombres et lumière    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: A 33 contre 28, les jeux arrivent devant les espaces verts    Résultats du Bac: Nouveau record!    Le Groupe scolaire Jacques Chirac homologué    Rendez-vous, ce soir, avec l'éclipse lunaire    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    Il était une fois Hassan Megri    L'actrice Lashana Lynch va devenir l'agent 007 mais James Bond reste un homme    De l'urgence d'un plan «Maroc Culture»    The «Morocco Corner» s'invite chez les Vikings    Vers la création d'une Caisse sociale pour les auteurs    Farid Chamekh : "Il faut s'inspirer de tout, sans plagier bien sûr"    Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 15 millions de cartes bancaires en circulation
Publié dans Les ECO le 19 - 10 - 2018

La carte bancaire a franchi un nouveau cap. Avec plus de 15 millions de cartes bancaires en circulation, le paiement électronique dépasse pour la première fois le règlement par chèque.
Le nombre de carte bancaire en circulation ne cesse d'augmenter. «Ce qui va de pair avec la politique et les orientations stratégiques de Bank Al-Maghrib visant à développer les moyens de paiements électroniques», souligne la banque centrale dans son dernier rapport relatif à l'inclusion financière et les moyens de paiements.
Le document fait ressortir une réelle transformation dans la structure des paiements scripturaux. Pour la première fois, en 2017, la carte bancaire a dépassé, en nombre de transactions, le chèque en se positionnant au deuxième rang derrière le virement avec une part de 26% des opérations réalisées, contre 35% pour le virement et 24% pour le chèque.
Les derniers chiffres du Centre monétique interbancaire (CMI), quant à eux, confirment cette tendance. L'encours des cartes bancaires émises par les banques marocaines a franchi le seuil de 15 millions de cartes, avec plus de 15,8 millions de cartes en circulation au terme des neuf premiers mois de l'année. Les réalisations globales de l'activité monétique, comprenant les opérations de retrait d'espèces sur le réseau des guichets automatiques, les opérations de paiement auprès des Terminaux de paiement électroniques (TPE), les opérations de paiement sur les GAB et les opérations de Cash Advance, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, au Maroc, ont atteint durant la période des 9 premiers mois de l'année 279,2 millions d'opérations (+11,4%) pour un montant global de 235 MMDH (+10,7%). Ceci étant, l'activité monétique se caractérise par une forte progression de l'activité paiement. Les cartes bancaires marocaines ont réalisé plus de 42,6 millions d'opérations, en progression de 27,1% par rapport à la même période de l'année précédente, ce qui représente un montant de 18,4 MMDH en hausse de 18,5% en glissement annuel. Le paiement par carte auprès des TPE concerne les opérations relatives la grande distribution (26,6%), l'habillement (12,8%), les stations services (8,7%), les restaurants (8,5%) ou encore le secteur Santé (4,2%). Autre mode de paiement qui prend de plus en plus d'ampleur, le paiement en ligne. Ce mode a connu en effet une croissance exponentielle depuis 2013.
Au terme des 9 premiers mois de l'année, les sites marchands ont réalisé 6,7 millions d'opérations de paiement en ligne via cartes bancaires marocaines, pour un montant global de 1,8 MMDH durant la période des 9 premiers mois 2018, soit en augmentation de 30,1% en nombre et 19,9% en montant par rapport à la même période en 2017. Par contre, les retraits d'espèces continuent de représenter l'essentiel des opérations effectuées par le biais des cartes bancaires (83%).
Ainsi, le nombre de retraits effectués sur les guichets automatiques au Maroc a atteint 220,3 millions d'opérations, correspondant à une valeur cumulée de près de 197MMDH, soit une progression de 8,6% en nombre, et de 9,5% en montant. Si le cash continue de faire de la résistance, les banques s'organisent pour faire évoluer les habitudes de paiement de leurs clients. Or, le cash coûte beaucoup trop cher au Maroc, selon la Banque centrale, qui avait évalué son coût à environ 7 MMDH par an.
Le paiement mobile représente actuellement l'alternative proposée par Bank Al-Maghrib et l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) pour limiter la circulation de la monnaie fiduciaire. Le lancement du paiement mobile au Maroc devrait canaliser un volume annuel de transactions estimé à 40 milliards de dollars. Pour l'heure, Si les premières solutions ont été déjà développées et mises sur le marché par quelques opérateurs bancaires, le reste des établissements prévoit le lancement de leurs solutions une fois l'interopérabilité mise en place. Prévu pour les semaines à venir, ce service devrait assurer aux utilisateurs des portefeuilles électroniques, d'échanger de l'argent via les différentes solutions offertes par les fournisseurs de paiement mobile de la place.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.