Première sortie pour l'ex-Conseil de la magistrature    Justice: Un droit d'accès à l'information a minima    PJD: El Othmani dénonce «les perturbateurs»    Assurance-vie: L'Autorité surveille le dispositif anti-blanchiment    Marrakech/aéroport: Le ras-le-bol des professionnels du tourisme    Un pendentif de Marie-Antoinette adjugé 36 millions de dollars    L'Europe riposte à la guerre commerciale déclarée par Trump    Forum de Paris sur la paix: Des initiatives pour améliorer la gouvernance    Tibu éduque le rural par le Basket    Dix mois pour préparer les Jeux africains 2019    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    Ecole rurale: A quoi joue l'Education nationale?    Pétrole : Le Maroc serait «sous-exploré»    Les pertes d'Uber continuent d'enfler    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Le pape François se rendra en voyage apostolique au Maroc    Nasser Bourita : Le Maroc demeure attaché à une solution consensuelle en Libye    Les PPP ont le vent en poupe en Afrique    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    Pour ou contre les JO-2026 ? Les habitants de Calgary donnent leur avis    Le Real Madrid confirme Solari, nommé jusqu'en 2021    Premier league : Susanna Dinnage, première femme à la tête de la Premier League    Les relations Maroc-USA examinées à Rabat    Mohamed Benabdelkader : Le maintien ou non de l'heure d'été dépend des résultats de son évaluation    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    Britanniques et Européens sont parvenus à un accord de principe sur l'Irlande    "Rêves d'une oasis" de Aziz Khoidir en compétition en Côte d'Ivoire    Bouillon de culture    BAM et l'ANRT lancent "m-wallet", un nouveau moyen de paiement par téléphone mobile    Paiement mobile: 6 millions d'utilisateurs et 1,3 MMDH de transactions visés d'ici 2024    Journée mondiale du diabète: Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Le tribunal administratif de Rabat destitue le président du conseil communal de Harhoura    « We Could Be Heroes », le documentaire poignant de Hind Bensari primé au Canada    Italie : Salvini accueille 51 migrants en provenance du Niger    Brexit : Le projet d'accord « répond au vote des britanniques », soutient May    Debdou célèbre le patrimoine juif marocain    Les Ateliers de l'Atlas, nouveau programme d'aide au développement de talents du MENA    Une nouvelle liste du Patrimoine culturel national    Une enquête sur le recrutement de deux joueurs mineurs par l'AS Monaco    Nuit des galeries 2018 : Appel à candidature    l'ONU décidée à clore le dossier du Sahara    Le Forum africain de la sécurité routière entame ses travaux à Marrakech    Arrestation de quatre personnes impliquées dans l'affaire : Saisie à Marrakech d'une importante quantité de drogue    Entre le marteau du refoulement et l'enclume du déplacement    "Le serviteur du Roi", cinquième tome des mémoires de Mohamed Seddik Maaninou    Limiter l'abandon scolaire à défaut de pouvoir l'éradiquer    Divers    L'équipe nationale sacrée 3e au niveau mondial    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Miss Liban perd son titre pour avoir posée avec Miss Israël
Publié dans Les ECO le 21 - 10 - 2018

Une simple photo a coûté à Salwa Akar, Miss Liban, son titre et sa participation au concours de Miss Earth 2018, qui a lieu aux Philippines jusqu'au 3 novembre.
Sur le cliché incriminé, la libanaise de 26 ans pose avec Dana Zreik, Miss Israël en la prenant par taille et la photo fait rapidement le tour de Twitter. Salwa Akar, victime des relations tendues entre les deux nations, ne semble pas être touchée par cette disqualification et signe un message de paix qu'elle continue de véhiculer. Sur son compte Instagram, la jeune brune a en effet commenté cette décision en postant sa photo suivie de la légende: " je n'ai pas besoin d'un titre pour être moi même… Dieu me connaît mieux que tout le monde, il est le seul à savoir ce que j'ai dans le coeur".
Voir cette publication sur Instagram
I don't need a "title" to be myself.. I, the Soul am peace.. and I will finish what I started with or without your support and love .. God is always beside me, he knows me more than anyone.. and he knows what's in my heart . Om Shanti ???? #missearth #missearth2018 #missearthlebanon2018
Une publication partagée par Salwa Akar (@salwaakar) le 17 Oct. 2018 à 9 :20 PDT
Déchue de ce titre, Salwa Akar, n'est pourtant pas la première Miss d'un pays arabe qui pose avec une Miss israélienne. Sarah Idan, Miss Univers Irak 2017, a également publié il y a quelques mois sur son compte Instagram une photo en compagnie de Adar Gandelsman, Miss Univers Israël 2017, en plein Jérusalem. Malgré les critiques des internautes qui ont traité la jeune irakienne de "Prostituée", "traître à l'arabité", "ennemie de la nation", "beauté dénuée de morale et de fierté", aucune décision n'a été prise quant au titre de la jeune femme. Sarah a été déterminée à véhiculer coûte que coûte son message de paix, en dépit des injures et des menaces. La famille de la Miss avait dû fuir en 2017 l'Irak en direction des Etats-Unis, où réside la jeune femme, suite aux menaces de mort à son encontre, provenant d'internautes irakiens et du reste du monde arabe à cause d'une autre photo d'elle avec son amie israélienne.
Voir cette publication sur Instagram
Sisters reunion ???????? magazine photo shoot #missiraq #missisrael اجتمعنا مجددا ???????? #جلسة_تصوير
Une publication partagée par Sarah Idan (Sarai) سارة عيدان (@sarahidan) le 11 Juin 2018 à 9 :32 PDT


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.