Coronavirus : quels coûts pour l'économie marocaine ?    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Covid-19: le point sur la situation au Maroc jusqu'à samedi à 18h00    Nasr Mégri chante « Corona »    Une ex-journaliste de Medi 1 meurt du coronavirus    Coronavirus : PSA renforce la protection de ses salariés et contribue à la solidarité nationale    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : Chakib Alj alerte les banques sur la situation financière des entreprises    Coronavirus/Casablanca: une vidéo filmée à bord du tram indigne la Toile    Différend entre la CGEM et le GPBM    Covid-19 : Le RNI pleinement engagé    Covid-19: Le ministère de l'Equipement adopte des mesures pour assurer la continuité du service public    Etat d'urgence sanitaire: la mise en garde du Ministère public    Confinement : les femmes victimes de violences peuvent donner l'alerte via la plateforme "Kolonamaak"    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : Voici un récapitulatif des principales mesures fiscales au profit des entreprises    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    Coronavirus : Le Comité de veille économique à la rescousse des ménages vulnérables    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Kenya : 63 personnes ingurgitent du Dettol pour « se prémunir » contre le coronavirus, 59 en meurent    Situation épidémiologique au Maroc : la répartition par région des 358 cas confirmés    Covid-19 : les entreprises du BTP veulent plus de garanties pour mener à bien les chantiers prioritaires    Les actions à Wall Street montent en flèche après le plan de sauvetage économique    Coronavirus: Plan anti-sécheresse: Financement additionnel de 1,5 milliard de DH    La médecine militaire à la rescousse    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Abdelhak Nouri se réveille après 2 ans et 9 mois passés dans le coma    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    Réunion virtuelle du G7    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Regus déploie son concept
Publié dans Les ECO le 09 - 07 - 2019

Concentrant son attention sur le développement de son activité en Afrique, Regus promeut son concept de centres d'affaires en franchise dans 14 pays africains dont le Maroc.
Regus, expert mondial des espaces de travail flexibles, voit les choses en grand. En effet, sa maison mère IWG (International Workplace Group) vient de dévoiler un plan de déploiement à grande échelle de son offre de franchise, et ce dans 14 pays d'Afrique dont le Maroc. Ce plan prévoit un concept «clé en main», assorti du droit d'usage de la marque Regus. Normalement, ce sont les enseignes de restauration et les chaînes hôtelières qui se déploient en franchise. Aujourd'hui, Regus propose ce concept dans l'objectif de répondre à la demande mondiale, qui est appelée à croître de 30% par an au cours des cinq prochaines années. Cette nouvelle offre permettra donc aux entrepreneurs de créer et gérer leur propre centre d'affaires tout en profitant du savoir-faire et de l'expérience de 30 ans de Regus. Ce modèle de franchise s'adresse notamment aux propriétaires de mur, aux sociétés de capital-investissement ou encore aux exploitants de franchises multimarques. Présent dans 21 pays africains, mise sur ce modèle «gagnant-gagnant» pour accélérer son développement géographique et organique. Ce nouveau concept a déjà été lancé en Guinée et à Djibouti, pays qui verront des franchises ouvrir leurs portes avant fin 2019.
Le Maroc, hub africain
Présent depuis 1997 au Maroc, Regus y a créé un maillage puissant de 16 centres d'affaires à Rabat, Casablanca et Tanger. Aujourd'hui, la marque y a quelque 2.000 clients à son compte. Pour le groupe, le Maroc constitue une zone à fort potentiel pour l'émergence de nouveaux espaces de travail flexibles. D'ailleurs, le royaume est le premier pays d'implantation de Regus sur le continent africain et son deuxième marché en termes de croissance après l'Afrique du Sud, où il compte 60 centres d'affaires. Filiale d'IWG, Regus propose différents espaces de travail flexibles à la carte (bureaux privatifs, espace de coworking, salles de réunion, business lounge) pour tout type d'entreprise, mettant l'accent sur l'accessibilité du site et la qualité des bâtiments. Une large gamme de services «clé en main» y sont disponibles, des services nécessaires au bon fonctionnement de toute entreprise. Aussi, les équipes de ces centres accueillent les clients en plusieurs langues (français, anglais, arabe, etc.) et assurent le fonctionnement opérationnel des sites. Regus est aujourd'hui présent dans 21 pays d'Afrique avec 3.600 sites dans le monde, connectant une communauté composée de 2,5 millions de clients et partenaires.
Perspectives
«La prochaine Zone de libreéchange continentale (ZLEC), à laquelle le royaume devrait participer, va fluidifier les échanges intra-africains et permettre une meilleure mobilité des entrepreneurs entre nos différents centres sur le continent. Regus, notamment à travers ses espaces de coworking et ses services, offre un cadre idéal aux entrepreneurs et un accès gratuit à nos 3.600 centres dans le monde pour nos clients. Le recours aux espaces de travail partagés contribue à dynamiser le chiffre d'affaires, notamment grâce à l'accompagnement sur-mesure proposé par nos équipes sur place», affirme Tarek Abou-Zeinab, country manager d'IWG en Afrique (photo). En juin dernier, le groupe avait affiché ses ambitions pour le Maroc et l'Afrique, avec l'annonce de l'ouverture d'une vingtaine de centres coworking dans le pays et une dizaine en Afrique de l'Ouest (Sénégal, Côte d'Ivoire, Gabon, Ethiopie et Guinée) à l'horizon 2020. La marque a récemment installé de nouveaux centres notamment à Casablanca (Zenith), à Rabat (Mahaj Hay Ryad) et à Tanger (Ibn Batouta Mall). Avec l'annonce de sa nouvelle stratégie basée sur le concept de la franchise, Regus vise, en plus du Maroc, treize autres pays à savoir le Cameroun, la République démocratique du Congo, le Burkina Faso, le Malawi, les Seychelles, le Kenya, l'Ouganda, le Ghana, la Tanzanie, le Mozambique, Maurice, le Botswana et le Sénégal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.