126e derby casablancais, WAC-RCA 2-2    Botola Maroc Telecom : WAC et RCA se neutralisent au terme d'un derby emballant    Mohcine Akhrif: une départ tragique…    Maroc Telecom consolide ses performances au premier trimestre    Attaques terroristes contre des églises et des hôtels au Sri Lanka    Gestes et significations    Conseil National    Tenue de plusieurs comités provinciaux du PPS    Ziyech convoité par les Merengue    BCIJ : Démantèlement d'un réseau de présumés hackers de comptes bancaires    Semaine mondiale de la vaccination 2019: Maroc cité en exemple    Fin de la visite d'une délégation du PPS au Kurdistan d'Irak    5ème édition du JIDAR Toiles de rue    Festival Mawazine : le Hip Hop prend ses quartiers à l'OLM Souissi    Fuicla, un festival dédié au cinéma d'adaptation    Le SMPAD se penche sur la protection sociale    HCP : Les prix à la consommation stagnent en mars 2019    OCP: Les détails des projets en cours    Le ministère annule sa réunion avec les syndicats d'enseignants    FIAB-2019 à Essaouira : Beauté, innovation et responsabilité en Afrique    Révolutionnaire ! Fini les facultés à accès ouvert    Responsibles Banking Principles de UNEP FI : BMCE Bank of Africa, 1ère banque marocaine à y adhérer    SIAM 2019 : Les chiffres de la clôture    Artisanat : Les exportations se consolident de 12% au premier trimestre    Trump rejette la menace d'une destitution, les démocrates débattent    Brésil : La justice examine un recours de Lula contre sa condamnation    Journaliste tuée en Irlande du Nord: La Nouvelle IRA admet sa responsabilité    ONU Femmes : Lancement d'une campagne contre la traite humaine au Maroc    Divers    Un bel exemple de partenariat entre les deux rives de la Méditerranée    Les efforts de la diplomatie marocaine ont fini par payer    Divers    Le vélo électrique serait meilleur pour la santé mentale    Création d'un Centre de créativité pédagogique à la Faculté des sciences de Tétouan    Les consommateurs s'engagent sans prendre connaissance du contrat de vente    Marathon de Rabat : Deux nouveaux records et une bonne prestation des Marocains    Coupe internationale Mohammed VI de karaté    Les leaders de la contestation au Soudan suspendent leurs discussions avec l'armée    Youssef Chiheb : Le Grand Remplacement, nouveau paradigme de l'islamophobie en Europe    Clôture en beauté du Festival de la culture Aissaoua    "La Malédiction de la dame blanche" en tête du box-office    L'œuvre du cinéaste et poète Abbas Kiarostami au cœur des Journées cinématographiques de Safi    Guichet numérique unique : L'Intérieur annonce la poursuite de la généralisation    L'Union arabe de taekwondo s'installe à Rabat    Le PPS au Kurdistan d'Irak: La diplomatie partisane agissante    Dopage : 19 mois de suspension pour Badr Hari    Mohamed Benabdelkader : Le citoyen est au cœur des préoccupations du service public    Le KACM plus proche que jamais de la DII    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture de la 18ème édition du FICAM
Publié dans Les ECO le 23 - 03 - 2019

La 18ème édition du festival international de cinéma d'animation de Meknès (FICAM) s'est ouverte vendredi soir, avec la participation de plusieurs réalisateurs et producteurs. Cette édition verra la participation de 53 courts-métrages en compétition officielle. Elle consacre un focus au cinéma d'animation espagnol, avec la présence de grandes personnalités.
S'exprimant en ouverture de cette manifestation, la conseillère de coopération à l'action culturelle à l'ambassade de France à Rabat, Clélia Chevrier Kolacko, a souligné que le FICAM est devenu un rendez-vous majeur pour les professionnels mais aussi pour les amateurs et les amoureux du cinéma d'animation, précisant que la 8ème édition est arrivée à ‘'l'âge de maturité''.
‘'Une maturité qui permet au FICAM de faire partie des plus grands et d'offrir à ce titre à la ville de Meknès un véritable rayonnement international'', a-t-elle ajouté, notant que cela lui permet aussi de se présenter comme un ‘'exemple de réussite'' de la coopération franco-marocaine.
De son côté, la directrice de l'Institut français de Meknès, Lyliane Dos Santos, a souligné que ‘'l'Institut français du Maroc tisse des liens qui bâtissent cet espace de coopération franco-marocaine avec les publics et les partenaires, à travers des projets d'accueil et de co-construction ou d'événements plus forts comme le FICAM''.
‘'En 18 ans de partage nous arrivons à l'âge de raison !'', a-t-elle estimé, notant qu'il s'agit ‘'d'un événement à Meknès qui fait connaitre la ville internationalement et qui joue un rôle sur le territoire du royaume, notamment auprès des jeunes publics par le travail d'éducation à l'image ou l'accompagnement de l'émergence des jeunes processionnels de demain''.
Le président de la Fondation Aïcha, Mardochée Devico, a quant à lui, souligné que le FICAM s'est assigné comme objectif de promouvoir la ville de Meknès comme plateforme arabe et africaine du cinéma d'animation et de participer à l'émergence de jeunes talents marocains.
Il a aussi rappelé que le FICAM est ‘'très attendu'' par les professionnels, les jeunes marocains passionnés du cinéma d'animation, les medias, ainsi que le grand public, précisant que le festival gagne d'année en année plus de notoriété, surtout auprès des étudiants marocains des écoles d'art et du cinéma qui montrent un véritable engouement à venir à Meknès pour rencontrer les plus grands réalisateurs du cinéma d'animation et participer aux ateliers de formation.
La cérémonie d'ouverture a été marquée par la remise du grand prix Aïcha d'animation au jeune Meknassi Anas Doujdid et un hommage à Didier Brunner, producteur de films français.
L'équipe du FICAM a reçu cette année plus de 300 courts-métrages d'animation en provenance de 16 pays avec différentes techniques d'animation.
Une participation record, qui traduit, selon les organisateurs, la fidélité de prestigieuses institutions de l'animation mondiale, dont la Poudrière, les Gobelins, l'Office National du Film du Canada (ONF), l'Académie Libanaise des Beaux-Arts de Beyrouth, Royal College of Art à Londres et La Geidai (Tokyo university of Art).
Présidé par Michael Dudok de Wit, réalisateur néerlandais (César 1996 pour Le Moine et le Poisson, Oscar en 2001 pour Père et fille et Prix Spécial un certain regard, festival de Cannes, en 2016 pour La tortue rouge), le Jury de la ‘'Courts Compet''' comprend aussi Samia Akariou, comédienne et scénariste marocaine et Marc du Pontavice, Président de Xilam Animation (Oggy et les cafards, Sharko, Les Dalton).
Cette 18-ème édition met un focus sur le cinéma d'animation espagnol. Elle connait la participation de réalisateurs et producteurs espagnols de renoms, dont Alberto Vazquez, qui présentera son long-métrage Psiconautas.
Ce focus sera également marqué par la présence de Carolina Lopez, directrice du festival international de cinéma d'animation de Catalogne (ANIMAC) et Emilio de la Rosa, producteur et réalisateur de films d'animation et enseignant à l'école des arts de Madrid, lesquels présenteront une sélections de courts-métrages d'animation espagnols.
Une semaine durant, le public pourra suivre des projections inédites, des expositions, des tables rondes, des rencontres, une compétition internationale du court et du long-métrage d'animation et un important volet consacré à la formation des étudiants des écoles d'art et d'audiovisuel au Maroc.
Cette année, un hommage sera rendu à l'illustrateur américain Peter de Sève, qui donnera également une Master Class, ainsi qu'au japonais Isao Takahata.
Le festival, qui a vu le jour en 2001 à l'Institut français de Meknès, s'affirme, comme un rendez-vous cinématographique ‘'incontournable'' au Maroc et en Afrique. Il attire chaque année un public nombreux composé d'élèves, de familles, de professionnels et d'étudiants de l'ensemble des écoles publiques marocaines dédiées à l'art et au cinéma.
Depuis 2015, le FICAM est intégré à la Saison Culturelle France-Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.