Tunisie: Nabil Karoui recouvre la liberté    Ikea France condamné pour avoir espionné ses salariés    Al Ahly : Badr Banoun déja sur le départ ?    Retour des MRE: scènes de joie à l'aéroport de Casablanca (VIDEO)    Usage légal du cannabis: le projet de loi définitivement adopté    L'ASMEX prépare un Plan stratégique pour réussir le défi de la croissance économique régionale    Message Royal de félicitations au nouveau Premier ministre israélien    Affaire Raissouni : selon le parquet, l'accusé retarde l'échéance de son procès    « African Lion 2021 »: Une opération de décontamination au port militaire d'Agadir pour évaluer la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    Nouveau modèle de développement : le rapport de Benmoussa présenté à des diplomates à Rabat    « African Lion 2021 »: une opération de décontamination au port militaire d'Agadir    Algérie : le FLN remporte les législatives, le Hirak craint le retour de «la prétention dictatoriale»    Le nouveau gouvernement israélien compte quatre ministres d'origine marocaine    À Paris, Saïd Chengriha enterre «le supposé non interventionnisme» de l'armée algérienne    Maroc-Espagne: Une "gestion calamiteuse" et une crise qui demeure    Melilla : tentative échouée d'entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc    Hilale: le développement socio-économique est un droit inaliénable au Sahara marocain    RAM : forte affluence des MRE sur les agences [Vidéos]    Début imminent de la construction du gazoduc Maroc-Nigéria    Evolution du coronavirus au Maroc : 476 nouveaux cas, 524.475 au total, mardi 15 juin 2021 à 16 heures    Murcie. Un marocain abattu par un espagnol sur la terrasse d'un café    Environ 14 tonnes de drogue incinérées à Dakhla    M'Art Studio démarre ses activités avec Marie Bugnon & Jennifer Sormani    Festival universitaire de musique de l'ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l'art de l'écoute    Le théâtre du Studio des arts vivants reprend ses activités    [ Interview Anas El Filali ] La première production en 3D, 100% marocaine, prête en septembre    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    Entretien entre Erdogan et Biden    La gifle américaine !    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 15 juin    L'Inter Milan prend une décision au sujet de Hakimi    France : vers la levée de l'obligation du masque en extérieur    Les Lionnes de l'Atlas s'offrent le Mali    1,1 milliard d'euros de pertes pour les clubs de Premier League    Retour à la maison pour Buffon ?    La Bourse de Casablanca ouvre dans le vert    «JOY» : 11 artistes livrent leur perception de la joie    Flo Arnold dans ses œuvres    Le nostalgique et l'artistique    Le Maroc réélu au comité des Nations unies sur les disparitions forcées    BKGR: BAM devrait maintenir le taux directeur inchangé    Nomination : Salima Amira, nouvelle DG Maroc chez Microsoft    Euro 2020 : La Suède neutralise l'Espagne    Relance économique : OBG et l'AMDIE préparent un nouveau rapport    La Hongrie soutient le plan d'autonomie au Sahara marocain    Ce qui s'est passé lundi sur l'autoroute de Kénitra (DGSN)    Basket : Labib El Hamrani nommé sélectionneur national des seniors    Hassan Rachik: Madih Al Howiyat Al Marina    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment gérer le confinement des personnes âgées ? Conseils d'expert
Publié dans Les ECO le 04 - 04 - 2020

Avec le confinement, les personnes âgées peuvent être confrontées à des risques liés à l'inactivité physique, à la sédentarité et au stress. Que faire pour prévenir ces risques ? Entretien avec Dr.Khadija Moussayer, spécialiste en médecine interne et en gériatrie. Elle est également présidente de l'Alliance des maladies rares au Maroc et de l'Association marocaine des maladies auto-immunes et systémiques.
Le confinement est certes salutaire, mais il peut avoir des répercussions sur le mode de vie, notamment des seniors. Comment peut-on préserver la santé de cette population ?
Chez les personnes âgées, le seuil de la perception de la faim et de la soif baisse et, de ce fait, elles ont tendance à diminuer leurs apports en aliments et en boissons. Mais il faut savoir que les besoins énergétiques des personnes âgées sont quelque peu inférieurs à ceux du jeune adulte: 2.000 kilocalories par jour pour l'homme et 1.800 kcal/j pour la femme contre respectivement 2.800 et 2.200 à 30 ans. Aussi, pour éviter tout risque de fonte musculaire, il faut veiller à préserver l'apport nutritionnel en protéines animales surtout (viandes, poissons) et végétales (lentilles, pois chiches, pois cassés, dattes et figues séchées, céréales...). Cet apport doit même être supérieur à celui de l'adulte jeune et représenter 12 à 15% des apports énergétiques journaliers. Il faut aussi savoir que les besoins en eau sont toujours plus élevés chez les personnes âgées que chez l'adulte jeune (1,7 l/j contre 1,5l/j) à cause d'une élimination urinaire plus forte. Par ailleurs, les mécanismes de régulation sont moins bien assurés, et l'élimination des surplus de sucre ou de sodium s'accompagne d'une plus grande perte en eau. Certains médicaments (diurétiques, neuroleptiques...) menacent également l'équilibre hydrique.
Pourquoi les personnes âgées perdent l'appétit ?
Le manque d'appétit est en partie dû à l'altération des perceptions des odeurs et du goût, d'où une difficulté à identifier et apprécier les aliments. Le seuil de détection des 4 saveurs de base est ainsi augmenté en moyenne de 11,6 fois pour le salé, 7 pour l'amer, 4,3 pour l'acide et 2,7 pour le sucré par rapport à un jeune adulte. Il faut aussi savoir que, parfois, les personnes âgées souffrent de sécheresse buccale à cause de l'atrophie des glandes salivaires, soit à cause de certains médicaments, soit à cause de la perte des dents. Et lorsqu'on a une bouche sèche, on apprécie moins les aliments. Parfois, ces derniers collent à la langue. Il arrive aussi qu'avec l'absence de salive, la bouche s'enflamme. Il faut combattre cette sécheresse. La solution à la perte d'appétit consiste à encourager ces personnes à manger. Elles doivent également participer à la préparation des repas car cela stimule l'appétit.
Vous préconisez des exercices physiques. Quelle est la bonne approche à adopter pour les personnes âgées ?
À 30 ans, la masse musculaire représente 30% du poids du corps. Elle baisse à 17% à l'âge de 70 ans. Les personnes âgées ont une insuffisance musculaire qui s'aggrave avec l'immobilité, l'absence d'activité physique. Ce phénomène, la sarcopénie, provoque entre autres des risques infectieux à cause de la baisse des réserves protéiques nécessaires aux défenses immunitaires. Il peut également provoquer des chutes et des fractures... Aussi, il faut garder un minimum d'activité physique, même dans un petit espace confiné, en faisant des mouvements régulièrement. Il s'agit de réaliser plusieurs fois par jour de petits exercices de gymnastique mobilisant en particulier les bras et les jambes (30 mn par jour si possible) et de se lever toutes les heures pour marcher. Cela est aussi valable pour les jeunes et les enfants qui doivent avoir des activités physiques. À cause du manque d'exercice physique et des heures passées devant les ordinateurs, ces derniers ont perdu 25% de leurs capacités cardiaques.
Le confinement crée de l'angoisse, comment la combattre ?
Il faut avoir la bonne information concernant les moyens de contamination et la manière de les éviter. Il faut aussi combattre la désinformation, notamment via Internet et les réseaux sociaux. Il faut se dire que ce n'est pas la première épidémie dans l'histoire de l'humanité et que les scientifiques travaillent pour trouver un traitement. Bien entendu, il faut combattre le stress par une activité physique et avoir un bon sommeil. Ce dernier change avec l'âge tant au niveau de sa structure qu'au niveau de sa qualité. Son temps total baisse et il devient moins efficace car plus fragmenté par des réveils nocturnes fréquents. Il est recommandé de conserver une heure de coucher et de lever régulière et de s'exposer à lumière naturelle durant la journée. Les boissons contenant des excitants (café, thé) ainsi que le tabac sont à éviter ou à consommer de façon minime. Enfin, il faut entretenir les liens avec autrui par téléphone, via les balcons... tout en gardant une certaine distance.
Concernant les traitements, que faut-il faire ?
L'arrêt de certains médicaments peut être dangereux. C'est le cas des corticoïdes car cela peut donner lieu à une insuffisance surrénale aiguë qui pourrait se révéler fatale. Les personnes âgées doivent continuer leurs traitements et même ceux qui diminuent les capacités du système immunitaire pour ne pas déstabiliser la maladie sous-jacente. Il faut demander conseil au médecin traitant. En revanche, l'automédication et la surconsommation sont à proscrire en cette période d'épidémie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.