Fès-Meknès : amphithéâtres et salles couvertes pour les épreuves du baccalauréat    Assurance: le groupe Holmarcom opère la fusion de ses deux filiales    L'insécurité juridique extrinsèque au droit du travail    La crise sanitaire; une opportunité ?    L'illustration du nombrelisme européen: allons nous vers l'explosion?    Coronavirus : Les opérateurs touristiques plaident pour une réouverture des frontières    Coronavirus : le ministère de la Santé lance l'application «Wiqaytna »    Maroc Telecom lance sa solution de paiement mobile    Coronavirus : 12 nouveaux cas, 7.819 au total, lundi 1 juin à 10h    Trump signe un décret limitant les protections juridiques des RS    Istiqlal: Comité exécutif    Tanger: La plaque commémorative de la Rue Abderrahmane El Youssoufi saccagée    Modeste grandeur    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Covid-19: La Santé confirme les 2 millions de tests rapides    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    La Cour d'appel de Marrakech en ordre de bataille contre le coronavirus    Avis de tempête sur l'avenir professionnel des jeunes    Le Groupe Renault annonce la suspension du projet d'augmentation de ses capacités au Maroc    Le plan de relance proposé par la CGEM, un référentiel extrêmement riche    Le Yémen réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Le Maroc dans le peloton des pays relativement peu touchés par le Covid-19    Khalid Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Saad Dine El Otmani exclut tout recours à une politique d'austérité    Adieu Si Abderrahmane, adieu l'homme politique sage et raisonnable, l'homme d'Etat intègre, le leader rassembleur et l'homme avenant    Marie-Hélène El Youssoufi adresse un message de condoléances au Souverain    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    L'acteur égyptien Hassan Hosni s'est éteint à l'âge de 89 ans    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Tunisie: le championnat reprendra le 2 août    Message de condoléances du PPS à l'USFP    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Message de condoléances de SM le Roi à Mme Hélène El-Youssoufi, veuve du défunt    TAS. WAC-EST, Ahmad Ahmad livre sa version des faits    Yunis Abdelhamid nominé pour le Trophée Marc-Vivien Foé    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Message de condoléances de SM le Roi à la veuve du grand militant, feu Abderrahmane El-Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun
Publié dans Les ECO le 19 - 08 - 2019

Les forces du régime syrien sont entrées dimanche dans la ville clé de Khan Cheikhoun, dans la province d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie dominé par les jihadistes, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
"Les forces du régime sont entrées à Khan Cheikhoun pour la première fois depuis qu'elles en avaient perdu le contrôle en 2014", a indiqué Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH, alors que les combats entre forces du régime et jihadistes se poursuivaient. La majeure partie de la province d'Idleb et des segments des provinces voisines d'Alep, de Hama et de Lattaquié échappent toujours au contrôle du régime de Bachar al-Assad, huit ans après le début de la guerre.
La région d'Idleb, dominée par le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda) et abritant quelques groupes rebelles, est la cible depuis fin avril de bombardements quasi quotidiens du régime et de son allié russe. Depuis quelques jours, les forces prorégime, soutenues par l'aviation russe, avancent sur le terrain et étaient aux portes de Khan Cheikhounn qui est située sur une autoroute clé qui traverse Idleb et relie Damas à Alep, deux villes sous contrôle gouvernemental.
"Les forces du régime ont progressé dans des quartiers du nord-ouest de la ville et ont pris le contrôle de plusieurs bâtiments mais des affrontements violents se poursuivent", a ajouté Rami Abdel Rahmane. Les combattants jihadistes et rebelles ont opposé une "résistance féroce" aux forces prorégime et ont "eu recours à des attaques suicides" pour repousser leur avancée, a précisé le directeur de cette ONG qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie.
Aujourd'hui quasiment vidée de ses habitants, Khan Cheikhoun abritait environ 100.000 personnes avant le début de l'escalade militaire en cours, dont une majorité de déplacés venus d'autres régions, notamment de la province voisine de Hama. Depuis fin avril, au moins 1.400 combattants jihadistes et rebelles et plus de 1.200 combattants prorégime sont morts dans les affrontements à Idleb, selon l'ONG.
Depuis fin avril, plus de 860 civils ont péri dans les bombardements, selon l'OSDH. Et plus de 400.000 personnes ont été déplacées dans cette région de trois millions de personnes, selon l'ONU. Un accord sur une "zone démilitarisée" dans la région d'Idleb conclu en septembre 2018 par Ankara, parrain des rebelles, et Moscou, n'a été que partiellement appliqué, les jihadistes ayant refusé de se retirer. Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 370.000 morts et déplacé des millions de personnes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.