Le rôle des médias dans le nouveau système sportif mis en exergue    Maladies rares : Les enfants atteints de la phénylcétonurie en danger    Covid-19 : l'Inde devient le troisième pays le plus touché, les hôpitaux américains débordés    Coronavirus : 114 nouveaux cas, 14.329 cas au total, lundi 6 juillet à 10h    WAFASALAF lance le « SALAF CLICK »    France : le nouveau gouvernement dévoilé ce lundi    Dans les faits, l'Union Européenne a tranché : le Sahara est marocain    Comment se déroule la réouverture des salles de sport au Maroc? (VIDEO)    Le président comorien a reçu un message du roi Mohammed VI    Les exportations auraient reculé de 25,1% au deuxième trimestre de 2020    Safi: les autorités ne badinent pas avec le confinement    La Bourse de Casablanca démarre en territoire positif    Coronavirus : 114 nouveaux cas confirmés au Maroc, 14.329 au total    Abdelmajid Tebboun. Tout le monde doit s'excuser à l'Algérie    Des femmes célibataires veulent légaliser le concubinage    Kanye West. Un rappeur à l'assaut de la Maison Blanche    Vers un retour d'Ounajem au Wydad ?    Babioles à 5 milliards DH    Casablanca : Lydec reprend la distribution des factures d'eau et d'électricité    Registre social unifié : Nouveau calendrier    Voici le temps qu'il fera ce lundi    Idiotorial : L'ovalie a son virus    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Les autorités marocaines rejettent la réponse d'Amnesty International    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    Des ministres gaffeurs!    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MRE, loin des clichés
Publié dans Les ECO le 26 - 06 - 2019

Les ressortissants marocains à l'étranger commencent à affl uer massivement. Vont-ils trouver le «bled» changé après une année d'absence ? Rien n'est moins sûr. Sur le plan politique, la diaspora, dont le nombre dépasse les 4,5 millions, ne peut toujours pas participer à l'édification démocratique du pays. C'est une population qui, rappelons-le, n'a pas le droit d'avoir ses propres candidats alors qu'elle se compte en millions ! Aziz Akhannouch, secrétaire général du RNI, en visite en Allemagne, a promis aux Marocains qui y vivent d'oeuvrer pour rétablir ce droit. Un droit dénié pour des raisons incompréhensibles et bien que ces compatriotes de l'étranger jouent un rôle crucial dans l'économie de leur pays d'origine.
En effet, ceux-ci injectent annuellement quelque 6 MMDH dans le circuit économique, soit l'équivalent des exportations de phosphates ou des ventes de l'écosystème de Renault-Tanger. Ils sont donc pleinement en droit d'exercer un droit que la Constitution ne le leur confisque pas. Il faut louer cette initiative d'aller vers les Marocains d'Allemagne et auparavant de France (sûrement les autres après) tout en espérant que les autres partis en feront de même. Certains ont timidement franchi ce pas mais cela n'est guère suffisant car ces Marocains ne sont pas seulement des voix.
Aujourd'hui, ces derniers se rendent au pays dans une ambiance folklorique digne des années quatre-vingt alors que le monde change et les générations avec. La diaspora de 2019 est dominée par une jeunesse qui continue à rentrer au «bled» pour la chaleur de l'accolade avec «L'walida» (maman), quand d'autres préfèrent lui envoyer un billet et passer avec elle un, voire deux mois chaque année au lieu de faire le déplacement en famille. Les vacances, ils les passent dans d'autres destinations paradisiaques à des prix cassés. Il faut donc écouter et «ramener» cette population aux sources en l'impliquant pleinement. Ce n'est pas trop demandé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.