La BCIJ arrête l'un des extrémistes allié à Daesh    L'Organisation de la coopération islamique réagit aux attaques israéliennes    Algérie: Peine de prison pour 22 manifestants ayant arboré un drapeau berbère    Espagne: Accord entre socialistes et Podemos pour former un gouvernement    Soldes monstres en Chine: Alibaba bat son record mais la croissance ralentit    Casablanca: arrestation d'un Algérien pour vol par effraction dans un établissement hôtelier    Insurance: ACAPS asserting control    L'Université Al Akhawayn classée première université marocaine pour la 5ème année consécutive    Le grand cinéaste Costa Gavras à Marrakech pour les Semaines du film européen    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    ONG Freedom House : le Maroc « partiellement libre » sur internet    Mohamed Boudra, représente l'Afrique pour la présidence du CGLU-Monde    LaLiga en opération de charme à Casablanca    TGR : Le déficit budgétaire continue de se creuser    Nador: 8e Festival international de cinéma et mémoire commune    Après 38 ans de recherches, l'acteur Rabie Kati retrouve la tombe de son père    Fatimazahra Akhiar au sprint final de l'Arab Reading Challenge    Le PLF 2020 au cœur des réunions parlementaires    Négociateurs d'instruments financiers : 30 professionnels certifiés par l'AMMC    Voici les adversaires de la RSB et du HUSA en Coupe de la CAF    Blessé, Marco Ansensio est à Marrakech !    Kamal Hachkar explore l'héritage musical judéo-marocain    Cameroun : Wafa Assurance acquiert 65% du capital de Pro Assur SA    Hong Kong: Les manifestations touchent les universités et le quartier des affaires    Concours télévisé à Moscou    Gastronomie: Une semaine pour consacrer le Made in Italy    Africagua 2019. Le Maroc invité d'honneur    Enfants en institution. Le Parquet s'allie à l'UNICEF    Il y a 30 ans aujourd'hui que le «Mur de Berlin» est tombé…    Jamal Sellami nouvel entraîneur du Raja de Casablanca    La Tribune de Nas : Liverpool…Oh la main…    Le discours de la vérité!    ZLECA, une aubaine pour les échanges intra-maghrébins    «Une partie de la mémoire musicale a disparu avec les orchestres nationaux»    Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe    Coupe du Trône : Le TAS sort le DHJ et retrouve le HUSA dans une finale inédite    Politique budgétaire. Le Maroc, bon élève du FMI    Tous responsables    Programme emploi FBR du MCC : 6,2 millions de dollars pour les 9 premiers boursiers    Table ronde: Le paysage politique après le remaniement gouvernemental, quels enjeux?    Convention de partenariat : TIBU Maroc devient le représentant officiel de STEM Sports au Maroc    Le Maroc et la Mauritanie font revivre leur histoire d'amour à Chinguetti    Météo: Le temps qu'il fera ce mardi    Cisjordanie : La commémoration du décès de Yasser Arafat vire au drame    Né dans la rue, une bavure inadmissible !    El Otmani interpellé sur le financement de l'économie et les catégories vulnérables    Le marocain Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe    Le bruit augmenterait le risque d'AVC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enfin, au travail
Publié dans Les ECO le 10 - 10 - 2019

Pendant que les partis de la majorité s'écharpent pour avoir un maximum de postes, l'administration est au point mort. À présent, place au boulot.
Pendant plusieurs semaines, le service public était réduit au strict minimum et les intérêts des citoyens relégués au second rang. Des marchés publics ajournés, le paiement des factures est au point mort et plusieurs décisions reportées sine die. L'argument des fonctionnaires fut la passivité soudaine des responsables, ministres et hauts fonctionnaires, dans l'attente du «verdict» du remaniement. Ils ne sauraient plus où donner de la tête, passant plus de temps au téléphone que dans des réunions de gestion courante.
Maintenant que la nomination du cabinet El Otmani II est officielle, il y a lieu de désigner de nouveaux secrétaires généraux en fonction de la nouvelle architecture et entrer au vif du sujet. Vivement donc une ouverture du Parlement avec les nouvelles têtes pour nous imprégner des orientations du discours royal, très attendu.
Ce sera donc la rentrée officielle avec le nouveau gouvernement, et probablement la commission du nouveau modèle de développement, assortie d'une cascade de nominations dans l'administration territoriale et les hautes fonctions publiques. Et que le travail commence dès la semaine prochaine, histoire de mettre fin à trois mois d'attentisme ô combien coûteux sur les plans social et économique. Concrètement, il faut avouer que cette phase juillet-octobre n'a pas été bien préparée et gérée sur les plans administratif et partisan. La course effrénée aux compétences, que les partis au pouvoir n'ont pas retardée, a mis le citoyen face à une administration passive, pour qui le facteur temps ne compte pas. Il faut demander aux entrepreneurs et autres investisseurs de décrire la galère qu'ils vivent dans les couloirs de l'administration, surtout depuis cet été. Espérons que ce feuilleton prendra fin ces jours-ci, et qu'enfin chacun s'acquitte de ses devoirs et de ses missions avec la rigueur requise.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.