Réforme électorale : les très attendus amendements dès la semaine prochaine    Mustapha Ramid démissionne du gouvernement pour « raisons de santé »    L'ONCF dévoile ses résultats    Evolution du coronavirus au Maroc : 480 nouveaux cas, 482.994 au total, vendredi 26 février 2021 à 18 heures    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Nouveauté Peugeot Landtrek : un pick-up qui sort ses griffes    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le Maroc pourrait recevoir un don de vaccins de la part d'Israël    Russie : Washington n'acceptera «jamais» l'annexion de la Crimée, affirme Joe Biden    Rapport du renseignement américain : MbS accusé d'avoir «validé» le meurtre de Jamal Khashoggi    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    HCR / JICA: Un projet de 275.000 $ pour soutenir les réfugiés au Maroc en contexte de Covid    Percevoir le cannabis tout autrement    Une rareté en trompe-l' oeil    Immigration : un réseau qui faisait passer des migrants pour des sahraouis démantelé    DGAPR : les détenus impliqués dans les événements d'Al Hoceima sont en bonne santé    Le vice-président du Mali salue le rôle joué par le Maroc dans le processus de transition de son pays    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    L'ONU demande la libération immédiate de tous les détenus du Hirak en Algérie    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    Réunion vendredi du Conseil de gouvernement    Tanger Med : tous les indicateurs de l'activité portuaire sont au vert au 4ème trimestre 2020    Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s'allient pour la propreté urbaine    Harcèlement sexuel : des voix réclament une enquête sur le gouverneur de New York    Questions à El Ec-Cherif Larkem Directeur régional de l'agriculture    DGSN: opération sécuritaire à l'Agdal, au centre de Rabat    TPE : un nombre record de faillites en 2020    Transport touristique : un encours de crédits de plus de 5 MMDH    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Des leaders politiques et élus internationaux adressent une lettre à Joe Biden pour appuyer la décision US reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    ALM en visite à El Guergarat    Vaccination au Maroc: un bilan encourageant avec plus de 3 millions de personnes vaccinées    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Eau potable : Lydec annonce une perturbation du service dans certaines zones de Casablanca    Le partenariat Maroc-CCG, un noyau solide pour un nouvel ordre arabe    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Iran-AIEA : Téhéran commence la restriction des inspections nucléaires    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Le MAT limoge son entraineur Younes Belahmar    Une Maison de l'Histoire du Maroc pour construire un avenir de paix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»
Publié dans Les ECO le 15 - 01 - 2021

Yasmina Benabdellah. Designer architecte d'intérieur, Fondatrice du cabinet Archinov
Passionnée et sensible, elle se livre avec passion dans le métier d'architecte designer et enchaîne les projets dans tout le royaume, y apposant sa signature architecturale. Elle se démarque grâce à son style intemporel, chic et élégant, pense «tout matériau» comme un vecteur de sensualité afin de procurer un sentiment de confort paisible et chaleureux à son résident. Rencontre…
Quelle est l'origine de votre passion pour l'architecture ?
Depuis toute petite, j'ai toujours été attirée par l'univers artistique et tout ce qui a trait à la création. Je passais la majeure partie de mon temps libre à faire du dessin et du bricolage. Ma vocation étant apparue si tôt, mon choix s'est donc naturellement porté sur l'architecture, qui était à mon sens le domaine où je pourrais le mieux exprimer cette fibre créative.
Quels sont les projets sur lesquels vous travaillez en ce moment ?
Je travaille sur différents projets en même temps. L'un des grands avantages de l'architecture réside dans le fait de pouvoir travailler en étroite collaboration avec les autres métiers. Je réalise l'intérieur de plusieurs restaurants et bureaux sur Rabat et Marrakech, et quelques projets résidentiels en architecture et architecture d'intérieur.
Quels sont les projets qui vous inspirent ?
Les projets de l'architecte italien Carlo Scarpa m'inspirent énormément. Ayant moi-même fait mes études en Italie, j'ai pu visiter et découvrir quelques-unes de ses réalisations. Mes préférées : la gypsothèque de Canova ou encore le magasin Olivetti. C'est un architecte qui a su exploiter les rapports entre le nouveau et l'ancien et a pu se démarquer par le choix minutieux des matériaux, par leur assemblage et par les jeux d'ombre et de lumière. Ce langage propre à lui inspirait introspection rêve et nostalgie.
Comment définiriez-vous votre style ?
Mon style architectural est plutôt moderne dans l'ensemble. Cependant, trois points importants caractérisent mes univers : confort, chaleur et raffinement. J'aime apporter une certaine fraîcheur grâce à des décalages et à des choses inattendues.
Comment jugez-vous l'architecture marocaine ?
Le Maroc dispose d'une architecture millénaire riche et diversifiée. Peu de pays peuvent se targuer de cela. Le style berbère et ses constructions en terre crue ou encore le style arabo-andalou, avec ses grands monuments en marbre et mosaïque byzantine témoignent d'une architecture pleine d'histoire et d'un grand patrimoine culturel. Aujourd'hui, nous sommes plus portés sur une architecture moderne occidentale. Quel que soit le projet sur lequel je travaille, j'intègre cette touche marocaine au niveau des formes, des matériaux et des textures utilisés, et cela, afin de préserver le savoir-faire des maîtres-artisans marocains qui a été transmis à travers des générations.
Quelle type de relation entretenez-vous avec vos clients, quelles sont leurs exigences ?
La relation client-architecte est primordiale. Entamer un projet ensemble est une histoire de feeling. Mon travail d'architecte et d'architecte d'intérieur consiste à les accompagner et les orienter au mieux tout en répondant à leurs attentes. C'est ainsi qu'une relation naturelle s'installe au fil de nos échanges et de l'évolution du projet. De nombreuses questions surviennent et nécessitent des interactions efficaces et régulières entre nous. Une attention particulière aux détails des projets et une disponibilité continue constituent des atouts qui me permettent d'optimiser les besoins des clients.
Selon vous, quelles perspectives se profilent pour le métier de l'architecture, et quels sont les enjeux futurs pour cette activité ?
Le contexte environnemental actuel exige de nous une architecture respectueuse de l'environnement et de l'écologie. Ma volonté est d'adopter des démarches de développement durable en privilégiant les matériaux locaux, maîtrisant la consommation d'énergie et organisant les espaces intérieurs, tout en préservant l'esthétique du construit. 
Bio-express
Originaire de Casablanca, Yasmina Benabdellah se livre avec passion dans le métier d'architecte designer après obtention de son diplôme à l'Ecole nationale d'architecture de Rabat. Elle complète son parcours académique à la FIDI à Florence, en Italie. De retour à Casablanca, elle forge son expérience en collaborant avec plusieurs architectes et designers marocains de renom avant de créer en 2017 son agence d'Architecture et Design Archiov. Son inspiration provient de ses propres expériences, voyages et lectures.
Sanae Raqui / Les Inspirations Eco


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.