Nador: Arrestation d'un individu pour implication dans la constitution d'une bande criminelle    Connaissez-vous (vraiment) la Déclaration des Droits de l'Homme ?    Destitution: Donald Trump et l'affaire ukrainienne    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Bilan encourageant pour la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire    SM le Roi inaugure le Complexe Mohammed VI de football à Salé    Aéronautique: Un deuxième mandat pour le président du GIMAS et un bilan positif    Journée internationale des droits de l'Homme : L'appel à la solidarité mondiale de Michelle Bachelet    Nouvelle nomination au Conseil de Surveillance de Maroc Telecom    Indice du développement humain : Encore du chemin à faire pour le Maroc !    Les femmes, cibles "par excellence" de la cyberviolence    Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles : Le RCSE Dar Es Salam domine le classement des demi-finales    Hommage à Seddik Maâninou ce mardi à la MAP    La mosquée, l'école, le dispensaire…    Coupe de la Confédération africaine de football : Le HUSA et la RSB réalisent de bonnes opérations à l'extérieur    SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30e anniversaire de l'Association Al-Ihssane    La coordination «Akal» dénonce le laxisme des autorités    Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour    Un grand dirigeant nous quitte    Le Hassania d'Agadir se ressaisit    Michael Benyahia, le premier pilote marocain et arabe chez McLaren    Bataille de chiffres entre Washington et Téhéran…    Des livreurs Chronopost disparaissent dans la nature... avec un million d'euros de marchandises    La justice égyptienne livre son verdict dans l'affaire de l'opposant Mohamed Ali    Fiscalité, OXFAM enfonce le clou    Réforme de la justice : la cadence est au ralenti    Casablanca : Les 41èmes journées de la Ligue pour la santé mentale les 13 et 14 décembre    En Algérie, une présidentielle dont la population ne veut pas    Les cimes de la création à Imouzzer Kandar    Sylvestre Amoussou, réalisateur scénariste du Bénin    «Lalla Aïcha» de Mohamed El Badaoui, projeté en avant première au FIFM    Agadir : Grand engouement pour le 1er Salon international de l'arganier    L'AMMC vise la note relative à l'émission de billets de trésorerie de Douja Promotion Groupe Addoha    Atlantic Dialogues Emerging Leaders : 50 jeunes professionnels de 27 nationalités rejoignent le réseau    La dictature du buzz    Poutine et Zelensky dialoguent mais actent leurs divergences à Paris    Aziza Jalal remonte sur les planches    Edito : Mobilité    Changement climatique : Le Maroc préside la réunion des Seychelles    Enseignants-cadres des AREF : Côté cour, côté jardin    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Ligue 1 : Marseille inarrêtable, Saint-Etienne de nouveau en panne    Le MCO défait à Oujda par l'ASFAR    Le capital humain marocain, une ressource qualifiée et performante    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    Participation du Maroc aux 21èmes Journées théâtrales de Carthage    Grand engouement du public au FIFM 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc et la Mauritanie font revivre leur histoire d'amour à Chinguetti
Publié dans Les ECO le 12 - 11 - 2019

Dans le cadre d'un colloque sur le thème "Fondements communs dans l'histoire sociale, culturelle et économique entre le sud du Maroc et Chinguetti", organisé par l'Agence pour la Promotion et le Développement économique et Social des Provinces du Sud du Royaume.
Lundi à Chinguetti, des chercheurs universitaires ont mis en valeur les dénominateurs communs que partagent le Maroc et ses régions du sud et la région mauritanienne de Chinguetti, sur le plan social, culturel et économique, appelant à les consolider, à les renforcer et à les valoriser encore davantage.
Ces universitaires ont souligné la nécessité de relancer les pôles commerciaux traditionnels qui reliaient par le passé le sud du Maroc à Chinguetti, ainsi que le renouveau des villes anciennes à travers leur développement économique.
Abordant, à cet égard, "Les points historiques communs entre les oasis du sud du Maroc et la région de Chinguetti",Mohamed Bouzinkad, professeur à l'Université d'Ibn Zohr à Agadir, a indiqué que des zones urbaines telles que Chinguetti, Wodan, Smara, Oued Noun, Tan Tan et Sijilmasa constituent autant d'exemples qui permettent un examen approfondi de ces dénominateurs communs entre ces régions sur les plans économique, social et culturel.
Il a, à ce propos, fait état de grandes similitudes en termes de construction de ces métropoles qui ont servi, à travers des siècles, de stations commerciales et de couloir pour les caravanes.
Notant que le facteur spirituel a joué un rôle important dans l'émergence de ces régions, le professeur a appelé à revitaliser les échanges économiques, culturels et spirituels « d'autant plus qu'elles entretiennent des liens sociaux étroits incarnés par les liens de parenté et les mariages entre des familles de leurs tribus. »
Quant à Mohamed Alouzir, professeur de sociologie à l'Université de Cadi Ayyad à Marrakech, a rappelé les particularités des liens spatiaux et culturels entre ces régions.
Il a souligné que des manifestations comme le Festival des villes anciennes peuvent créer des passerelles de communication, en particulier avec la Mauritanie, porte d'entrée majeure non seulement pour l'Afrique de l'Ouest, mais aussi pour l'ensemble du continent, appelant à mettre à profit les facteurs culturels et historiques pour créer un pouvoir économique dans la région.
De son côté, Aba Hazem, coordinateur régional de l'entraide nationale à Guelmim Oued Noon et professeur visiteur à l'Université d'Ibn Zohr à Agadir, a mis l'accent sur le prolongement tribal et culturel de la communauté des Beidanes et son rôle dans le tissage de liens étroits de coopération entre les peuples de la région.
Lors de ce colloque, Youssef Khiara, directeur du patrimoine culturel au ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Fouad Mahdaoui, chef du département des musées, ont intervenu sur les thèmes "Facettes du patrimoine culturel marocain à travers les villes anciennes classées patrimoine mondial" et "Patrimoine manuscrit de l'occident islamique à travers les trésors marocains".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.