Royaume du Maroc Un horizon vertical    CHAN : La RDC bénéficiaire de la 1ère journée du groupe « B »    Exercice naval conjoint entre la Marine Royale et l'US Navy    Bernard Casoni, nouvel entraîneur du MCO    Manifestation sportive au sein de l'UH2C pour inciter les jeunes à pratiquer le sport    Evolution du coronavirus au Maroc : 806 nouveaux cas, 459.671 au total, dimanche 17 janvier 2021 à 18 heures    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Le rêve ou l'illusion sont forcément de l'autre côté    Ben Affleck évoque les violentes critiques à l'époque de son couple avec Jennifer Lopez    Bong Joon-ho présidera le jury du Festival de Venise    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    L'Opinion : Susciter l'adhésion des sceptiques    Achraf Hakimi vendu à crédit par le Réal, l'Inter en défaut de paiement !    Yahya Abounizar, artiste peintre au parcours éloquent...    3è réunion de la Commission nationale du suivi et de l'accompagnement    Pas de solution en dehors de l'initiative d'autonomie    Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces Sud    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    Agadir, à l'aune de génération de réformes!    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Azilal : campagne de chirurgie générale au profit des zones touchées par la vague de froid    Mondial de Handball : Face aux Islandais, dernière chance pour les Marocains, mais... difficile !    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Biden promet une série de décrets dès mercredi    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    L'Agence marocaine antidopage tient à Rabat son premier conseil d'administration    Officiel: le Maroc désigné pays-hôte    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    Défis et perspectives de l'aménagement territorial post Covid-19    Agriculture-Pluies: l'année s'annonce prometteuse    Marc Thépot, une nouvelle vie    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Bank Of Africa veut cofinancer l'investissement chinois en Afrique    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    UGTM : Moulay Brahim El Othmani nouveau président du Conseil d'administration de la MGPAP    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    e-commerce : la Covid-19 dope le marché en 2020    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réouverture des mosquées : le retour à la normale se confirme
Publié dans Les ECO le 25 - 11 - 2020

Un processus graduel d'ouverture des mosquées est prévu afin de réduire la pression de la demande exercée sur certains lieux de culte. Pour les mosquées toujours fermées, c'est le financement des travaux de réhabilitation qui pose problème.
Les inquiétudes étaient grandes, concernant la tournure que pourrait prendre la propagation de la Covid-19, après la réouverture des mosquées. Il n'en est rien. En effet, la reprise de la prière du vendredi au sein de 5.000 mosquées supplémentaires n'a pas plombé l'efficacité des mesures préventives imposées dans les lieux de culte, dont la capacité d'accueil ne doit pas dépasser 35%. Le bilan dressé par le ministre des Habous et des affaires islamiques, et présenté lundi au Parlement, montre que les mosquées ne se sont pas transformées en foyers de la pandémie. D'ailleurs, la demande est si forte qu'elle pousse à rouvrir d'autres édifices religieux. «Pour respecter la proportionnalité au double niveau national et local, il a été procédé à l'ouverture des grandes mosquées, de même que 350 zaouïas ont été rouvertes la veille de la fête d'Al Mawlid», a précisé Ahmed Toufiq devant les membres de la 1e instance législative.
Du fait de la pression exercée sur la capacité des mosquées, le département de tutelle a décidé d'ouvrir les lieux de culte en fonction de la demande exprimée, a noté le responsable gouvernemental. Au niveau du taux de contamination à la Covid-19 dans les rangs des préposés religieux, les données fournies aux parlementaires montrent que sur les 67.000 préposés, 287 cas ont été confirmés jusqu'à présent. L'Etat compte procéder à l'ouverture de l'ensemble des mosquées du pays après la fin de la période de vaccination. Le respect rigoureux du protocole sanitaire des prières au sein des mosquées a été de son côté confirmé, ce qui a encouragé l'Etat à tracer un nouveau schéma des ouvertures projetées, en prenant en compte la variable de l'engagement des pratiquants à réussir cette phase transitoire.
Le patrimoine des Habous toujours sous-valorisé
Sur la période 2010-2018, ce sont uniquement 40 projets qui ont été réalisés sur le patrimoine foncier des Habous, soit une superficie de l'ordre de 102 ha. «50 projets sont en cours d'achèvement sur une superficie de 220 ha», a précisé le ministre de tutelle devant les parlementaires, qui ont appelé à revaloriser le patrimoine des Habous, selon une approche qui prendrait en compte les intérêts économiques des contractants de l'Etat. Le gouvernement a aussi adressé des notes aux responsables au niveau déconcentré en vue d'ajourner les dettes impayées à cause de la pandémie, notamment celles résultant de décisions judiciaires. Soulignons, par ailleurs, que la problématique des mosquées menaçant ruine reste posée avec acuité. Les travaux de réhabilitation devraient coûter plus de 2,2MMDH, selon les prévisions du ministère, l'objectif étant de pouvoir rouvrir environ 2.400 mosquées classées dans cette catégorie. Du côté des parlementaires, les principales recommandations concernent l'allègement des procédures pour les personnes qui désirent intervenir sur les biens des Habous, sans oublier la révision à la hausse des allocations et des avantages sociaux accordés aux diverses catégories de préposés religieux. 
Younes Bennajah / Les Inspirations Eco


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.