Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Un collectif dénonce l'intensification de la répression par "un régime algérien dans l'impasse"    Le Groupe arabe à l'ONU loue le rôle du Comité Al Qods    Le Maroc réitère son soutien indéfectible aux droits du peuple palestinien    L'avenir du Real Madrid    Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury    Participation du Maroc à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD    Londres se défend d'avoir tardé à agir face au variant indien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Barça : Xavi pour remplacer Ronald Koeman ?    Mohamed Salah Tamek dénonce l'ingérence de John Waterbury dans des affaires portées devant la justice marocaine    Irlande du Nord : Edwin Poots à la tête du Parti Démocratique Unioniste    Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Détails de la transformation de FinanceCom en O Capital Group    Le HUSA victorieux, la RSB en chute libre    L'Atlético se rapproche du sacre, le Real garde l'espoir    Le Raja arrache le nul face à Orlando Pirates    Des cérémonies célébrant un évènement majeur    Les souks hebdomadaires en milieu rural ont besoin d'être développés    Abdellatif Hammouchi inaugure le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra    Jacek Oalczak nommé PDG    Une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Evolution du coronavirus au Maroc : 79 nouveaux cas, 515.023 au total, lundi 17 mai 2021 à 16 heures    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Assurances: les primes émises en hausse de 3,3% à fin mars (ACAPS)    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cultures maraîchères. OCP lance la deuxième phase de son dispositif de proximité
Publié dans Les ECO le 30 - 01 - 2019

Le groupe OCP a lancé, mardi 29 janvier, la deuxième phase du programme multiservices. «Al Moutmir Li Khadamat Al Qorb». Dédiée aux cultures maraîchères, la seconde phase du dispositif itinérant cible 1.750 agriculteurs dans plusieurs provinces.
«Al Moutmir Li Khadamat Al Qorb», composante de l'opération de proximité d'OCP «Al Moutmir», se développe lentement mais sûrement. Le groupe a choisi les bonnes terres de la commune urbaine d'Agouraï situées dans la région de Fès-Meknès pour semer les graines de la deuxième phase dudit programme, dédié à l'acheminement de l'offre globale du groupe et destiné à l'agriculteur marocain. Cette seconde phase qui a démarré mardi 29 janvier 2019 fait ainsi suite à la première édition lancée en septembre 2018 autour des cultures céréalières et légumineuses. La présente édition est un cocktail de savoir-faire qui devra servir de «potion magique» aux agriculteurs marocains, lesquels aspirent à améliorer de manière plus significative leurs rendements. Comme son nom ne l'indique pas, la seconde phase du dispositif itinérant est dédiée aux cultures maraîchères. Elle accompagne le programme de développement déployé par les ingénieurs agronomes OCP et permettra la promotion auprès des agriculteurs des meilleures pratiques agricoles en vue d'une agriculture prospère et durable et à en juger les objectifs affichés par le géant marocain des phosphates, les moyens déjà déployés sur le terrain et les partenaires qui gravitent autour du projet, notamment le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le consortium scientifique national, les acteurs locaux ainsi que les partenaires fabricants-distributeurs et revendeurs d'engrais - on pourrait être tenté de dire que cet idéal semble reposer sur une vision claire. Au total, le dispositif itinérant qui porte l'engagement du groupe OCP en faveur du développement de la filière agricole devra bénéficier à une trentaine de localités dans plusieurs provinces, notamment El Hajeb, Larache, Kénitra, Benslimane et Marrakech.
Pour toucher les 1.750 agriculteurs ciblés pour cette seconde édition, plus de 200 sessions de formation couvrant tout le cycle de la culture pratiquée par l'agriculteur sont prévues et ce n'est pas tout. Des séances de démonstration de l'unité intelligente de production des engrais NPK Blend (Smart Blender) sont également prévues afin de rapprocher davantage les agriculteurs de l'industrie de fabrication des engrais et promouvoir l'utilisation des engrais adaptés. L'objectif étant de produire des engrais «sur-mesure» adaptés à chaque culture et à chaque sol sur la base des analyses des sols et des rendements cibles. En plus de ces activités pratiques sur le terrain, «Seeing is believing», lesquelles s'inscrivent dans une logique de contact permanent avec les agriculteurs, l'offre OCP comprend aussi un centre d'appel et une page Facebook dédiés aux bénéficiaires pour les mettre en lien direct avec les équipes déployées au niveau du terrain et répondre à leurs questionnements. Trois cultures phares seront ciblées à cette occasion : la pomme de terre, la tomate et l'oignon. Une sélection quasi-naturelle quand on sait que les cultures maraîchères, premier secteur agricole générateur de devises sont également un moteur essentiel à l'économie nationale. La preuve, elles génèrent un quart des emplois de la filière, représentent 23% de la production agricole globale et constituent à 60% des exportations agricoles du pays, explique Fatiha Charradi, vice-présidente en charge du développement agricole local à OCP.
Par ailleurs, il est à noter que dans le cadre du programme de plateformes de démonstration lancé par OCP qui porte sur 2.000 plateformes, 300 sont dédiées aux cultures maraîchères et visent à co-construire avec les agriculteurs des cas modèles de l'impact de la démarche scientifique et raisonnée sur l'augmentation de la productivité et la préservation des ressources. Concernant l'impact réel de la première édition de la campagne de proximité du groupe, lancée au mois de septembre dans la commune de Had El Bkhati, s'il est encore trop tôt pour faire un bilan d'étape, les récoltes pour les céréales sont prévues au mois de juin, les résultats des plateformes en termes de formation d'encadrements sont encourageants. Plus de 4.000 agriculteurs ont été accompagnés et 4.000 analyses de sols effectuées grâce aux laboratoires itinérants et au laboratoire de l'Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir. 1.000 plateformes céréales et légumineuses ont été déployées et plus de 500 formations animées au niveau des différentes provinces. Les rendements des cultures couvertes par le programme OCP s'annoncent prometteurs si l'on en croit les ingénieurs du groupe déployés sur le terrain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.