La Zambie réitère son soutien « indéfectible » à l'intégrité territoriale du Maroc    Affaire du dénommé Brahim Ghali : Une ONG espagnole dénonce « le silence et l'ambiguïté » de l'exécutif ibérique    Sahara marocain : un maire italien invite l'UE à emboîter le pas aux Etats-Unis    Malgré la maladresse des autorités espagnoles, les relations entre le Maroc et l'Espagne ne se détérioreront pas, selon le directeur de Atalayar    Maroc/La Chambre des représentants tiendra lundi une séance mensuelle des questions de politique générale    Anniversaire : SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan fête ses 18 ans    Après ceux brulés vifs en octobre dernier : L'armée algérienne liquide deux jeunes orpailleurs de Tindouf de sang-froid    Légalisation des signatures : Les précisions de la direction des collectivités territoriales    Attijariwafa bank augmente son RNPG de 21,6% au T1-2021    IER : Nouvelle alliance entre le CNDH et la CDG    Nigeria : fin de calvaire pour des étudiants enlevés    Meknès : interpellation de deux individus pour vol à l'intérieur d'agences de transfert de fonds et de change    Nador : Une opération d'immigration clandestine avortée et un individu interpellé    Aéroport Mohammed V: les vols internationaux transférés du Terminal 2 au Terminal 1 (ONDA)    En Algérie, le complotisme du régime politico-militaire comme réponse à la grave crise sociale    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Votre e-magazine « ATTAHADI » du vendredi 7 mai 2021    Evolution du coronavirus au Maroc : 360 nouveaux cas, 513.016 au total, jeudi 6 mai 2021 à 16 heures    Ligue des Champions : La date du match WAC-MCA désormais connue    Climat : l'ONU appelle à abandonner les combustibles fossiles comme source d'énergie    Bourse Chevening : London Academy de Casablanca apporte son soutien    Schalke : Amine Harit autorisé à se trouver un nouveau club    Maroc/Finance: Le Trésor place 7,6 MMDH d'excédents de trésorerie    La reprise des relations entre le Maroc et Israël renforce la dynamique de paix au Proche-Orient (M. Bourita)    L'affaire du dénommé Brahim Ghali sous les projecteurs de la presse nationale et internationale (Vidéo)    Le Maroc et l'ONU célèbrent l'Arganier à Agadir    L'icône de la chanson amazighe moderne !    Climat : selon l'ONU, des mesures simples pourraient réduire le réchauffement dû au méthane    Bilan cinématographique de 2020 : 13 longs-métrages et 83 courts-métrages produits    Chelsea mate le Real et s'offre une finale anglo-anglaise    La DGAPR dément les allégations fallacieuses véhiculées par Chafiq Omerani    Ligue des champions de la CAF : Mouloudia Club d'Alger recevra le WAC le 14 mai    Japon : l'état d'urgence prolongé, les JO compromis ?    Madrid : une conservatrice à la tête du Parlement régional    Le Maroc représenté dans le nouvel institut de Jared Kushner    Cyclisme-Mondiaux 2025 : le Maroc favori pour accueillir l'événement    Le calligraphe Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Création d' un réseau d' acteurs pour la promotion des droits de l'Homme    Qualifs Mondial 2022/Afrique: les 1ère et 2e journées reportées à septembre    La France a profité du cannabis marocain    Interview avec Mouna Hachim, écrivain: « Casablanca est victime d'un réel problème de gouvernance »    Exposition : «Primary Colors» se poursuit dans l'espace Artorium à Casablanca    Prime 3-Replay: Découvrez le courage inouï de Souileh dans la Catapulte infernale    Botola Pro: les résultats et le classement de la 14ème journée    "Il faut avoir une démarche plus inclusive des TPME", affirme Chakib Alj    Le Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes dédié à la mémoire de feu Salaheddine Ghomari (Interview)    Coupe du Trône : Les FAR éliminent le RAJA et rejoignent le carré final    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Financement anti-Covid : le plaidoyer de Benchâaboun
Publié dans Les ECO le 13 - 04 - 2021

Le ministre de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration, Mohamed Benchaâboun, a pris part vendredi dernier à la 103e réunion du Comité de développement conjoint du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. À cette occasion, il a fait un plaidoyer en faveur de l'accès équitable des pays en développement aux vaccins ainsi qu'aux financements pour faire face aux impacts de la crise de la Covid-19».
Le ministre de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration, Mohamed Benchaâboun, a pris part à la 103e réunion du Comité de développement conjoint du Groupe de la Banque mondiale (GBM) et du Fonds monétaire international (FMI), tenue vendredi dernier. En tant que président du groupe de pays constitué du Maroc, de l'Afghanistan, de l'Algérie, du Ghana, de l'Iran, du Pakistan et de la Tunisie, l'argentier du royaume a fait un plaidoyer en faveur de «l'accès équitable et abordable des pays en développement aux vaccins» et surtout de «l'accès aux financements des pays en développement pour faire face aux impacts de la crise de la Covid-19». Avant d'aborder le premier point, il a commencé par saluer «la réponse du GBM à la crise de la Covid-19» et l'appui qu'il a apporté à l'initiative relative aux vaccins destinés aux pays en développement, notamment les partenariats avec l'OMS, Covax, la GAVI, l'UNICEF et d'autres, y compris des fabricants privés, pour aider à garantir que les pays en développement aient un accès rapide, transparent, abordable et équitable aux vaccins.
Assurer un accès équitable, juste et abordable aux vaccins
Benchaâboun a ensuite souligné la nécessité de déployer des efforts pour assurer un accès équitable, juste et abordable aux vaccins et encourager la production de vaccins dans les pays en développement. Un avis partagé par le GBM et le FMI qui ont déclaré que «les pays en développement doivent renforcer leur préparation aux campagnes de vaccination et développer des stratégies coordonnées pour atteindre les populations vulnérables». Les deux institutions ont également ont également appelé la SFI (Société financière internationale) à redoubler d'efforts pour soutenir la capacité de fabrication de vaccins et de fournitures médicales liées à la pandémie dans les pays en développement. Le ministre de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration a, par la suite, souligné l'ampleur des besoins de financement des pays en développement pour faire face aux impacts de la crise de la Covid-19. Des besoins de financement qui, a-t-il insisté, se feront de plus en plus pressants au cours des prochaines années. D'où l'importance d'un renforcement de la coordination et de la coopération avec le FMI et la communauté des institutions internationales afin de relever le défi de la rareté des ressources financières pour le développement. Sur ce plan, le GBM et le FMI ont annoncé une bonne nouvelle. La réponse initiale rapide dans le cadre de l'Initiative de suspension du service de la dette (DSSI), qui a fourni des liquidités indispensables aux pays IDA (77 pays les plus pauvres de la planète), sera prorogée de 6 mois jusqu'à fin décembre 2021, conformément à la décision du G20 et à l'approbation du Club de Paris. En effet, d'importants progrès ont été réalisés par la DSSI pour faciliter l'augmentation des dépenses liées à la pandémie. Le GBM et le FMI invitent ainsi tous les créanciers bilatéraux officiels à mettre en œuvre cette initiative pleinement et de manière transparente. Cela concerne également le secteur privé qui, selon Benchaâboun, peut jouer un grand rôle dans la dynamique de développement, grâce à davantage de synergie entre les institutions du GBM, notamment la SFI et la MIGA. Bref, le GBM et le FMI assurent que «cette extension de DSSI permettra aux pays bénéficiaires de mobiliser davantage de ressources pour faire face aux défis de la crise et, le cas échéant, de passer à une approche plus structurelle pour remédier aux vulnérabilités de la dette, notamment par le biais d'un programme de qualité soutenu par le FMI dans la tranche supérieure de crédit».
Assurer la réussite de la prochaine sortie internationale du Maroc
En tous cas, Benchaâboun a tenu à marquer le coup pour «s'assurer de la réussite de la prochaine sortie internationale du pays». C'est ainsi qu'en marge des réunions du Comité de développement, dont la 104e édition est prévue en octobre 2021 à Washington, il a eu un entretien avec le président du GBM, David Malpass, en présence du gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri. Le ministre s'est d'abord félicité de la qualité du partenariat exemplaire qui lie, depuis longtemps, le Maroc et le GBM. Il a ensuite relevé la pertinence des mesures de riposte adoptées par les autorités marocaines dès le déclenchement de la pandémie, en vue de limiter l'impact de la crise sur l'économie nationale, avant d'inviter l'institution financière internationale à renforcer son appui financier au royaume. Pour sa part, le gouverneur de la banque centrale a demandé à la Banque mondiale de faire bénéficier le Maroc de son expertise en vue de l'accompagner dans certains domaines prioritaires de développement, notamment en matière de résilience du tissu productif national, d'intégration du secteur informel et de digitalisation. De son côté, le président du GBM a félicité le Maroc pour sa stratégie «proactive et anticipative pour atténuer les effets de la crise sanitaire», avant de faire part de la disposition du GBM à apporter son appui financier et son assistance technique aux différents chantiers de réformes prioritaires engagés par le Maroc. 
Aziz Diouf / Les Inspirations Eco


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.