Présidence de la CGEM: Le binôme Alj-Tazi confiant    Et de 6 pour Lydec qui se voit décrocher le « Top Performer RSE » !    Le Parlement italien légalise le Cannabis light !    Présidentielles algériennes : Abdelmadjid Tebboune vainqueur selon les résultats préliminaires    Participation massive au championnat du Maroc de lutte    Quelque 5.000 participants attendus au "10 km de M'diq"    Vidéo Commune de Dar Bouazza : Abattus comme des chiens…    Vidéo Taourirt : Intervention musclée contre un réfractaire…    Lalla Khadija inaugure le vivarium du Jardin zoologique de Rabat    Nouvelle défaite cruelle de l'OCK    Eliminatoires Mondial-2022 : La date du tirage au sort fixée    Les 100 femmes les plus puissantes du monde, selon Forbes    Karim El Aynaoui : « Atlantic Dialogues », une invitation à formuler des réponses urgentes aux grands défis communs »    La responsabilité de l'Administration dans l'expropriation et le remboursement de ses dettes    Prison locale de Bouizakarne : Journée sportive pour les détenus mineurs    Asilah : 12 millions de dirhams pour réhabiliter et fermer l'actuelle décharge publique    Le Raja s'impose difficilement, le Wydad facilement    Fin de l'exonération des nouvelles sociétés exportatrices    Les prémices d'un nouvel espoir    Les Guinéens contre le 3ème mandat d'Alpha Condé…    Iberia annonce une ligne Madrid-Fès pour l'été 2020    Habib Sidinou, un président sobre et altruiste    Twitter rêve de réseaux sociaux plus ouverts et de conversations en ligne moins énervées    Espagne: Les 3 footballeurs accusés de viol écopent de 38 ans de prison chacuns    Ce que la Turquie pense du Polisario    Maghreb : BMCE Bank of Africa lance «Dynamic Currency Conversion»    L'opposition et la Constitution «adoptent» le PLF    Présidé par SM le Roi : Adoption de plusieurs textes en Conseil des ministres    CDG : 2,5 millions DH d'aides financières à 121 micro-entrepreneurs    Neutralité carbone en 2050: l'UE s'engage, mais sans la Pologne    Fares appelle à l'élaboration de rapports et études annuels sur la détention préventive    Destitution: le vote préliminaire sur le renvoi de Trump en procès reporté à vendredi    Une première, deux conventions collectives dans l'enseignement privé    La Gambie annonce l'ouverture prochaine d'un consulat général à Dakhla    Edito : Triomphe    Officiel ! RAM intègre le 31 mars 2020 Oneworld    Académie française: Abdeljalil Lahjomri reçoit le Grand Prix de la francophonie    G-B : La Livre sterling s'envole après la victoire des Tories    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    Expo: La symphonie en bleu de Saâd Hassani    Festival du film de Marrakech: Moins de glamour et plus de cinéma    Un colloque pour débattre du rôle de la darija    Cérémonie commémorative du cinquantenaire de la création de l'OCI    Robert Redford: Je ressens une grande connexion avec le Maroc
    Quelles sont les causes de violence conjugale au Maroc?    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    Complexe Mohammed VI. Visite guidée    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Peugeot 208. Au volant d'un futur best-seller
Publié dans Les ECO le 13 - 11 - 2019

C'est aujourd'hui que débute officiellement la commercialisation de la nouvelle 208 dans le réseau de Sopriam, l'importateur national de Peugeot. Design, technologies et agrément de conduite se réunissent dans cette citadine polyvalente que nous venons tout juste de tester et qui est inévitablement promise au succès.
Un mois après son lancement en France, la nouvelle Peugeot 208 est enfin disponible à la vente dans le réseau national de la marque. Elle est l'aboutissement d'un long processus entamé il y a plusieurs années, d'abord avec son développement conceptuel puis par son industrialisation dans l'usine marocaine de PSA, basée à Kénitra. Un site qui, à terme, en produira 200.000 unités par an, contribuant ainsi à l'essor de l'industrie automobile nationale ainsi qu'aux exportations qui devraient représenter quelque 80% de cette production. En attendant, c'est dans les showrooms de Sopriam que cette nouvelle 208 s'apprête à créer une certaine effervescence tant elle est attendue par la clientèle. Des acheteurs d'abord attirés par le physique très sexy de cette française.
Qualifiée d'«irrésistible»
Accrocher dès le premier regard et susciter l'émotion. Voilà, entre autres, ce qu'imposait le cahier des charges de la 208. Une requête à laquelle les designers de Peugeot se sont pliés et avec un certain talent au vu du look réussi de la 208. Celle-ci affiche une ligne en totale rupture avec sa devancière tout en respectant les derniers codes esthétiques de la marque. À commencer par la signature lumineuse à trois griffes qui figure à l'avant comme à l'arrière. La face avant plait indéniablement par son capot nervuré et surtout ses LEDs en forme de longs crocs qui mordent jusque bas dans le bouclier contribuant au caractère racé de cette lionne. Au passage et concernant cette partie, on précisera cependant que seule la finition haute profite de ces crocs lumineux, le premier niveau se contentant d'une bande de plastique noire tandis que la finition intermédiaire l'habille de chrome. Le profil dénote d'une légère inclinaison de la ligne de toit vers une poupe savamment sculptée avec comme point d'orgue un bandeau noir courant sur toute la largeur du coffre et reliant les feux à trois griffes. Autant de détails stylistiques qui laissent les responsables de la marque qualifier cette nouvelle 208 d'«irrésistible»… à juste titre.
À bord, le culte de la différence
Une silhouette encore plus aguicheuse lorsqu'elle s'habille de l'une des teintes vives que compte le nuancier de ce modèle et notamment le «Jaune Faro», le «Bleu Vertigo» et le «Rouge Elixir». Avec une longueur mesurée à 4,05 mètres, la 208 a grandi de 9 cm par rapport à sa devancière, s'inscrivant dans la moyenne supérieure du segment. Idem pour son coffre qui affiche un volume de 265 litres tout en préservant un espace habitable correct et suffisant pour un jeune couple et ses enfants. Par ailleurs, il est certain que cette 208 plaira encore plus par sa beauté intérieure, plaisante par ses habillages de bonne facture et surtout son poste de conduite i-Cockpit. Celui-ci, généralisé sur toute la gamme Peugeot, s'articule autour d'un combiné d'instrumentation numérique placé tout en hauteur, un petit volant ainsi qu'une console légèrement tournée vers le conducteur et aux touches façon «piano». Un aménagement clairement orienté vers l'ergonomie et le bien-être du conducteur.
Agréable à conduire, en essence comme en diesel
Pour son lancement, la nouvelle 208 donne le choix entre deux motorisations : le 1.2 l essence de 75 ch et le diesel 1.5 HDI de 92 ch qui sont tous deux associés à une boîte manuelle à 5 vitesses. Deux versions que nous avons pu tester la semaine dernière dans les environs d'El Jadida. Dès les premiers tours de roues, la 208 a révélé une belle agilité et même un certain agrément de conduite, notamment dans sa version diesel. Freinage et liaisons au sol ne prêtent pas non plus à la critique, faisant que le comportement de l'auto s'avère globalement sain. S'agissant des équipements, trois finitions sont d'emblée disponibles au catalogue de Sopriam à savoir, Access, Active et Allure (voir ci-dessous). Il faudra attendre 2020 et notamment sa grande échéance, le Salon Auto Expo pour voir l'offre s'enrichir d'autres versions, la boîte automatique ou encore la finition un brin sportive «GT Line». D'ici là, la nouvelle 208 se sera assurément bien diffusée sur nos routes, forte d'un positionnement très compétitif avec des prix de lancement qui vont de 123.000 à 174.900 DH et qui contribueront à en faire un joli succès commercial.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.